Transports

Anne Hidalgo demande à son tour de suspendre le CDG Express

14 décembre, 2018 à 8:50 | Posté par

Il semble que le haro contre cette ligne directe se généralise, les décideurs l’entendront-ils? Que ce soit au niveau local ou national, la chose n’est malheureusement pas courante.

Dans un communiqué commun, Anne Hidalgo et Stéphane Troussel, Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis demandent « la suspension des travaux du CDG Express tant que des garanties n’auront pas été apportées pour améliorer en parallèle la qualité de service des RER et Transilien ». Reprenant les arguments d’IDFM, ils s’inquiètent de l’impact des travaux du CDG Express, prévus de 2019 à 2024, sur l’infrastructure empruntée par les RER B, D et E et les lignes H et K du Transilien.


Ils souhaitent que l’Etat mette à l’étude des solutions alternatives comme l’utilisation de la bande d’arrêt d’urgence de l’A1 ou des voies dédiées aux bus et au covoiturage. « Toutes les alternatives doivent donc être mises aujourd’hui sur la table pour éviter que le CDG Express ne devienne, dès son inauguration, une liaison obsolète et néfaste pour les transports du quotidien », insistent-ils.

Anne Hidalgo estime avec Stéphane Troussel que, si « leur détermination à faire de Paris et de la Seine-Saint-Denis des territoires attractifs pour les touristes et les investisseurs reste intacte, rien ne vient démontrer aujourd’hui que le CDG Express y contribuerait significativement ».

Extrait du Parisien Libéré

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>