Justice

Affaire Théo, un nouveau document contre les policiers

1 novembre, 2018 à 8:48 | Posté par

Image: https://france3-regions.francetvinfo.fr

Un document versé au dossier d’instruction analyse image par image l’interpellation violente du jeune homme d’Aulnay-sous-Bois en 2017, pour laquelle quatre policiers sont mis en examen dont l’un pour viol. Théo aurait été frappé à 14 reprises par les policiers sans commettre « aucun acte violent », selon la demande d’acte de ses avocats.

Les avocats demandent donc à la juge qu’il soit procédé à « toute opération permettant d’améliorer la qualité des images ». Un acte qui traduit l’agacement de la partie civile : ces derniers mois, la juge a déjà retoqué une précédente demande d’exploitation exhaustive des vidéos au motif qu’elle avait déjà été faite « de manière très précise et détaillée », ainsi qu’une demande de reconstitution.

Dans un document annexe de 27 pages que RTL a pu se procurer et que nous vous dévoilons au bas de cet article, les trois vidéos sont analysées image par image et plusieurs questions sont soulevées. D’une part, « 14 coups » portés par les policiers sur Théo sont décomptés, dont le coup d’estoc qui provoque la déchirure du canal anal, et certains au niveau du crâne avec un bâton télescopique de défense.

Dans la dernière vidéo, « vidéo 4 », filmée par un témoin, le document relève que deux policiers « maintiennent les jambes de Théo Luhaka en l’air pendant plusieurs secondes en le traînant à même le sol alors qu’il a signifié sa douleur et que l’on perçoit une tâche de sang ». Cette analyse vidéo n’apporte aucun élément nouveau sur le coup de matraque du policier mis en examen pour viol et qui a provoqué une déchirure de 10 centimètres dans la zone anale.

Selon nos informations, la juge d’instruction a d’ores et déjà refusé cette nouvelle demande d’expertise vidéo, mais les avocats comptent faire appel devant la chambre de l’instruction. Contactés par RTL, les avocats des policiers n’ont pas souhaité réagir.

Extrait d’un article de rtl.fr

L’ensemble du document est à consulter ici.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.