Education, Social

Nouvelle grève à Jean Zay ce vendredi

28 septembre, 2018 à 18:15 | Posté par

Aulnay-sous-Bois, ce vendredi 28 septembre. Des centaines de lycéens ont manifesté leur soutien aux profs et surveillants de Jean-Zay en grève. A droite de la photo, les surveillants estiment ne pas avoir les moyens de « surveiller ». LP/Thomas Poupeau

« Certains matins, nous sommes trois surveillants pour 1 500 élèves… Comment assurer une surveillance correcte ? » Ce vendredi, les « assistants d’éducation (AED) » et une partie des professeurs du lycée Jean-Zay, à Aulnay, ont débrayé une troisième fois depuis la rentrée. Objectif : dénoncer un « manque de moyens alloués à la vie scolaire ». Plusieurs centaines d’élèves se sont rassemblées devant les grilles de l’établissement.

Voir nos anciens articles.

« On est surveillants… sans moyens de surveiller », tonne une gréviste. Concrètement, la plupart du temps, « les bâtiments ne sont pas surveillés, ni les toilettes. Certains élèves y fument tranquillement », râle-t-elle. « Régulièrement, des non-lycéens s’introduisent dans l’établissement », souffle une autre. « Quand on est bloqué au réfectoire, le reste du lycée est sans surveillance », ajoute-elle.

A l’issue d’un vote, ce vendredi matin, les grévistes demandent la « fermeture administrative » du lycée, estimant qu’il « ne présente plus les conditions de sécurité nécessaires à l’accueil des élèves ».

Contacté, le rectorat rappelle qu’un poste de surveillant va être créé sur l’établissement et indique que le dossier concernant la surveillante en fin de contrat d’insertion est « à l’étude ». Pour le reste, les grévistes seront reçus par les autorités académiques « s’ils en font la demande ».

Extrait en italique du Parisien

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.