Justice, Sécurité

Un policier d’Aulnay-sous-Bois dénonce ses collègues, il y a un an

5 mars, 2018 à 18:13 | Posté par

Mediapart a publié, il y a juste un an le témoignage exclusif d’un policier du commissariat d’Aulnay-sous-Bois. Selon lui, certains de ses collègues étaient habitués aux dérapages qui ont conduit à « l’affaire Théo ».

Le policier, qui se prénomme Serge, n’hésite pas une seconde lorsqu’il s’agit de porter des accusations sur les auteurs de l’agression. « J’ai vu et entendu des officiers de police judiciaire passer leur temps à leur dire d’y aller moins fort, raconte-t-il. C’étaient vraiment des habitués. Dès qu’ils sortaient du commissariat et qu’il n’y avait plus d’autorité derrière eux, ils s’imaginaient être les maîtres dans la rue. Ils faisaient ce qu’ils voulaient, quoi ! Le plus vieux, il n’avait que sept ans de police. On les a un peu lâchés dans la nature… »

Il ajoute à leur propos : « Ils aiment se battre, casser des gens. C’étaient toujours les premiers à se ruer dans les cellules lorsqu’un gardé à vue pétait un plomb ou se rebellait. L’un d’eux, un brigadier, était particulièrement violent. Je l’ai vu avoir des gestes déplacés au poste, menacer des hommes menottés au banc : ‘Toi, on va t’éclater !’ Et, à chaque fois que des jeunes se plaignaient, c’était cette équipe-là. »

Selon Serge, les auteurs des faits méritent d’être sanctionnés. « Si le viol est avéré, il faut qu’ils prennent 20 ans ferme !, déclare-t-il d’une voix claire, qui ne tremble pas. Que les jeunes n’aient pas l’impression que les policiers bénéficient de passe-droit. Qu’on puisse repartir dans la rue faire notre métier sereinement. » 

Extrait d’un article de Médiapart relayé sur LCI

Un an après, qu’en est-il?

Articles similaires:

3 Réponses à “Un policier d’Aulnay-sous-Bois dénonce ses collègues, il y a un an”

Karkides c’est bien de donner l’identité. Il ne vous est pas venu à l’esprit de changer le nom (prenom) ?
Pitoyable et ça donne des leçons de morale.

Je vous méprise totalement

Navigue avec Google Chrome 64.0.3282.137 Google Chrome 64.0.3282.137 sur Android 7.1.1 Android 7.1.1
Mozilla/5.0 (Linux; Android 7.1.1; SM-A530F Build/NMF26X) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/64.0.3282.137 Mobile Safari/537.36
commenter
Jean-Louis Karkides | 5 mars, 2018 à 20 h 24 min

« Chêne », merci pour votre mépris.
Cet article est disponible depuis une année sur le site Médiapart et LCI. Ce n’est surement pas le véritable prénom de ce policier. Les journalistes utilisent des pseudos afin de protéger leurs sources.
Votre mépris ne serait-il pas du au fait que pour vous, il ne peut y avoir de bavure?

Navigue avec Chromium 63.0.3239.132 Chromium 63.0.3239.132 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Ubuntu Chromium/63.0.3239.132 Chrome/63.0.3239.132 Safari/537.36

@chene Votre commentaire est pitoyable. Avant d’accuser et condamner, pensez à demander

Navigue avec Safari 11.0.3 Safari 11.0.3 sur Mac OS X  10.11.6 Mac OS X 10.11.6
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_11_6) AppleWebKit/604.5.6 (KHTML, like Gecko) Version/11.0.3 Safari/604.5.6

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>