Sécurité

La délinquance en baisse à Aulnay-sous-Bois

22 mars, 2018 à 23:16 | Posté par

Photo: www.letudiant.fr

Au dernier Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) d’Aulnay, tous les indicateurs baissent : – 18,48% pour les agressions, et – 18,37% pour les atteintes aux biens. 

«J’ai rééquilibré le maillage des fonctionnaires. Avant, nous étions concentrés sur le nord et ses quartiers populaires, avec moins d’hommes au sud, plus pavillonnaire, or, c’est là que se concentrent certains délits, comme les cambriolages», explique Olivier Simon, à la tête du commissariat depuis janvier.

Reste la question du lien entre policiers et habitants, mis à mal depuis l’affaire Théo —dans laquelle un policier est mis en examen pour viol et trois autres pour violences. «Je ne suis pas là depuis assez longtemps pour savoir si les relations sont mauvaises, reconnaît Olivier Simon. Si elles le sont, c’est mon rôle de restaurer le dialogue. »

« On est à 260 caméras cette année et elles ont permis 360 interpellations en flagrant délit par nos agents », chiffre encore Séverine Maroun.

Extrait du Parisien 

On se rend compte enfin que le nord de notre cité n’est pas le seul endroit où les forces de police doivent circuler.
Quant au flagrant délit dont parle Madame Maroun, il serait utile d’en savoir plus et de connaître quels genres de délit sont verbalisés et ce que le CLSPD a comme définition de la délinquance.

Atteinte aux biens et aux personnes, escroqueries économique ou financière sont les trois indicateurs principaux retenus dans cette étude.

Il faut remarquer que « délinquance » est un terme vague. Au sens propre, c’est celui qui commet un délit. Le délit est une infraction pénale punie de Correctionnelle. Au sens large du terme, la délinquance est une infraction à la loi pénale, qu’il s’agisse d’un crime, d’un délit ou d’une contravention.

En ce qui concerne les contraventions, les caméras sont quelquefois aveugles…

 

 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.