Logement

Des marchands de sommeil lourdement condamnés

21 mars, 2018 à 8:43 | Posté par

Ils possédaient 3 biens immobiliers dont un situé au 170 avenue de Nonneville. Des peines de prison ferme, de lourdes amendes, l’interdiction d’acheter tout bien immobilier pendant 5 ans, l’obligation de détruire et reconstruire les logements, les victimes indemnisés et une indemnisation à la ville ont été requis.

Notre maire a salué  «un signal fort envers ceux qui abusent de la détresse humaine alors que le mal-logement est une terrible réalité en Ile-de-France». La municipalité avait fait voté au Conseil Municipal du 19 décembre l’obligation aux propriétaires de pavillon à effectuer une déclaration préalable de mise en location, ce qui permet aux autorités de vérifier la conformité du logement loué aux règles de décence des logements.

Source de cet article: Le Parisien

 

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>