Sécurité

« C’est pas des cow-boys que je veux, surtout pas » assure la Préfet de Police

9 février, 2018 à 8:42 | Posté par

Michel Delpuech lors du Lancement de la Police de Securite du Quotidien © Maxppp / Aurelien Morissard

Le préfet de police de Paris, Michel Delpuech participait au lancement ce jeudi de la Police de Sécurité du Quotidien, voulue par Gérard Collomb. Il souhaite que ce nouveau dispositif permette de revoir complètement les rapports entre police et population, en particulier à Aulnay-sous-Bois.

À Aulnay-sous-Bois, sélectionnée parmi 30 villes pour tester la nouvelle Police de sécurité du quotidien, Michel Delpuech veut de nouveaux référents dans la police, l’appui de citoyens volontaires, et un partenariat renforcé avec la mairie.

Aujourd’hui, Michel Delpuech veut mettre fin à certaines pratiques, et préfère privilégier des profils de « capteurs » pour anticiper les problèmes : « C’est pas des cowboys que je veux, surtout pas ! Au contraire, il faut des gens de sagesse, qui feront le lien, le liant. Il y a un nouveau chef de circonscription qui est en place depuis quelques semaines. On va nouer bien sûr un partenariat renforcé avec la municipalité. Aulnay-sous-bois est un territoire emblématique de ce qu’il faut faire. »

Il faut aussi, selon lui, mettre fin au culte du seul résultat, à la politique du chiffre. « Il faut des interpellations, il faut des résultats dans les élucidations… Mais ce n’est pas que cela ! Il faut du soutien, il faut de l’écoute, il faut ce que j’appelle des « capteurs ».

Quitte parfois à partager le travail sur le terrain. « L’exemple des volontaires citoyens est appeler à se développer, pour autant que les citoyens eux mêmes le souhaitent », à l’image de ces mamans qui avaient organisé des maraudes en fin d’année dernière. « Je trouve que ça avait été une initiative utile et opportune le soir du Nouvel An », salue Michel Delpuech

Extrait de www.franceinter.fr

Justement, nos « femmes capables », reçues en Mairie hier, ont prévu une réunion avec des mamans du quartier du Gros Saule, lieu de l’expérimentation de la Police de Sécurité au Quotidien. Leur volonté est de renouer le dialogue entre la police et les jeunes dans le quartier où les rapports sont parfois un peu tendus, mais ne pas prendre la place de la police « 

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>