Histoire

Une famille à Aulnay en 1920 (1)

8 janvier, 2018 à 17:53 | Posté par

Photo: http://www.pbase.com

J’ai eu la chance de récupérer un morceau de la biographie d’une aulnaysienne et je vous en conterai certains passages lorsque l’actualité nous laissera un peu de temps pour nous replonger dans le passé de notre ville. Voici le premier chapitre:

« Dés son entrée aux Chemins de Fer, papa s’est fait un copain, qui à Paris demeurait prés de chez lui. Il se faisait construire à Aulnay-sous-Bois, à la limite de Sevran, une maison, avec les avantages de la loi Loucheur (1). Sa femme et lui avait un petit garçon de mon âge: Pierre.

Le terrain voisin au leur était à vendre: 438 mètres carrés avec 10 mètres de façade, bordé au fond par un ruisseau….

Un puits à ciel ouvert, profond de huit mètres, a été creusé en mitoyenneté avec les A……… Chacun a installé sa pompe à balancier. L’eau était très calcaire, elle servait au rinçage du linge et à l’arrosage. Toutefois nous en buvions car après analyse, elle avait été reconnue potable.

L’eau du ciel était recueillie dans des bidons bien propres. On s’en servait pour la toilette, la lessive, et pour la cuisine puisqu’on la faisait bouillir…L’eau de la ville n’a été canalisée dans le quartier que vers 1936. »

1-En 1928, la Loi Loucheur donne la possibilité aux particuliers d’emprunter à l’Etat, à un taux très faible, les sommes nécessaires à l’achat d’un terrain et à la construction d’un pavillon. Tout en laissant chaque propriétaire libre de choisir son l’entrepreneur, le matériau et le plan de sa future maison, l’Etat mandate un de ses architectes pour suivre et vérifier la qualité de la construction

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.