Environnement, Urbanisme

Lettre ouverte du Président du CPTG au maire de Gonesse

17 septembre, 2017 à 12:36 | Posté par

Pour rappel, le Collectif Pour le Triangle de Gonesse défend ses terres agricoles contre le projet Europacity soutenu par le maire de Gonesse.

Lettre ouverte à monsieur Blazy ,

maire de Gonesse

Non , Monsieur Blazy

Vous n’avez pas le monopole de pouvoir donner votre avis sur l’avenir du Triangle de Gonesse, ni sur l’intérêt économique et social pour les habitants du territoire de l’implantation du méga-projet Europacity porté par les groupes Auchan et Wanda.

Deux arguments reviennent sans cesse dans les attaques dont nous sommes l’objet :

1/ Nous ne serions pas « du territoire » et donc illégitimes pour avoir un avis sur l’implantation d’Europacity, sur la ZAC du Triangle de Gonesse et sur la ligne 17 du Grand Paris Express.

Mais QUI est légitime pour parler AU NOM du territoire ? Les 2820 Gonessiennes et Gonessiens qui occupent les emplois de Gonesse (moins d’1 emploi sur 5) ou les 12061 travailleurs extérieurs venant chaque jour produire les biens et services qui permettent aux entreprises gonessiennes d’exercer leur activité[1] ? Car Gonesse a beau avoir gagné 4% d’emplois supplémentaires en 5 ans[2], cela n’a pas empêché le taux de chômage d’augmenter de 9%2 ce qui montre l’inefficacité de votre politique d’emplois.

Voir article sur notre site en cliquant ICI 

Vous prétendez M. Blazy, que « les opposants voudraient empêcher tout développement qui profiteraient aux habitants de l’Est du Val d’Oise ». Vous implantez des emplois qui sont tellement décalés par rapport à la population, qu’il y a chaque jour 7500 Gonessiennes et Gonessiens qui quittent leur commune pour aller travailler ailleurs, dont plus de 2000 qui subissent la « galère des transports » vers Paris.

Vous vous battez pour « une station du métro de la ligne 17 qui raccroche le Val d’Oise au Grand Paris ». Cette gare en plein champ n’est que pour EuropaCity, les Gonessiennes et les Gonessiens et les Val d’Oisiens continueront à s’entasser dans le RER D et le réseau existant qui manque cruellement d’investissements.

2/ Et de QUEL TERRITOIRE s’agit-il ?

Vous voulez implanter un pôle culturel de la taille de Beaubourg, mais vous refusez aux Franciliennes et aux Franciliens d’exprimer un avis sur Europacity ;

Vous prétendez que c’est un projet LOCAL, mais c’est le projet de la famille MULLIEZ qui pour des raisons fiscales vit en grande partie en Belgique, et du groupe chinois Wanda.

Votre territoire de légitimité est élastique, tout comme la démocratie que vous prétendez défendre.

Vous pouvez ne pas être d’accord avec nos arguments.

Mais cela ne vous donne pas le droit de nous interdire de les faire prévaloir dans le respect des règles institutionnelles, ce que nous avons toujours fait

Votre attitude agressive après l’avis du commissaire enquêteur cache mal le désarroi qui s’est emparé depuis quelque temps des partisans de ce projet insensé Vous seriez mieux inspiré de rechercher, avec nous et le groupement CARMA, une autre solution pour un développement plus respectueux de l’environnement et plus conforme aux intérêts des habitants de votre commune et plus généralement de l’Ile de France.

[1]: Chiffres issus du recensement INSEE 2013.

[2]: L’emploi est passé de 14308 en 2008 à 14881 en 2013. Dans le même temps, le chômage a augmenté de 15,4% à 16,80%. Recensement INSEE.

Collectif Pour le Triangle de Gonesse

Contacts :
Bernard Loup, président : 06 76 90 11 62 – bernardloup signe_arobase wanadoo.fr
Mail : cptg signe_arobase nonaeuropacity.com

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>