Piscine

Le prix d’entrée de la piscine serait de 4,50€

1 février, 2017 à 9:38 | Posté par

Le coût estimé du nouveau centre nautique qui devrait n’ouvrir qu’en 2020 est donc de 32M€. « C’est un budget , concède Jean-Georges Soumy, Directeur des Services Technique. Pour le financer, la municipalité envisage d’avoir recours à un contrat de partenariat (anciennement PPP) d’un nouveau type : la délégation de service public concessive. « Nous avons néanmoins insisté pour que le coût d’entrée pour la majorité de la piscine soit accessible aux habitants. De 3,60 euros, il passera à 4,50 euros », ajoute-t-il. Soit une augmentation de 25 %.

Le centre nautique diposera d’un grand espace intérieur et d’un accès extérieur, la nouvelle piscine comptera 7 bassins. A l’intérieur seront aménagés un bassin aux dimensions Olympiques, deux disposant d’un fond mobile et un bassin pour l’apprentissage de la natation (50 % des habitants de Seine-Saint-Denis ne sachant pas nager). Plus petit, il permettra que sa température soit régulée. Un bassin de plongeon de 3,80 mètres de profondeur et une pataugeoire compléteront l’équipement. A l’extérieur, un bassin nordique et un autre, de 300m2 accueilleront jusqu’à 2.000 personnes l’été.

L’établissement comptera également un espace « bien-être » équipé d’un hammam, d’un sauna et d’une salle de training. Avec une tarification différenciée, cet espace fait partie des leviers actionnés pour amortir le coût de la construction. Quels peuvent être les autres leviers ? Hausse des impôts ?

Comme nous l’avons souligné, le recours à une DSP nous semble engager les finances de la ville pour longtemps. A Montauban, la cour des comptes a été saisie lors du financement de la construction de sa piscine utilisant elle aussi une DSP. Sa conclusion stipulait qu’au final «sur le long terme, l’équilibre économique du contrat de partenariat public privé est souvent défavorable aux collectivités territoriales qui ont rarement la capacité d’en assurer le suivi». Les magistrats estiment que la ville, et à travers elle les Montalbanaises et les Montalbanais, ne sont pas assez protégés par le contrat qui lie la mairie à l’opérateur de la piscine. Notamment en cas de rupture…

Source: Les échos et La dépêche

Articles similaires:

2 Réponses à “Le prix d’entrée de la piscine serait de 4,50€”

Avec Gerard Segura on disait qu’on était au bord du gouffre. Et bien chers amis j’ai bien peur qu’avec B[NDLR: sobriquet modéré] on fasse un grand pas en avant. L’histoire rappellera que Beschizza a ruiné la ville pour ça et autre chose (betonnisation) etc…
La pire municipalité de que la ville ait connu, Et cette Croustille pouah !

[NDLR: Le sobriquet drôle, attribué au maire a été retiré. Il n’est pas question de prendre des risques vue l’ambiance de harcèlement judiciaire actuel. Désolé!]

Navigue avec Google Chrome 55.0.2883.91 Google Chrome 55.0.2883.91 sur Android 5.0.2 Android 5.0.2
Mozilla/5.0 (Linux; Android 5.0.2; P022 Build/LRX22G) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/55.0.2883.91 Safari/537.36

La Cour des comptes s’est intéressée à la piscine de Montauban (25 millions d’euros) alors que son coût de construction est même inférieur à celle prévue à Aulnay selon le premier chiffre de la Mairie (32 millions). A Montauban, ce sont des petits baigneurs !

Cela a permis les « soldes à la mairie de Montauban » (suppression de 27 postes municipaux de l’ancienne piscine). Notez la belle photo entre la Maire (Brigitte Barèges) et Nicolas Sarkosy. Karchériser le personnel municipal est une idée qui a déjà fait son chemin. Brigitte Barèges, « l’attila de Montauban : là où elle passe les services publics trépassent ». : http://gauche.anticapitaliste82.overblog.com/soldes-%C3%A0-la-mairie-de-montauban-on-liquide-m%C3%AAme-les-employ%C3%A9-e-s

L’intervention d’une élue de l’opposition (gauche) au conseil municipal de Montauban est savoureuse par la similitude avec la situation d’Aulnay. Ce soir à Aulnay, la délibération n°20 vise également à demander une subvention publique alors que le principe même d’un financement public pour la rénovation a été écarté.

L’élue d’opposition au Maire (Montauban) :
« Décidément, vous parvenez encore à nous surprendre. Vous n’avez cessé depuis le début de la mandature de nous expliquer que la modernité résidait dans le recours aux montages audacieux type PPP qui devaient soulager le budget municipal d’une gestion archaïque et onéreuse. Vous n’avez eu de cesse d’agresser le conseil général et le conseil régional, seuls l’Etat et les partenaires privés trouvant grâce à vos yeux, et aujourd’hui, faisant table rase du passé, vous sollicitez vos partenaires publics, à l’exception notable de l’Etat, pour vous aider à boucler un plan de financement mal engagé. Manifestement toutes nos craintes se confirment. Le choix hasardeux de cette procédure de PPP va coûter très cher aux Montalbanais. Nous ne voterons pas cette demande, non pas parce que nous sommes hostiles à la construction de cet équipement, mais parce que les coûts de conception et de construction ont été mal évalués et parce que cette demande tardive paraît relever de la précipitation. Ce n’est ni sérieux, ni crédible. »
Source : http://www.ladepeche.fr/article/2012/04/17/1332362-la-future-piscine-continue-de-faire-des-vagues.html

PS pour JLK : c’est un PPP et non un DSP à Montauban ce qui ne change rien à l’essentiel => l’importance de l’enveloppe et de la patate chaude. Dans le DSP, la patate chaude est plus entre les mains des usagers.
La réaction de la mairie suite aux critiques de M6 (capital) http://montauban.com/Article/65/3945/Les_verites_concernant_le_complexe_Ingreo.html

Navigue avec Internet Explorer 11.0 Internet Explorer 11.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; Trident/7.0; rv:11.0) like Gecko