Urbanisme

L’avenir du site PSA se précise entre industries, Etat et la ville

9 janvier, 2017 à 23:48 | Posté par

Entre l’Etat, la ville et les industriels, le gâteau que représente cette friche dont la situation géographique intéresse tous les partenaires commence à être partagé.

Du côté des industries, PSA vient de recevoir une lettre d’intention d’achat de Carrefour pour une parcelle de 16 ha. Le groupe de grande distribution pourrait implanter une unité de « supply-chain » (de la logistique) dotée d’environ 500 emplois. Par ailleurs, Carrefour a signé un bail locatif avec Segro, une entreprise de logistique propriétaire de 15 ha sur le site, pour occuper la moitié de sa parcelle, soit 7 ou 8 ha. Ce site pourrait servir à de la vente en ligne. Là aussi, la création de 500 emplois est évoquée.

Du côté de l’Etat, on sait aussi, depuis 2014 qu’Aulnay accueillera sur cette parcelle le futur centre d’exploitation du métro Grand Paris Express. Le site doit voir affluer, d’ici à 2024, 400 agents, employés à la maintenance des infrastructures, du matériel roulant et au sein d’un poste de commandement centralisé, pour les lignes 16 et 17.

Du côté de la ville,  la municipalité d’Aulnay veut faire de la partie sud-ouest un quartier « hybride » de logements, commerces et activités. Via sa société d’économie mixte (Sem) tout juste recapitalisée, elle vient de lancer 1 M€ d’études sur l’aménagement. Le projet évoqué de la municipalité dont nous avions parlé est donc revu à la baisse. On parle de 2000 logements, d’une « forêt habitée », un concept tendance d’habitations construites dans un vaste espace vert. Pourquoi pas, aussi, un funiculaire en guise de transport en commun…..

Source: Le Parisien

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.