Histoire, Patrimoine, Politique

Le député communard Zéphirin Camélinat doit-il être chassé d’Aulnay-sous-Bois?

14 octobre, 2014 à 7:20 | Posté par

Camelinat1854Le projet formé par l’équipe municipale d’Aulnay-sous-Bois, de rebaptiser la place Camélinat, syndicaliste, Directeur de la Monnaie sous la  commune,  député de 1885 à 1889, en place Jean-Claude Abrioux, maire de la ville de 1983 à 2002, député de 1993 à 2007, suscite les protestations du Parti Communiste Français et de l’association « Les Amis de Camélinat ».

Extraits de la déclaration des élus du Parti Communiste Français:

Dirigeant syndical, militant socialiste, Zéphirin Rémy Camélinat participa activement à la commune et échappa à la répression versaillaise.

Homme politique ancien député et directeur de la Monnaie de la commune de Paris il a marqué l’histoire sociale de la France.

Son parcours est marqué par le travail, les luttes sociales et ses convictions républicaines et d’égalités.     …

Les élus du groupe communiste souhaitent qu’une démarche de rassemblement soit trouvée et non pas une démarche qui mettrait les Aulnaysiens en opposition avec leur passé et leur l’avenir.

Les élus du groupe communiste et le parti communiste s’étaient associé à l’hommage républicain rendu à Jean-Claude Abrioux.

Nous nous opposons à la disparition du nom de la place Camélinat

Nous souhaitons qu’un lieu, une rue ou un équipement porte son nom comme nous l’avions également proposé pour l’ancien Maire Pierre Thomas.

Nous demandons, il en est encore temps, au Maire d’Aulnay de retirer cette délibération de l’ordre du jour du prochain conseil municipal du 16 octobre prochain.

Nous proposons au maire d’Aulnay-sous-Bois de relancer et de réunir rapidement le comité consultatif de dénominations des rues, de l’espace public et des équipements publics mis en place par la délibération 19 du 11 juin 2009 adoptée à l’unanimité afin de trouver une solution unanime et légitime pour honorer la mémoire des anciens maires d’Aulnay-sous-Bois aujourd’hui disparus.

Extraits de la lettre ouverte de l’association « Les Amis de Camélinat »:

Vous avez fait inscrire à l’ordre du jour du conseil municipal du 15 octobre votre intention de débaptiser la place Camélinat pour lui donner le nom de Jean-Claude Abrioux, ancien maire de 1983 à 2002 et qui a habité le quartier proche de la place Camélinat.

Déjà en 2011, l’ancien maire, M. Segura, sur proposition du député Gérard Gaudron, avait annoncé son intention de rebaptiser la place Camélinat en place J.C. Abrioux. L’émotion des habitants du quartier, la mobilisation d’élus, d’enseignants, de professeurs d’histoire et de notre association avaient amené le maire d’alors à y renoncer. Et la commission municipale avait sagement suggéré de donner le nom de J.C Abrioux au futur 7e collège – ou à une maison d’accueil médicalisée située rue Robespierre, ce qui n’a pas été fait

Zéphirin Camélinat, membre actif de la Commune de Paris (mars-mai 1871), député de Paris (1885-1889), premier candidat communiste aux présidentielles en 1924, fait partie de la mémoire du mouvement ouvrier. C’est pour l’honorer que son nom a été donné à la place, c’est aujourd’hui inscrit dans la mémoire des citoyens, dans les habitudes des gens du quartier et nul ne comprendrait que l’on modifie cela.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.