Actualité, Médias

Diffusion ce soir à 20h30 sur LCP du doc « PSA Aulnay : les mots de la fin »

10 juin, 2014 à 15:28 | Posté par

220px-LCP_Logo.svgCe soir, mardi 10 juin, à 20h30, sera diffusé sur LCP dans le cadre de l’émission « Docs ad hoc » le documentaire de Francine Raymond et Ludovic Fossard « PSA Aulnay : les mots de la fin« , consacré à la fermeture du site PSA d’Aulnay, dont voici une petite présentation :

« En juillet 2012, les salariés du site PSA Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois apprennent abasourdis la fermeture de leur usine. Les 3000 salariés du site se sentent trahis par leur direction et lâchés par les politiques. Un bras de fer commence : pendant des mois, ils vont lutter pour tenter d’améliorer leurs conditions de départ allant jusqu’à bloquer l’usine. Depuis l’annonce de cette fermeture, Francine Raymond et Ludovic Fossard, les auteurs du documentaire, ont suivi ce conflit social hors du commun.

Les images qu’ils ont recueillies au fil des jours servent de toile de fond au témoignage des ouvriers. Franck Jautée, le non-syndiqué qui se consacre aujourd’hui à la musique, Sophie François, ouvrière qui a choisi la reconversion professionnelle, Ghislaine Tormos, qui travaille désormais à l’usine de Poissy et Salah Keltoumi, ouvrier syndicaliste CGT, mettent leurs mots sur cette grève « dure », qui les a profondément marqués. Ils racontent les promesses non tenues, leur déception vis-à-vis du monde politique qui ne les a pas soutenus, leur regard sur la désindustrialisation de la France, leurs efforts pour mobiliser les non-grévistes et leur découragement face à la passivité de leurs collègues, souvent fragilisés et inquiets.

Face à ces témoignages, Jean-Pierre Mercier, délégué CGT et leader syndical dans ce conflit, Philippe Dorge, l’actuel DRH du groupe PSA Peugeot Citroën et Jean-Luc Vergne, DRH de 2000 à 2009, expriment leur vision du rapport de force et du dialogue social.

« PSA-Aulnay : les mots de la fin » est un film qui donne la parole à ceux qu’on entend peu : les ouvriers d’une industrie française en voie de disparition. Pourtant, leurs mots résonnent, comme ceux de Franck : « quand on résume notre conflit à « tristesse, colère inquiétude, sacrifice, déprime, malaise », c’est la même chose pour tous les salariés de France ». »

Le film est d’ores et déjà visible sur le site de l’émission et sera à revoir en ligne ou en « replay » pour ceux qui ne seront pas devant leur poste ce soir…

Les commentaires sont fermés.