Associations, Municipales 2014, Politique, Politique - Elections, Solidarités

Municipales 2014 à Aulnay : la question des Roms divise la Gauche…

18 mars, 2014 à 6:53 | Posté par

comm romsTandis que le maire sortant et candidat à sa propre succession communique autour de sa récente missive au Premier ministre concernant la problématique des campements roms (lettre à télécharger en cliquant ici), des membres du collectif de soutien aux familles Roms, par ailleurs candidats sur la liste « Vivre mieux, ensemble à Aulnay-sous-Bois« , nous transmettent à leur tour un communiqué, à la teneur très différente.

Dans ce texte, à télécharger dans son intégralité en cliquant sur l’image ci-contre, on peut en effet lire :

« De gauche nous sommes, humanistes et solidaires. A l’heure où le Maire sort ses muscles, « monte le ton » comme dit le blog-corbeau, nous clamons haut et fort qu’il y a des solutions plus humaines, plus justes, plus fraternelles, plus constructives que l’appel à la haine à une semaine d’un scrutin municipal. (…) ce ne sont pas les campements Roms qui ne doivent plus durer. Ce qui ne peut plus durer, c’est l’inaction complice des autorités pour trouver des solutions dignes pour les dizaines de famille qui vivent sur le bord de la nationale 2.

Ce qui ne peut plus durer c’est la démagogie qui s’est emparée d’une partie du Parti Socialiste et qui consiste à surfer sur les thématiques de l’exclusion. (…) Des choses simples peuvent être faites par les autorités : fournir des toilettes et douches de chantier, accompagner la scolarité des enfants, déléguer des personnels municipaux pour aider les hommes et les femmes dans leurs démarches administratives, relayer le travail de médiation du Collectif afin de réguler les tensions entre habitants du campement et voisins.

Des choses plus pérennes aussi doivent être envisagées. (…) Quand M. Ségura prend les accents d’un populisme dangereux, c’est toute la perspective de justice sociale qui est attaquée, c’est l’idée même de la Gauche qui est affaiblie. »

Articles similaires:

6 Réponses à “Municipales 2014 à Aulnay : la question des Roms divise la Gauche…”

RT @monaulnay: Municipales 2014 à Aulnay : la question des Roms divise la Gauche… http://t.co/PKVTHcmKtE

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator
commenter
Laurent Comparot | 18 mars, 2014 à 9 h 15 min

Le problème des Roms dépassent de loin nos compétences et les moyens financiers locaux. C’est une enjeu européen. Il n’y a pas de la part de l’actuelle majorité de stigmatisation de cette communauté, ni démagogie. Cependant, il y a aussi des responsabilités vis à vis des riverains de ces campements et de la gestion des nuisances induites que ce soient vis à vis des habitants ou des entreprises de notre territoire.

Nous ne pouvons laisser perdurer ces campements illégaux qui empoisonnent leurs voisinages. On ne peut obliger certains de nos concitoyens à vivre à côté de bidonvilles, à subir la présence des rats et l’amoncellement de ordures. C’est une situation scandaleuse et intolérable pour nos concitoyens qui eux aussi ont le droit à vivre dans un environnement digne et sain.

On peut n’être qu’émus par la situation des Roms sur notre territoire mais ce problème européen dépasse de loin nos capacités locales à les assister, les loger, tout simplement les accueillir dans des conditions honorables.

La liste Amédro semble vouloir en faire de l’accueil de ces populations un principe intangible et un enjeu politique. Cependant, les membres de la liste Amédro devront justifier vis à vis des aulnaysiens les sommes engagées ou encore vis à vis des demandeurs de logement les priorités accordées à ces nouveaux venus. Sans compter, l’appel d’air que ne manquera pas de susciter une politique d’accueil systématique telle que prônée par Alain Amédro.

Navigue avec Google Chrome 33.0.1750.154 Google Chrome 33.0.1750.154 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/33.0.1750.154 Safari/537.36
commenter
Jean-François Chevallier | 18 mars, 2014 à 10 h 39 min

La solidarité nationale et européenne ne peuvent être mise en oeuvre sans un minimum de courage politique des élus locaux comme à Gardanne, Strasbourg, Helemmes, Indre…
Il faut de toute urgence arrêter la démagogie ou les silences complices des candidats de tout bord, les roms sont des citoyens européens pas de la chair à canon électorale.
https://www.youtube.com/watch?v=4IV1_kbbfbg

Navigue avec Google Chrome 33.0.1750.154 Google Chrome 33.0.1750.154 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/33.0.1750.154 Safari/537.36

Mettre des toilettes et un benne à ordures ,quelle dépense!
Et quel appel d’air!
Une paille à côté de 10 000 000€ perdus par an pour ne pas être rentré en intercommunalité .
Mais allez parler des roms avec vos camarades communistes.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.1.6 iPhone iOS 6.1.6
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_1_6 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10B500 Safari/8536.25
commenter
Jean-Gauthier Quintard | 19 mars, 2014 à 20 h 07 min

Depuis la parution de cette note, la gauche se montre toujours plus divisée sur la question, en particulier la majorité municipale, avec le communiqué du PCF d’Aulnay, à retrouver ci-cessous :

« Une lettre ouverte du maire d’Aulnay-sous-Bois au premier ministre concernant la présence de campements de populations d’origine Rom sur le territoire de la ville a été diffusée ces jours-ci, accompagnée d’une lettre du maire aux habitants d’Aulnay-sous-Bois.

La section PCF d’Aulnay-sous-Bois et le groupe communiste au conseil municipal condamnent sans limite les présupposés stigmatisant qui président à de tels propos tout comme ils condamnent l’objectif annoncé de règlement de la situation par l’expulsion pure et simple de ces familles !

Lors du conseil municipal de janvier dernier, le Président du Groupe communiste a pris une position ferme pour dénoncer l’expulsion des Roms et le référé du maire. Il a rappelé la nécessité de donner à la population Rom de bonnes conditions sanitaires et de sécurité. Les Roms ne sont pas responsables de cette situation, ils sont chassés de chez eux. C’est un problème qui dépasse le cadre local, un problème national et européen.

Le groupe communiste a également dénoncé la politique d’expulsion systématique de Valls qui a conduit en 2013 au déplacement forcé de 20 000 Roms pour les obliger à quitter la France et à rentrer dans un pays qui n’en veut pas.

Ces situations humainement dramatiques mettent en exergue l’impossibilité de mettre en œuvre des solutions civilisées dès lors que les politiques d’austérité sévissent dans notre pays et en Europe. Ce ne sont pas les populations quelles qu’elles soient qui sont de trop, ce sont les moyens de les accueillir qui sont insuffisants !

Le recours systématique à l’expulsion vise avant tout à ne pas remettre en cause ce dogme de l’austérité pour l’ensemble des populations qui vivent en France et en Europe. »

Navigue avec Safari 5.1.9 Safari 5.1.9 sur Mac OS X  10.6.8 Mac OS X 10.6.8
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_6_8) AppleWebKit/534.59.10 (KHTML, like Gecko) Version/5.1.9 Safari/534.59.10
commenter
Laurent Comparot | 20 mars, 2014 à 10 h 57 min

Il existe des divergences quant à ce sujet dans la liste Aulnay Avance. Cela illustre bien le pluralisme et la liberté de parole des candidats qui composent cette liste de large rassemblement. Et on ne peut que s’en féliciter.

C’est un dossier complexe qui dépasse de loin le cadre local et même national. L’Union Européenne a débloqué des crédits conséquents en faveur des populations d’origine Rom mais monter un dossier est un véritable parcours du combattant. Une commune du sud de l’Île-de-France a obtenu un financement de 250.000 Euro pour un projet mais il a fallu mobiliser 8 personnes pendant 6 mois !
Cela explique que moins de 10% des crédits alloués soient utilisés y compris dans les pays d’origine.

Navigue avec Google Chrome 33.0.1750.154 Google Chrome 33.0.1750.154 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/33.0.1750.154 Safari/537.36