Actualité, Amiante, Environnement, Faits divers, Politique

Réactions à la décharge sauvage sur l’ex-site de l’usine CMMP

6 mai, 2013 à 21:08 | Posté par

L’effraction de l’ex-site dépollué de l’usine CMMP et la rotation pendant toute la matinée du 6 avril d’une demi-douzaine de camions pour y vider leurs bennes ont suscité des réactions politiques.

Trois camions déversent des terres le 6 avril vers 12h.

Trois camions déversent des terres le 6 avril vers 12h.

Billel Ouadah -UDI- a été le plus prompt, critiquant toute l’action de l’exécutif municipal sur divers dossiers -communiqué ici-.

« Aujourd’hui, vendredi 3 mai 2013, nous apprenons de M. Gérard Voide, responsable du collectif et des associations de riverains et victimes du CMMP, que : « le portail d’entrée du site CMMP a été fracturé et que des camions ont déversé des tonnes de terre (vraisemblablement polluées) sur le blocage de gravier concassé devant recevoir la dalle de béton armée prévue sur toute la surface du site. »
Ces faits gravissimes se seraient déroulés le 6 avril 2013… et nous interpellent sur la diffusion aussi tardive d’une information vitale dans la recherche de la vérité et des auteurs de cette pollution sauvage.
Sur ce dossier du CMMP comme sur beaucoup d’autres (PSA, PLU, gestion municipale…), les simples protestations de l’exécutif socialiste ne suffiront pas à masquer ses faillites… »

« Sidération, tristesse et colère » des élus Verts Aulnay-Ecologie

Les élus Verts Aulnay-Ecologie ont fait état de leur « Sidération, tristesse et colère » -communiqué ici-.Alain Amédro, ancien adjoint à l’environnement qui a initié en 2008 la dépollution sécurisée sous bulle, et obtenu en 2012 du Conseil Régional 2 millions d’€ pour la dépollution des sols réagit ainsi:
« Il faut tout mettre en oeuvre pour trouver les coupables….. Ces délinquants ont probablement souillé à nouveaux les lieux mais ont surtout déversé leurs déchets au mépris des années de combat pour obtenir un chantier de dépollution exemplaire au nom de la sécurité des habitants et de la mémoire des victimes du site. »
Les écologistes demandent à la municipalité:
· Que les analyses de terre aient lieu au plus vite, même si leur coût est important. …
· D’examiner toutes les responsabilités et notamment de ceux chargés de la sécurité des
lieux …. On ne peut imaginer que  la ville n’ait pas pris les dispositions nécessaires pour faire surveiller ce site alors que d’autres lieux ont fait l’objet de dépôts sauvages précédemment, …
· Que la municipalité fasse toute la transparence et nous explique pourquoi, les élus (y
compris ceux en charge de la question des victimes du CMMP), les parents d’élèves,
enseignants et riverains n’ont pas été tenus informés de ces faits datant d’un mois et d’une
éventuelle plainte déposée (depuis ces événements, il y a eu deux conseils municipaux qui
auraient pu être un lieu d’information).

Gérard Ségura dénonce les « patrons pollueurs »

Le maire, Gérard Ségura -PS-, a réagi a son tour ce jour évoquant un « délit d’une gravité particulière » -communiqué ici-, évoquant « site chargè d’une douloureuse mémoire collective et hautement symbolique de la lutte contre les patrons pollueurs », mais omettant l’aveuglement des responsables politiques locaux et nationaux, dans un passé pas si lointain qui passe mal. Gérard Ségura indique:
  • avoir « demandé au préfet de la Seine-Saint-Denis, M. Christian Lambert, de déployer des moyens d’investigation exceptionnels afin d’appréhender les auteurs de ce délit qu(‘il) considère d’une gravité particulière« ,
  • avoir « souhaité en outre que le maître d’oeuvre du chantier m’indique, après analyses, si les terres rapportées sont ou non polluées et qu’il prenne en conséquence toutes les mesures de dépollution qui s’avéreraient nécessaires »,
  • avoir « demandé que des dispositions soient prises afin d’empêcher toute nouvelle intrusion« .
Gérard Ségura ne donne pas d’indication sur les dates auxquelles ses actions ont été menées ni de justification a l’absence d’information pendant plusieurs semaines.

Articles similaires:

7 Réponses à “Réactions à la décharge sauvage sur l’ex-site de l’usine CMMP”

commenter
Jean Louis Karkides | 7 mai, 2013 à 7 h 46 min

Le silence de la muni­ci­pa­lite peut poser ques­tion, mais l’essentiel actuellement est de rendre le plus rapidement possible ce terrain propre des que les investigations auront été faites.
La question de cette nouvelle dépollution et du voisinage immédiat de l’école devra être prise en compte.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.1.3 iPhone iOS 6.1.3
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_1_3 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10B329 Safari/8536.25

Réactions à la décharge sauvage sur l’ex-site de l’usine CMMP | http://t.co/jZ5Kpf0zMK – Le blog sur Aulnay-sous-Bois http://t.co/d6qXbVbJKS

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

Où est le communiqué du maire ? sur le lien aucune information n’est donné.

Merci

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.8 Mac OS X 10.8
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.8; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0
commenter
Jean-Gauthier Quintard | 13 mai, 2013 à 23 h 13 min

Bonjour Raldo Chea,

le cheminement choisi par Jean-Marc est indirect mais fonctionne parfaitement : il faut cliquer sur le lien « ici », puis une fois encore sur le lien qui apparaît dans la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, en l’occurrence 20130503 GS pour le communiqué du maire…

Navigue avec Safari 5.1.9 Safari 5.1.9 sur Mac OS X  10.6.8 Mac OS X 10.6.8
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_6_8) AppleWebKit/534.59.8 (KHTML, like Gecko) Version/5.1.9 Safari/534.59.8
commenter
Laurent Comparot | 14 mai, 2013 à 16 h 57 min

Il faut bien être culotté comme Alain Amédro et sa clique pour s’imaginer que l’équipe municipale qui a courageusement porté la démolition et la reconversion de l’usine CMMP y compris parfois au-delà des clivages politiques, se désintéresse de cet acte criminel.
C’est de la récupération avec des grosses ficelles bien indigne de la consternation des aulnaysiennes et aulnaysiens. Et l’autre agité du bocage ne va pas tarder à nous en pondre des tonnes…

Navigue avec Firefox 20.0 Firefox 20.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:20.0) Gecko/20100101 Firefox/20.0

@Laurent Comparot,

Personne n’est dupe de l’écran de fumée politicien que tu tentes de tendre pour éviter les questionnements sérieux. Je crois que ce dossier mérite plus de dignité et il serait temps que la municipalité prenne la mesure de la responsabilité vis-à-vis des enfants de l’école du Bourg. Pour rappel, celle-ci est au courant depuis au moins le 22 avril de la situation et nous – les parents d’élèves – sommes content de les avoir fait bouger… aujourd’hui (bâchage du site suite à notre demande d’hier). Pour information ce sont les parents d’élèves qui ont informé l’inspection vendredi. Il est donc indiscutable que sans notre alerte, aucune mesure conservatoire n’aurait été fait pour la protection des élèves. Il serait judicieux de remercier tout ceux qui ont aidé à cette prise de conscience de la mairie plutôt que de tenter des manœuvres politiciennes dilatoires indignes du sérieux de la situation.

Hervé Suaudeau (avant tout parent d’élève depuis 7 ans qui s’est impliqué pour la sécurité des enfants du Bourg comme premier engagement)

Navigue avec Firefox 20.0 Firefox 20.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:20.0) Gecko/20100101 Firefox/20.0

Cet acte criminel remet au goût du jour la nécessité d’une vidéo-surveillance efficiente sur le territoire de la commune; ainsi l’identification des contrevenants aurait été plus aisée. Ainsi, pour exemple, un des protagonistes des événements du Trocadéro lundi dernier a été interpellé grâce à la vidéo-surveillance.
Il est urgent d’adopter des mesures efficaces sans considération dogmatique, car en attendant, ce sont les contribuables qui trinquent.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1