Oxygène

Oxygène n°173: Des femmes, un homme et un mensonge

5 mars, 2013 à 7:30 | Posté par

Oxygene173Vous trouverez dans cet article le 173e numéro d’Oxygène et comme d’habitude un essai d’analyse de la communication municipale.

  • Ce numéro a eu l’idée  à priori intéressante, de consacrer l’ensemble de sa publication à la journée internationale pour le droit des femmes. Mais hélas, le droit des femmes (bien défendu dans certaines pages, il faut le dire), passe vite à une sorte de folklorisation de cette journée de lutte en ce terme affreux de « journée de la femme« . journeeFemme Vous pouvez pensez que cette distinction de terme est du pinaillage. En effet les femmes sont véritablement discriminées en France et cette journée n’est franchement pas un luxe. Mais la transformation d’une journée de lutte sociale en fête quasi commerciale où l’on offre des fleurs est quelque-peu choquante et le terme « journée de la femme« , repris à longueurs de page, participe à cela. Dommage!
  • La rédaction, a proposé aux groupes politiques de se consacrer à cette journée internationale du droit des femmes en donnant la parole aux femmes dans leur tribunes libres (pour rappel, le seul espace pluraliste du journal). Seul Jacques Chaussat a refusé de se plier à cet exercice optionnel mais difficilement refusable. Certains (comme AulnayLibre) verront une sorte de mépris dans cette « façon plutôt surprenante et maladroite de ne pas faire apparaître une femme en photo dans sa tribune« , d’autres verront un refus de voir imposer ce sujet de distraction politique qui permet d’éviter d’aborder certains problèmes locaux. A vous de choisir!
  • Je passerais sur les habituels procédés de communication de ce journal pour pointer le cas d’un gros mensonge page 10: A propos du soutien municipal à la ligne du métro automatique passant par Roissy le journal déclare sans hésiter « Le 21 février le conseil municipal d’Aulnay a exprimé son soutien au mouvement en présentant un voeu qui demande la réalisation de la ligne rouge du métro automatique avant 2013« . Or c’est totalement faux. Il n’y a jamais eu de « soutien du conseil municipal » car les vœux n’ont pas pu être présentés faute de corum après une très violente altercation et le départ de l’opposition (la vidéo est en ligne ici). Un bien vilain petit mensonge qui s’ajoute à d’autres dans ce dossier où la mairie a du mal a admettre en plein jour son soutien officiel à un centre commercial géant derrière O’Parinor. Pour comprendre, vous pouvez relire le décryptage d’Oxygène n°170 consacré à ce sujet.

Vous retrou­ve­rez enfin notre 8e baro­mètre info-com cal­culé par Jean-Gauthier Quin­tard:

barometre info:com n°8

Articles similaires:

2 Réponses à “Oxygène n°173: Des femmes, un homme et un mensonge”

UN GROS MENSONGE : Seraient-ils à tel point déconnectés de la réalité aulnaysienne qu’ils ne souviennent plus de ce qu’ils font au conseil municipal?

ou nous lecteurs pouvons-nous y voir comme un déni de démocratie puisque le corum n’était plus atteint ?

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0
commenter
Séverine Maroun | 5 mars, 2013 à 18 h 52 min

Je déteste tout autant la journée de la femme que les autres fêtes commerciales. J’ai l’impression que nous sommes l’objet (on fait vendre du papier c’est donc commercial!!)d’une journée, une reconnaissance d’un jour. Par contre je peux reconnaître que si cela permet à certains hommes de se culpabiliser sur la façon dont ils traitent les femmes ici comme ailleurs et bien je suis pour.

Navigue avec Google Chrome 25.0.1364.97 Google Chrome 25.0.1364.97 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.22 (KHTML, like Gecko) Chrome/25.0.1364.97 Safari/537.22