Culture, Insolites, Patrimoine

Les « autres » castors aulnaysiens

9 mars, 2013 à 7:47 | Posté par

maisons castorL’actualité récente ayant été assez dense (les différents épisodes sont à retrouver en liens dans cette note) concernant les « castors« , les radioactifs, il nous a semblé intéressant de faire connaitre également d’autres castors aulnaysiens (et non, toujours pas les rongeurs poilus), du nom de la cité Castors, autour de l’allée des Castors à Aulnay, et dont l’origine vient du mouvement des « Castors », un mouvement d’autoconstruction coopérative né après la Seconde guerre mondiale en France.

Voici une petite présentation due au Cahra et tirée du site de l’atlas du patrimoine de la Seine-Saint-Denis :

Vanderpooten Jacques architecte et les Castors

Description : C’est en juillet 1953 que le comité local Castor se crée à Aulnay-sous-Bois avec le soutien de la ville, accueillant bientôt le siège social de la société anonyme en mairie. La Société des Castors d’Aulnay-sous-Bois ou Coopérative des Auto-constructeurs- Groupe Castor d’Aulnay réunit bientôt 150 sociétaires coopérateurs et prévoit par conséquent un vaste lotissement dont l’étude est confiée à Jacques Vanderpooten, actif dans la ville pour l’OPHLM notamment. Avec les Castors, il apparaît comme salarié de la Coopérative d’études techniques et d’habitat rural du bassin parisien. Après avoir acquis un terrain de 1,5 ha situé à Balagny grâce à la mairie, l’architecte Vanderpooten conçoit les plans entre 1954 et 1955 et prévoit des maisons simples et des maisons jumelées allant du F3 au F6 sur des parcelles de 240 à 612 m². Il imagine, enfin, un espace vert collectif.
Pour diverses raisons, le projet prend du retard. Pour combler celui-ci, les Castors optent pour un gros-œuvre en préfabriqués confié à l’entreprise locale Pagnanini, à charge pour les Castors de réaliser le terrassement et les finitions intérieures le soir et le week-end. Le tirage au sort des 38 premiers accédants à la propriété génère tensions et démissions, le chantier débute en octobre 1956 et les premiers emménagements s’opèrent durant l’été 1958. Cette première tranche marque la fin du chantier, seules 38 maisons sont effectivement édifiées sur les 150 prévues, l’espace vert n’est pas réalisé non plus. 
Ces maisons sont représentatives du très important mouvement Castor en région parisienne et tout particulièrement dans l’est parisien. Né de la pénurie de logement dans l’immédiat après-guerre, le mouvement Castor obtient le soutien du ministère de la Reconstruction et de l’urbanisme qui reconnaît l’apport travail et l’auto-construction comme l’équivalent d’un apport financier ouvrant droit à des cédits immobiliers aidés par l’Etat.

Articles similaires:

Une Réponse à “Les « autres » castors aulnaysiens”

merci pour cette page d’histoire de la Ville.
Annie

Navigue avec Google Chrome 25.0.1364.172 Google Chrome 25.0.1364.172 sur Windows Vista x64 Edition Windows Vista x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.0; WOW64) AppleWebKit/537.22 (KHTML, like Gecko) Chrome/25.0.1364.172 Safari/537.22