Actualité, Culture, Démocratie, Démocratie locale, Musique

Aulnay-all-blues: Scandale à la veille de la cérémonie

8 février, 2013 à 12:59 | Posté par
Photo Gwenael Bourdon Le Parisien, du 6/12/2012

Photo Gwenael Bourdon Le Parisien, du 6/12/2012

Mohamed Beldjoudi, co-créateur et jusque là président du festival Aulnay-all-Blues, a lancé une véritable bombe au moment de son départ pour la cérémonie des Grammy Awards à Los Angeles avec un billet d’avion payé par ses propres moyens. Dans un long communiqué, il dénonce le « dénis de démocratie orchestré par les membres de l’exécutif municipal » destiné à l' »exclure totalement du processus de direction artistique du Festival [qu’il a] cofondé« . Le communiqué de M. Beljoudi, laisse ainsi entendre que l’exécutif municipal aurait opéré un véritable coup d’état sur la structure indépendante qui gérait jusque là le festival pour le faire gérer par « une autre instance« .

L’ex directeur des services culturel de la ville, qui revendique le succès des six ans d’existence du festival, dénonce le climat démocratique municipal et sa situation qui illustre « le désarroi dans lequel est plongé un grand nombre d’acteurs du développement » de la ville.

La mairie a-t-elle tenté de faire un putsch sur le festival doublement nominé aux Grammy Awards?

Malgré le départ du maire à Los Angeles, Mohammed Beljoudi, que nous avons eu au téléphone, compte bien ramener lui-même le trophée décerné dans la nuit de dimanche à lundi.

Voici l’intégralité du texte du communiqué:

Aulnay-sous-Bois, le 8 février 2013

Communiqué de presse de Mohamed BELDJOUDI,
Co-fondateur du Festival Aulnay-All-Blues

Le 16 janvier 2013, le conseil d’administration de l’Association C.E.E.M. (Centre Européen d’Echange Musical) a décidé de dissoudre purement et simplement la structure porteuse du Festival Aulnay-All-Blues crée en 2010, au motif d’un vice de forme reposant sur la non-convocation de la commissaire aux comptes à l’Assemblée Générale Ordinaire du 15 octobre 2012, au cours de laquelle j’ai été élu Président de l’Association.

En effet, le 15 octobre 2012, j’ai été élu Président de l’Association CEEM à la majorité des votants contre la candidature de Monsieur Bruno DEFAIT, conseiller municipal en charge de l’écologie, environnement, développement durable, Agenda 21, maîtrise des énergies, transports, circulation, déplacements, suite à la démission volontaire du Président précédent. L’Association C.E.E.M. bénéficiait de trois années d’exercice et portait en moyenne plus de 320 000 euros de budget répartis entre le secteur public et privé, dont une subvention de la ville d’Aulnay-sous-Bois à hauteur en 2010 de 152 133 €, en 2011 de 120 000 € et en 2012 de 60 000 €.

Ayant demandé, aux membres adhérents et notamment aux élus présents à l’Assemblée Générale du 16 janvier 2013, Madame Gisela MICHEL, adjointe au maire en charge de la Culture et Monsieur Bruno DEFAIT, conseiller municipal, comment serait envisagé la continuité du Festival ? Et sous quelle forme juridique ? Ces derniers m’ont rétorqué que l’avenir du Festival Aulnay-All-Blues serait désormais géré dans une autre instance.

Il s’agit de fait, d’une solution qui permet de m’exclure totalement du processus de direction artistique du Festival que j’ai cofondé avec Larry SKOLLER et Christophe UBELMANN et dont je revendique le développement et les différents succès tout au long de ses six années d’existence.

Ce dénis de démocratie orchestré par les membres de l’exécutif municipal présents à cette Assemblée Générale, illustre le mépris avec lequel un acteur culturel reconnu, est écarté d’un projet pour lequel son rôle aura été primordial.
Aulnaysien, depuis plus de 40 ans, musicien expérimenté, enseignant, créateur d’équipements culturels et d’événementiels, je me suis toujours impliqué pour le devenir de notre collectivité et je suis fier notamment de pouvoir léguer aux générations futures, la possibilité de vivre la musique dans un équipement situé dans l’un des quartiers aulnaysiens cher à mon cœur.

Ma situation au regard de la démocratie locale illustre le désarroi dans lequel est plongé un grand nombre d’acteurs du développement de notre ville.

Néanmoins, l’aventure du Festival continuera pour moi d’une autre manière, notamment à travers le partenariat noué avec les acteurs culturels de la Nouvelle-Orléans dont la dernière édition aura célébré deux créations et la traduction en langue française d’un ouvrage de référence « Congo Square Racines Africaines de la Nouvelle-Orléans ».

Ce dernier fait l’objet d’un partenariat inédit combinant la transmission de près de 600 exemplaires de cet ouvrage au Centre Africain de Recherches sur les Traites et les Esclavages (le CARTE regroupe l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar au Sénégal, l’Université Abdou Moumouni de Niamey au Niger, l’Université de Ouagadougou au Burkina Faso, l’Université de Yaoundé et l’Université de Ngaoundéré au Cameroun et l’Université d’Etat d’Haïti) avec l’organisation en partenariat avec le Réseau des Instituts Français de conférences autour de cette thématique regroupant des chercheurs américains et français dont l’auteure de l’ouvrage Madame Freddi WILLIAMS EVANS.

Par ailleurs, je dirigerai une création mondiale dans le cadre de la 19ème édition du prestigieux festival des musiques sacrées de Fès en Juin « Ladysmith Chicago Gospel Experience » réunissant des artistes de Gospel de Chicago et d’Afrique du Sud.

Pour ma part, je souhaite sincèrement remercier l’ensemble des musiciens de part et d’autres de l’Atlantique m’ayant fait confiance, l’ensemble des aulnaysiens qui ont pris du plaisir pendant les six éditions à soutenir ce Festival et enfin mes amis ainsi que ma famille à Aulnay-sous-Bois et à Chicago ; aux partenaires du monde économique local pour leur soutien, aux institutions culturelles Françaises et Américaines pour avoir reconnu et légitimé notre travail.

Aussi, pour leur rendre hommage, je me rendrai par mes propres moyens à Los Angeles ce dimanche 10 février 2013, car je crois profondément que la musique transcende l’ensemble de la déshumanité exprimé par … et souhaite pouvoir ramener ce trophée qui revêt un caractère important pour les miens.

Je resterai un acteur culturel engagé, créatif et libre pour ma ville.
Mohamed BELDJOUDI

Articles similaires:

43 Réponses à “Aulnay-all-blues: Scandale à la veille de la cérémonie”

« dénis de démo­cra­tie orches­tré par les membres de l’exécutif muni­ci­pal »
On attend les réactions du responsable es démocratie (M. HERNANDEZ) qui viendra nous dire que tout va bien dans le meilleur des mondes à Aulnay 🙂

Navigue avec Firefox 5.0 Firefox 5.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:5.0) Gecko/20100101 Firefox/5.0

L’équipe du maire s’illustre encore à merveille à travers ses méthodes d’un autre âge… Quelle honte ! En tout cas si ce sont les élus cités qui reprennent le flambeau autant dire que le Festival Aulnay All Blues est mort. De toute manière que n’auront-ils pas détruit à Aulnay ?

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0

RT @monaulnay: Aulnay-all-blues: Scandale à la veille de la cérémonie http://t.co/uLN2qaL3

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

Tout simplement scandaleux ! J’espère que vous récupérerez bien ce trophée. En tout cas, si c’est le conseiller des bus écolo 21, je rejoins Anabloom, le festival est mort. Cette municipalité n’est là que pour récupérer le travail des autres ou bien dire « c’est pas moi, c’est celui d’avant ». Une objection des Aulnaysiens qui osent protester et on a un « Vous ne connaissez pas l’ensemble du dossier ». Je pense que M. Beldjoudi connait son dossier et que c’est à lui qu’en revient le mérite. Pas à Gégé et sa bande. En tout cas bravo et bon courage

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

Après 1fauteuil pour 2, 1grammy awards pour 2. Ou comment être la risée de tous. Monsieur SEGURA ne nous aura rien épargné durant son mandat.

Navigue avec Firefox 5.0 Firefox 5.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:5.0) Gecko/20100101 Firefox/5.0
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 8 février, 2013 à 15 h 25 min

Complètement DEFAIT par cette nouvelle,si je l’étais vraiment, je lui laisserai ma place!;)

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

c’est les « Graveleux awards » cette histoire.
On s’étonnera toujours de ce que l’imagination humaine peut générer comme absurdité.
Alors que cette cérémonie pouvait enorgueillir notre ville, la voilà encore une fois ridiculisée.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

Il faut savoir raison garder, soyons juste factuel, je ne saurais qu’inviter tout un chacun à nuancer ses propos.

Il y a eu une assemblée générale extraordinaire du CEEM le 15 octobre 2012 consécutive à la démission du président, cette assemblée générale du fait de la non convocation de la commissaire au compte, ne peut être délibérante, c’est une irrégularité et c’est un fait.
M. Beljoudi n’a donc jamais été légalement président de l’association.

Il y a eu une autre assemblée générale extraordinaire du CEEM le 16 janvier 2013, dans laquelle les mêmes participants mais avec cette fois la commissaire aux comptes, ont voté tout à fait légalement la liquidation de l’association. Le président restant le président élu en 2010 tout à fait légalement lors de l’assemblée générale constituante.

Le festival Aulnay All’Blues n’est pas une action individuelle, et il n’est pas incarné par une seule personne. C’est une action collective, dans laquelle de multiples talents se sont exprimés, pour preuve les nominations et nombreux prix obtenus. Le festival appartient à la ville et à ses habitants il n’est la propriété de personne.

PS : Merci M.Karkidès votre commentaire vous honore ! mais c’est une habitude, et ce n’est pas ici que l’on trouvera argumentaire et retenue.

Navigue avec Firefox 8.0.1 Firefox 8.0.1 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:8.0.1) Gecko/20111127 Firefox/8.0.1

Les méthodes de cette municipalité sont inqualifiables, je connais M Bejoudi, et j’imagine son écoeurement devant des méthodes d’un autre âge, tous les moyens sont bons pour éliminer ceux qui pourraient vous faire de l’ombre.
J’arrête ici mon propos car j’ai du mal à mesurer mes propos devant vos méthodes.
Vous déshonorer la gauche et à travers vous la politique.

Navigue avec Safari 6.0.2 Safari 6.0.2 sur Mac OS X  10.7.5 Mac OS X 10.7.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_7_5) AppleWebKit/536.26.17 (KHTML, like Gecko) Version/6.0.2 Safari/536.26.17

Quelle honte
On se dirait revenu au temps du communiste d’un régime totalitaire
Même méthode

Navigue avec Safari 6.0.2 Safari 6.0.2 sur Mac OS X  10.7.5 Mac OS X 10.7.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_7_5) AppleWebKit/536.26.17 (KHTML, like Gecko) Version/6.0.2 Safari/536.26.17
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 8 février, 2013 à 23 h 07 min

Mieux que n’importe qui Monsieur BELDJOUDI a argumenté.
Que reste t’il fasse à une municipalité qui ne sait que diviser,se recroqueviller sur elle même sinon un peu d’humour….
Comme beaucoup,déçu,défait,sans espoir,désolé,inquiet…..
Cette municipalité a réussi à opposer les uns aux autres,à diviser,casser des hommes et des femmes allant jusqu’à bouter un des créateurs d’Aulnay Blues.
Monsieur DEFAIT,votre explication montre simplement un problème relationnel.
Comme à la MEIFE,comme dans les Conseils de quartiers,comme dans vos services……
Je vous souhaite un bon voyage et espère une nomination aux Grammy Awards que recevra Monsieur BELDJOUDI.
Il le mérite plus que quiconque.

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

Bruno Defait nous faire part de la méthode « Légale ». Très intéressant, pour sa conscience tranquille… Pour ce qui est de la vie associative, bien évidemment, les réussites sont collectives, bien évidemment elles appartiennent aux habitants. D’où la question, pourquoi ce putch? pourquoi l’envie de contrôler les associations de la part de la municipalité ? Peut-être Monsieur Defait pourra-il répondre sereinement ?

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0

Et encore une…, les polémiques ne s’arrêtent plus depuis 2008 avec cette équipe qui cherche à tout noyauter mais démocratiquement.
Et dire que récemment, le maire, le directeur de la maison de la culture, M.Beldjoudi… étaient main dans la main sur la scène de Prévert.
Avec cette équipe, les liens se font et se défont bien rapidement, au gré de l’intérêt personnel.
Depuis 2008, combien de cadres municipaux ont valsé, combien de secrétaires généraux, secrétaires adjoints, cadres… sont partis,pratiquement tous. Les autres attendent la retraite en rongeant leur frein
Mais dans quel régime sommes-nous?
« Je sais que pour vaincre, il faut allier le punch et la rapidité des coups à la résistance physique et psychologique. »Déclaration du maire de la ville concernant ….les combats de boxe mais n’y-t-il pas une similitude avec une certaine politique aulnaysienne???
Au fait, le coût de ce petit voyage pour lequel nous participons tous?

Navigue avec Google Chrome 24.0.1312.57 Google Chrome 24.0.1312.57 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.17 (KHTML, like Gecko) Chrome/24.0.1312.57 Safari/537.17

Ce serait sympa d’avoir la liste exacte de la délégation aulnaysienne. C’est ça aussi, la transparence de la vie démocratique !

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0
commenter
Adjana MAYA HUEL | 9 février, 2013 à 20 h 52 min

J’ai eu l’occasion de connaître le travail de Mohamed que j’ai apprécié pour sa sincérité et son sens de l’humain. La culture n’a pas de frontières que des imbéciles qui tentent de la museler. J’espère que le trophée te reviendra à juste titre pour le travail accompli et l’abnégation dont tu as fait preuve en oeuvrant pour cette ville. Dommage qu’elle ne reconnaisse pas ceux qui l’ont mise en lumière notamment à travers la musique dont tu portes haut les couleurs blues….

Navigue avec Google Chrome 24.0.1312.57 Google Chrome 24.0.1312.57 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/537.17 (KHTML, like Gecko) Chrome/24.0.1312.57 Safari/537.17

En tant que vice-président du CEEM, je me dois de réagir à votre article au titre racoleur, ce qui n’est pourtant pas votre habitude, et sans fondement.
Monsieur Mohamed Beldjoudi est présenté comme le président du festival Aulnay All Blues. Cela est une grossière erreur : Aulnay All Blues est juste le nom d’une manifestation culturelle qui est gérée par une association – le CEEM – dont le président n’est pas M. Beldjoudi.
Le vice de forme constaté lors de l’assemblée générale du 15 octobre 2012 n’a rien à voir avec la dissolution de l’association CEEM. Il s’agit simplement de permettre au festival de se reposer sur une nouvelle structure présentant toutes les garanties d’une gestion saine et contrôlée. Ce qui malheureusement n’a pas toujours été le cas par le passé.
L’édition de l’ouvrage « Congo Square : Racines africaines de la Nouvelle-Orléans » en est le parfait exemple : ce livre a été tiré à 1 000 exemplaires pour un coût de 18 945 € sans qu’aucun bon de commande ou devis ne soit soumis au président et aux membres du conseil d’administration du CEEM. A cela ajoutons que cette somme n’était pas inscrite au budget prévisionnel 2012 de l’association ce qui a entraîné un découvert conséquent sur le compte bancaire du CEEM. Il faut aussi préciser que le commissaire aux comptes de l’association nous a déjà prévenu qu’elle émettra des réserves sur l’exercice 2012 du CEEM à l’encontre de cette commande.
Dans le prolongement de cette édition M. Mohamed Beldjoudi a organisé un colloque à Paris à la Maison des Cultures du Monde le 22 novembre 2012 qui a coûté plus de 4 000 € : restaurant pour les intervenants, location de casques audio pour une traduction simultanée, création d’un flyer. Là encore ce colloque n’était pas inscrit dans le budget prévisionnel de l’association et là encore aucun devis et bon de commande n’a été soumis au président et aux membres du conseil d’administration.
Décidément ce livre nous réserve encore des surprises car nous, membres du conseil d’administration, découvrons grâce au communiqué de presse de M. Beldjoudi, que 600 exemplaires ont été donnés. Notons qu’à ce jour le CEEM n’a aucun justificatif de ce don et que le commissaire aux comptes de l’association ne manquera pas de relever l’absence de ces pièces. Notons aussi qu’à nouveau le conseil d’administration du CEEM a été tenu soigneusement à l’écart de tout processus décisionnel.
C’est donc fort logiquement que les membres du conseil d’administration ont souhaité que cesse ce type d’engagements financiers en votant la dissolution d’une association qui ne présentait plus toutes les garanties d’une bonne gestion et du respect des procédures.
Nous sommes très attachés à ce festival et notre seul souci et de lui permettre de répondre à ses missions premières : la création de concerts et l’enregistrement de CD.

Michel Perron
Vice-président du CEEM

Navigue avec Firefox 5.0 Firefox 5.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:5.0) Gecko/20100101 Firefox/5.0

On s’en tappe royalement de cette histoire, elle n’est même pas drôle, une histoire triste à mourir….
VIVA LA RIGOLADEEEEEEEE comme la LIMONADEEEEEEEEEE, c’est meilleurs pour la santé, Poil aux pieds 🙂

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0)

Ami lecteurs: « mdr » est un courageux anonyme qui a toujours défendu bec et ongles la mairie, y compris en usant de procédés comme le trolling (écrire de manière intentionnelle des messages désobligeants, polémiques, provocants, absurdes, de mauvaise foi, voire insultants, et souvent répétitifs) ou la multiplication d’identités.
Voilà donc la réponse des partisans de la mairie à cette grave affaire qui entache une des rare réussite locale: Essayer de faire diversion.

Navigue avec Firefox 17.0 Firefox 17.0 sur Ubuntu Ubuntu
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux i686; rv:17.0) Gecko/20100101 Firefox/17.0
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 10 février, 2013 à 21 h 17 min

MDR,comme c’est facile de vomir incognito.
Je serai à ta place,je me regarderai dans une glace.
Tu y vois quelqu’un?
Tu dis t’en taper de cette histoire mais tu es là derrière ton écran à commenter sans cesse.
Moi,je m’en tape des collectionneurs de bouchons de champagne et je ne vais jamais sur leur site.
Tu ne trompes plus personne mais ta manière de défendre cette majorité n’est qu’un des derniers soubressaut d’un système qui s’écroule….(petit clin d’oeil à un ami)

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

Monsieur le Vice-Président de la CEM nous fait bien remarquer que la gestion sous son égide et celle de son bureau n’a été en rien remarquable. Il nous indique qu’à la date d’aujourd’hui, ni le président, ni le vice-président, ni la comptable, ni le secrétaire de l’association ne sont soucié du bon fonctionnement de l’organisation dont ils avaient le soin. D’après la loi, il est clair que c’est bien le bureau élu le responsable M. Perron. Au moins , le propos est clair. Il faut un bouc-émissaire. La méthode la même. « C’est pas moi, c’est l’autre ». Le sens des responsabilités à la Aulnaysienne… Décadence de la renaissance?

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0

De par ma longue pratique associative, je sais que bien souvent les membres du conseil d’administration d’une association ne sont pas des specialistes du domaine concerné mais des personnes pleines de bonne volonté faisant confiance aux professionnels qui travaillent avec eux. Il me semble qu’en l’occurence c’est leur confiance qui a été trahie.

[NDLR: Ce message a été envoyé du même ordinateur que celui de « Malcom Frazer » qui a envoyé juste avant un commentaire sur le même sujet dans un autre article. Est-ce deux personnes différentes?]

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729; BRI/2)

Éthique et toc !!! Curieux que MonAulnay se transforme en big brother. Les espaces de liberté se rétrécissent sur ce blog!!!
Je ne pourrai donc plus autoriser quiconque utiliser ma connexion internet à mon domicile pour laisser un commentaire sur monaulnay sans risquer une dénonciation.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.1 iPhone iOS 6.1
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_1 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10B144 Safari/8536.25

comme je l’ait précisé pour l’autre article nous vivons ensemble et je le re dis: un couple n’a pas le droit de s’exprimer sur votre site?

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 11 février, 2013 à 17 h 03 min

Miguel HERNANDEZ,vous n’avez rien çrainre,je pense car vous vous exprimez comme moi sans pseudo.
Ce qui est plus nuisible aux espaces de liberté, celui qui en utilise plusieurs pseudos pour faire croire à un nombre important de commentateurs….
Ainsi,sa position en sort plus crédible.
Ne trouvez vous pas ceci contestable?

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

Cher Miguel,

A vrai dire je m’attendais à ce genre de remarque qui suit généralement chaque tentative avortée de manipulation par les commentaires. Je t’encourage à lire la charte de bonne conduite des usagers de MonAulnay.com stipule que la fal­si­fi­ca­tion (usur­pa­tion d’identité) et la mys­ti­fi­ca­tion (pseu­dos mul­tiples…) n’est pas tolé­rable. Pour ceux qui voudraient le faire, allez voir ailleurs.
En dénonçant ce genre de procédés manipulatoires je suis sûr de défendre nos lecteurs.
Rappelez-vous:
Cyndi Vargin qui était un pseudo d’une adjointe lui permettant de critiquer un autre adjoint de sa propre majorité.
– Plus récemment un certain « Roch Marcel » (100% partisan du maire, on l’a identifié), s’est fait passer pour un sympathisant de droite soutenant Jacques Chaussat car la mairie soutien secrètement M. Chaussat pour diviser la droite.
– Il y a aussi MDR qui utilise de multiples identités pour soutenir le maire ou tenter de pourrir le débat.

Je n’ai jamais révélé une source et je continuerais donc a défendre les lecteurs honnêtes du blog contre ceux (souvent du même camps étrangement) qui tentent de les tromper. Chaque personne a le droit de venir donner son opinion ici quelle qu’elle soit, dans la mesure où ses propos respectent le cadre de la loi et qu’elle ne cherche pas a profiter de l’anonymat pour tromper les lecteurs.

Si tu considères que les pratiques que je dénonce sont éthiques, c’est que nous n’avons vraiment pas les mêmes valeurs.

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Ubuntu Ubuntu
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux i686; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

Mais au fait Miguel, tu es venu dénoncer que « Les espaces de liberté se rétré­cissent sur ce blog », soit. Mais d’un autre coté tu restes étrangement silencieux sur une affaire incroyablement grave: Que penses-tu donc de cette affaire Aulnay-all-Blues? Rassures-toi, tu peux répondre en toute liberté et nous publierons tes commentaires comme nous l’avons toujours fait.

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

M. HERNANDEZ pouvez vous répondre à la question « Que penses-tu donc de cette affaire Aulnay-all-Blues? ».
N’essayez pas de nous divertir avec vos insinuation infondées.
Que je sache vous faites partie de l’association qui AIIAM donc êtes parfaitement informé sur le Charte.

Navigue avec Google Chrome 24.0.1312.57 Google Chrome 24.0.1312.57 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/537.17 (KHTML, like Gecko) Chrome/24.0.1312.57 Safari/537.17

@ Lisette Morlaix : Votre naïveté est dangereuse pour la vie associative, de plus elle conforte les opinions du genre « c’est pas moi, c’est l’autre » ou « je ne savais pas ». L’histoire de France est tristement illustrée d’un nombre de gens qui se réfugie derrière ces principes de la raison trahie par d’autres alors qu’en réalité, ils ont bien pris le soin de garder leurs yeux fermés pour leur petit confort personnel.
@Hernandez : Vous agitez toujours le drapeau de la suspicion dès qu’un propos ne va pas dans votre sens. La vie doit être dure pour vous en SéguraLand. Pas mal, le « quelqu’un de chez moi se connecte via mon IP sans que je le sache et s’exprime avec mon nom sans que ce soit moi. » Un peu démago, non? La question reste donc en suspend quant à l’intervention de la municipalité au cœur des associations comme l’illustre le cas d’Aulnay All Blues.

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0

@suaudeau

Hervé, dont acte pour les pseudos mutiples, même si je pense qu’à partir d’une adresse IP plusieurs internautes peuvent poster un commentaire (tous les habitants ne possèdent pas un ordi ou smart phone chacun).
Mais je ne pensais pas déchaîner cette avalanche de commentaires.
Concernant l’affaire, je ń´ai pas suffisamment d’éléments factuels pour me prononcer objectivement.
Je lis les commentaires et m´aperçois que plusieurs points de vue existent. CEEM est une association, un conseil d’administration existe et certainement des compte-rendus, actes, dont il conviendrait de prendre connaissance (et que je ne possèdent pas).
Simplement une remarque, si à chaque fois que le mot démocratie est utisé on m’interpelle je pense que l’on se trompe de débat .

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.1 iPhone iOS 6.1
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_1 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10B144 Safari/8536.25

@Miguel Hernandez,

Je suis désolé de te le dire mais ta réponse est incroyable. La prise de contrôle puis la décision de dissolution de l’association qui fait le fleuron de l’image de la ville à l’international n’a-t-elle pas été abordée en bureau municipal? A quoi servent les partenaires communistes si des question aussi stratégique ne sont même pas évoquées avec eux ?
Sans protestations officielles de votre part d’avoir été court-circuité pour une affaire d’une telle importance, permet moi de rester très dubitatif sur ta réponse.

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

@Hervé
Merci encore une fois de ta leçon de morale politique. Que n’aurait on pas entendu si nous étions hyper interventionnistes dans les conseils d’administrations des associations?
Je reste personnellement dans l’attente d’explications sur le sujet et certainement pas dans la position de surenchère. Si tu as des informations factuelles qui étayent tes propos, donne les et chacun sera à même d’avoir son opinion.

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPhone iOS 6.1 iPhone iOS 6.1
Mozilla/5.0 (iPhone; CPU iPhone OS 6_1 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10B144 Safari/8536.25
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 12 février, 2013 à 13 h 05 min

Situation oh,combien inconfortable de Monsieur HERNANDEZ qui, bien qu’elu de ma majorité municipale demande à un simple citoyen des informations factuelles sur un sujet aussi grave que l’ejection d’un co-fondateur d’Aulnay Blues.
La forteresse ségurienne ébranlée!Même David Burlot sur son blog semble écoeuré,même Sylviane commentatrice dévouée entièrement à notre Maire ne comprend pas.
On a reproché aux verts d’avoir permis l’election de Monsieur SEGURA.
On ne pourra pas leur reprocher de l’avoir laissé pendant 5 ans bafouer les valeurs de la gauche.

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

Désolée de ne pas avoir les moyens d’acheter 2 ordinateurs. En plus nous n’avons qu’un seul téléphone portable…
Quand la liberté d’expression est inversement proportionnelle à l’épaisseur du porte feuille. Je reste songeuse.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729; BRI/2)

M. Karkides,
Inutile d’essayer d’instrumentaliser ma prise de position. Nous connaissons tous ici la façon dont vous traitez l’actuelle majorité. Pour ma part je suis fidèle en amitié et aussi en politique.

Navigue avec Chromium 24.0.1312.56 Chromium 24.0.1312.56 sur Ubuntu Ubuntu
Mozilla/5.0 (X11; Linux i686) AppleWebKit/537.17 (KHTML, like Gecko) Ubuntu Chromium/24.0.1312.56 Chrome/24.0.1312.56 Safari/537.17
commenter
Jean Louis Karkides | 12 février, 2013 à 16 h 31 min

Si vos propos sont exacts,et pourquoi en douter,vous êtes l’exception qui confirme la règle.
Car c’est une habitude de certains de jouer au jeu des multiples pseudos(voir plus haut).
Mais,ce n’est pas une raison pour remettre en cause la liberté d’expression sur ce blog qui reste un des seuls à informer et permettre le débat.

Navigue avec Safari 5.0 Safari 5.0 sur Mac OS X  10.6.3 Mac OS X 10.6.3
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10_6_3; en-us) AppleWebKit/533.16 (KHTML, like Gecko) Version/5.0 Safari/533.16
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 12 février, 2013 à 17 h 24 min

David,
En quoi le fait de dire que vous semblez écoeuré de ce qui se passe est essayer de vous instrumentaliser?
N’est ce pas la vérité?
Ai je déformé vos propos?
Je cite »certains ont de drôles de façon de gérer la création artistique ,plus loin:Je ne me reconnais pas dans cette politique ».
Votre blog est accessible à tous.
Lorsque vous parlez de politique dans votre article sur votre blog,il n’a surement pas le même sens que le commentaire ci-dessus.
Ou alors,vous avez pris des cours de danse et êtes un as du grand écart.

Navigue avec Firefox 18.0 Firefox 18.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:18.0) Gecko/20100101 Firefox/18.0

David Burlot, c’est un as du ventilateur, souvenez-vous cet été, c’était sa préoccupation principale. Toutefois, qu’il exprime clairement son écœurement le grandit un petit peu, quant à la fidélité, il semblerait qu’au vu de cet exemple, elle ne soit pas la tasse de thé du maire actuel.

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0
commenter
Mohamed Beldjoudi | 19 février, 2013 à 19 h 28 min

Réponse de Mohamed BELDJOUDI,
Co-fondateur du Festival Aulnay-All-Blues

Je souhaite en premier lieu, remercier l’ensemble des aulnaysiens qui m’ont apporté leur soutien et leur regard bienveillant sur ma situation.

Aussi, je me dois d’apporter une réponse aux propos de M. DEFAIT et aux allégations mensongères et diffamatoires de M. PERRON.

Je m’excuse par avance pour la longueur de mon propos ci-dessous, mais il me semble essentiel désormais d’apporter des éléments de compréhension complets et factuels afin que chacun puisse prendre connaissance des tenants et aboutissants dans ce dossier.

1. Monsieur DEFAIT, membre adhérent du CEEM :

Le fait majeur dans cette affaire ne repose pas sur la question de mon élection au poste de Président, bien que je sois dans l’attente d’une réponse d’un avocat spécialisé en la matière (il existe des jurisprudences…), mais sur la question de la continuité de ma présence au sein du collectif de direction artistique.

Or, il s’agit bien de cela Monsieur DEFAIT comment pouvez-vous expliquer que par le truchement d’un simple coup de baguette magique, on passe d’une situation, somme toute assez commune dans la vie d’une association, c’est à dire la démission d’un président et son remplacement, à une décision lourde de conséquence : la disparition de la structure administrative en charge d’un projet ambitieux dans le panorama culturel de la ville.

Enfin, étant comme vous totalement attaché aux éléments factuels, je suis toujours dans l’attente de recevoir le procès verbal de l’Assemblée générale du 16/01/13 dont la convocation mentionnait les éléments suivants :

1) Contestation de la validité de l’AG du 15 Octobre 2012
2) Dissolution anticipée de l’Association
3) Questions diverses

Or, un mois s’est écoulé sans aucune trace d’écrit. Alors si vous êtes aussi prompt à tempérer les propos des uns et des autres, d’ailleurs autant légitimes que les vôtres, merci de m’éclairer sur la question de la poursuite de ma présence au sein du collectif de direction du Festival Aulnay-all-Blues ?

Quant à vos propos réduisant le Festival Aulnay All Blues à une action individuelle, je vous rappelle que mon communiqué de presse précédent indiquait bien la présence de mes deux compagnons de route, Larry SKOLLER et Christophe UBELMANN sans lesquels, ce projet n’aurait jamais eu cette trajectoire. Je vous invite donc à lire l’article du blog « Aulnay autrement », qui retrace l’histoire du Festival à travers notre rencontre (http://aulnay.autrement.over-blog.com/article-aulnay-always-blues-interview-du-nouveau-president-111389578.html).

Navigue avec Safari 5.0.5 Safari 5.0.5 sur Mac OS X  10.6.8 Mac OS X 10.6.8
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10_6_8; fr-fr) AppleWebKit/533.21.1 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.5 Safari/533.21.1
commenter
mohamed beldjoudi | 19 février, 2013 à 19 h 30 min

2. Monsieur PERRON, vice président du CEEM :

J’apprends à la lecture de vos propos que le motif premier de cette dissolution est la « création d’une nouvelle structure présentant les garanties d’une gestion saine et contrôlée ». Cela signifie donc que pendant plusieurs années le Festival aurait souffert d’une gestion malsaine et non-contrôlée alors qu’un commissaire aux comptes et un expert-comptable (le même que celui qui officie à l’IADC dont vous êtes le président) accompagnent les démarches du CEEM depuis sa création.

Plus surprenant encore, en qualité de Président de l’IADC vous êtes amenés à rencontrer à plusieurs reprises au cours d’une année l’expert comptable, qui est le même pour les deux associations, et à aucun moment vous n’auriez été alertés ? Je pensais que le cumul des fonctions de président de l’IADC et vice- président du CEEM faisait de vous un homme averti et expérimenté dans le fonctionnement des associations.

Permettez-moi de vous soumettre quelques éléments concrets qui devraient vous éclairer :

a) L’organisation informelle de l’association CEEM : un fonctionnement sans administrateur.

Une séparation de fait existait dans les fonctions informelles occupées par Larry SKOLLER, Christophe UBELMANN et moi-même, au sein du collectif de direction dont nous assumions tous les trois la co-direction artistique.

Pour ma part, j’assumais plus spécifiquement la coordination du projet artistique, la communication (rédaction des outils et relations presses et réseaux professionnels), la recherche du développement des financements et leur pérennisation.

Larry SKOLLER étant en charge de la réalisation des albums et de la coordination artistique avec nos partenaires Outre-Atlantique.

Et Christophe UBELMANN avait en charge plus spécifiquement la gestion administrative et financière (instruction des dépenses, relations banques et comptable, expert-comptable/commissaire aux comptes et gestion administrative de l’association CEEM).

Effectivement, il faut relever que Christophe UBELMANN et moi-même assumions une lourde charge administrative répartie sans que nous ayons réussi, en trois années d’exercice, la possibilité d’embaucher un administrateur ; fonction indispensable lors du portage d’un projet incluant la production de spectacles vivants à l’échelle internationale, la réalisation d’albums et la gestion de financements publics et privés.

Concernant vos allégations relatives au déficit de l’association d’un montant globalisé en 2012 de 17 877,48 euros, elles sont totalement erronées. Car, ce déficit correspond en réalité au report du déficit de l’exercice 2011 d’un montant de 11 877,48 euros et de 6000 euros de frais de communication non payés en 2011. Dès lors, ce déficit n’est en réalité pas dû à des dépenses non-prévues (lire la suite) mais bel et bien à mettre au regard d’une perte de 60% de subvention de la ville non compensée et un report du déficit de l’exercice 2011 : à savoir une subvention ville à hauteur en 2010 de 152 133 €, en 2011 de 120 000 € et en 2012 de 60 000 €, en conclusion soit moins 60% en 2012 par rapport à 2010.

Par ailleurs, sur la question de l’édition de l’ouvrage « Congo Square, Racines Africaines de la Nouvelle-Orléans », je suis totalement abasourdis par vos propos qui d’ailleurs revêtent un caractère diffamatoire.

En effet, cet ouvrage est avant tout un projet globalisé faisant partie intégrante du Festival Aulnay All Blues 2012, et notamment autour de la célébration de Congo Square en tant que lieu de mémoire universel, comportant trois volets :
– la création-concert du 21/11/12.
– l’édition en version française de l’ouvrage.
– le colloque du 22/11/12.

Pour rappel, la construction de ce projet globalisé a été menée en lien avec nos partenaires de la Nouvelle-Orléans Damon Batiste et l’ensemble de la délégation présente sur le Festival notamment : Nolan Rollins, Directeur de l’aéroport Louis Amstrong de la Nouvelle-Orléans et représentant officiel de la Fondation National Urban League en Louisiane, fondée en 1906 à Harlem New-York afin de défendre l’intérêt des populations noires des E.U.

Pourquoi l’édition de l’ouvrage « Congo Square, Racines Africaines de la Nouvelle-Orléans » dans le cadre du Festival Aulnay all Blues 2012 ?

Car avant tout :
– la démarche est inscrite depuis avril 2012 dans le projet artistique du Festival,

– le montant définitif de l’édition de l’ouvrage figure dans le budget prévisionnel de juillet 2012 transmis par Christophe UBELMANN.

– L’ensemble du projet d’édition figure dans le dossier de demande de subvention signé par le Président du CEEM, Gilles LASSELIN, (à la fin du mois de juin 2012) à la Région Ile de France et qui aura permis de récupérer la somme de 10 000 euros.

La vérité est que la somme de l’ouvrage était connue et un budget supplémentaire a été récupéré par mes soins d’un montant de 10 000 euros auprès du Conseil Régional d’Ile de France (notification en date du 11/10/2012).

De plus, M. PERRON, je m’interroge sur votre intervention concernant la procédure de validation des dépenses car sans administrateur cela n’a pas pu être mise en place pour l’ensemble des dépenses, faute de personnel administratif à temps plein. Cette surcharge de travail a d’ailleurs provoqué le 31/10/2012 la démission de Christophe UBELMANN de son poste de gestionnaire de l’association pour laisser la place au Cabinet Finance Expertise au 1er novembre 2012 (je dispose de la copie d’un mail à ce sujet).

Si comme vous le dites clairement, aucun bon de commande n’a été signé pour le livre qu’en est-il alors des autres dépenses du Festival à savoir notamment : l’hébergement (19418 euros) , les transports (25 714 euros) et la promotion US du cd (6 826,23 euros) ?

Qui sont les financeurs du colloque ?

Contrairement, à vos allégations, il s’avère que le colloque a été financé par l’Ambassade des Etats-Unis pour un montant de 3800 euros par une subvention du Public Affairs.

Alors, Monsieur PERRON, je vous invite vivement à modifier vos propos sur la question de la gestion de ce colloque car en réalité Larry SKOLLER a réussi à financer à deux cent euros près l’intégralité du coût du colloque. De plus, le Président du CEEM, Gilles LASSELIN, a signé la demande de subvention, à transmettre à l’Ambassade des Etats-Unis, le 15/10/12 à la fin de l’AG. Aussi, je vous invite vivement à mettre fin à la polémique initiée par vos soins car faute de quoi le CEEM devra rembourser les 3800 euros à l’Ambassade des Etats-Unis très stricte sur le sujet.

Effectivement, si les dépenses afférentes au colloque n’étaient pas inscrites en coût, elles ne l’étaient pas non plus en recette car nous avons dû monter ce projet à partir de juillet 2012. Vous n’êtes pas sans savoir, qu’il existe un délai incompressible entre le moment où l’on instruit une demande de subvention et le versement effectif de celle-ci sur les compte de l’association. Cela représente le quotidien de toute association.

Pourquoi le projet initial de l’ouvrage incluait un lien avec le continent africain ?

Sur la question du projet de transmission des ouvrages à la CARTE dans le cadre de la continuité du partenariat avec la Nouvelle-Orléans, je m’indigne de vos propos. Lors de L’AG du 15 octobre 2012 je vous ai présenté l’ouvrage (dont je n’avais qu’une seule copie), et le partenariat à venir avec les universités en Afrique, ce qui expliquait la parution de 1080 exemplaires destinés aux étudiants et participants aux colloques ainsi qu’à ce futur projet.

Le fond de l’histoire, c’est que vous auriez été ravi de pouvoir dire aux aulnaysiens que ces ouvrages étaient stockés à perte dans les réserves du CEEM, ceci justifiant le processus d’amateurisme dont vous me qualifiez ; cela fait de vous bel et bien un porte-plume avec une méconnaissance totale du sujet.

J’ose espérer que le directeur de l’aéroport et aussi représentant officiel d’Urban League en Louisiane, n’aura pas vent de vos propos car cela pourrait causer de grave problème dans la relation que cherche à nouer le Maire d’Aulnay-sous-Bois avec l’Etat de Louisiane (visite du Maire à Los Angeles en marge de la cérémonie des Grammy Awards à une réception donnée par le Gouverneur Luther de l’Etat de Louisiane cf. blog du Maire d’Aulnay-sous-Bois).

Pensez-vous M . PERRON, qu’il serait bon d’alerter nos partenaires américains sur le sujet ? Alors que dans l’émotion la plus totale le jour du colloque le musicien légendaire Cyril Neville, à exprimer aux noms des artistes de la Nouvelle-Orléans son immense joie de pouvoir partager son sentiment profond sur la question de l’histoire de Congo Square (colloque filmé). Je souligne le fait qu’aucun membre du conseil d’administration du CEEM n’était présent, alors que tous les directeurs des plus grands festivals de la Seine-Saint-Denis nous ont fait l’honneur de venir à nos cotés discutés en partenaires de la question du territoire de la Seine-Saint-Denis et ce en présence de la délégation américaine au complet.

Je suis effectivement à mon tour en demande de quelques explications sur le fait que seul mon nom soit associé à cet ouvrage alors que la préface a été signée par Damon BATISTE, Larry SKOLLER et moi-même. Merci de m’éclairer M. PERRON sur ce point.

Pour conclure sur ce point , le Président du CEEM, Gilles LASSELIN, a signé le contrat d’édition, les contrats liés à la prise en charge des frais en lien avec la publication de l’ouvrage et l’organisation du colloque. Personne ne l’a forcé, il était en droit de refuser en demandant l’application des procédures administratives. Enfin, les virements ont été effectués par Christophe UBELMANN suite à la transmission de l’ensemble des documents signés par le Président. Pour votre information, M. PERRON, je n’ai jamais été détenteur de la signature des documents engageant les dépenses. Aussi, merci désormais de nous indiquer comment j’aurais pu, seul de mon côté sans en informer personne, mettre en œuvre des dépenses non validées par le Président.

Dès lors, le plus surprenant dans vos propos sur la question de la mauvaise gestion ou encore une fois seul mon nom est associé, c’est la volonté de minimiser votre rôle dans le refus de prendre en compte une subvention d’Etat de 20 000 euros. En effet, lors de l’AG du 16 janvier 2013 avant de faire procéder au vote de la dissolution, je vous ai montré la notification d’une subvention d’Etat d’un montant de 20 000 euros en vous indiquant que la dissolution signifierai la perte sèche de cette subvention. Quelle n’a été ma stupéfaction d’entendre le commissaire aux comptes indiqué que cela n’était pas grave compte-tenu du pourcentage que cela représentait, soit moins de 10% du montant total des recettes. Personne n’a réagit ni les élus présents, ni aucun autre membre du conseil d’administration, ni vous même et c’est moi qui suis qualifié de mauvais gestionnaire !!!

En somme, doit-on considérer M. PERRON que le fondement de votre propos soulève in fine la question d’une faute collective dans la gestion de cette association ou s’agit-il encore une fois de la manipulation d’éléments permettant de justifier auprès des aulnaysiens mon éviction du Festival Aulnay All Blues ?

Monsieur PERRON, je vous informe publiquement que je considère l’ensemble de vos propos mensongers et à caractère diffamatoire. Sachez qu’à l’avenir si vous envisagez de réitérer cet exercice, j’engagerais des procédures judiciaires à votre encontre.

En conclusion, M. PERRON comme vous le dites si bien, la seule surprise que puisse revêtir l’ouvrage c’est la portée de votre méconnaissance du sujet. Aussi, je suis heureux d’avoir pu contribuer à la célébration avec nos partenaires américains à Aulnay-sous-Bois, d’un lieu sacré qui aura permis à des générations d’esclaves d’Afrique de pouvoir récréer les conditions d’une humanité : « sur cette place située à l’arrière de la capitale de la Louisiane, les esclaves africains prirent l’habitude de se réunir pour chanter, danser, faire du commerce et prier dès le XVIIIe siècle. C’est ce lieu mythique de la culture afro-américaine, où naquirent rythmes, musiques et chorégraphies à l’origine de l’inspiration de nombreux artistes et courants musicaux américains actuels… ». Vous comprendrez donc que vos propos sont totalement déplacés et inappropriés au regard des enjeux de ce projet.

Alors avec ou sans le concours du CEEM, je me ferai un devoir de faire parvenir ces 600 ouvrages retraçant l’histoire de Congo Square, à des universitaires et étudiants des plus grandes Universités francophones du continent africain, car cela fait partie intégrante de l’histoire de l’Afrique et de ses peuples, et le minimum est de pouvoir la restituer.

Bien évidemment, je mets à la disposition pour lecture, de la rédaction de « Mon Aulnay.com », « Aulnay autrement » et « Sistraer », des copies des mails datés et des documents suscités prouvant la véracité de mes propos.

Mohamed BELDJOUDI
Co-fondateur du Festival Aulnay All Blues

Navigue avec Safari 5.0.5 Safari 5.0.5 sur Mac OS X  10.6.8 Mac OS X 10.6.8
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10_6_8; fr-fr) AppleWebKit/533.21.1 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.5 Safari/533.21.1

AULNAY ALL BLUES> à lire absolument : la réponse de Monsieur BELDJOUDI à M. Perron

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0

Aulnay All Blues : M. Hernandez et M. Perron ont-ils le blues ? Aucune réaction aux propos de M. Beldjoudi. Que faut-il en déduire ?

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0
commenter
mdr qui ne se cache pas | 3 mars, 2013 à 18 h 59 min

@analbloom Je ne sais pas qui a le Blues ici, mais en vous acharnant à commenter un article datée du 8 février 2013, vous vous devez l’avoir 🙂

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0)

MDR la vigie : je suis étonnée de ne voir aucune réaction de la part des intéressés qui avaient mis autant d’entrain à attaquer M. Beldjoudi. il ne me semble pas que le 8 février soit si périmée en matière d’information locale. Pour la santé et le morale, je ne comprends pas votre allusion. Toutefois, vos commentaires et votre soif de franche rigolade doit cacher chez vous quelque chose de bien triste. D’ailleurs MDR, veut-il bien dire merde ? Si tel est le cas, est ce comme cela que vous défendez votre bilan auprès des aulnaysiens?

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0