Conseil municipal, Politique

« incohérence » contre « dents longues »: les esprits s’échauffent bizarrement entre l’UDI et le PCF

15 décembre, 2012 à 7:39 | Posté par
Tribune libre du groupe des radicaux dans le journal de la majorité municipale Oxygène du 10/12/12

Tribune libre du groupe des radicaux dans le journal de la majorité municipale Oxygène du 10/12/12

Sans un appel d’un élu communiste à notre rédaction, nous nous serions sans doute désintéressé de ce qui pouvait être initialement considéré comme une minuscule querelle politicienne dans laquelle chacun campe sur une posture prévue d’avance. Néanmoins, la tribune du groupe de Jacques Chaussat semble avoir véritablement chauffé les oreilles du PCF sans que la raison profonde ne saute aux yeux.
Reprenons donc le fil:

  • Jacques Chaussat, chef de file local de l’UDI, a publié une tribune libre dans le dernier Oxygène avec le titre incroyable de « l’UDI réenchante le rêve d’Aulnay » (sic). Ce titre d’une humilité et sobriété inégalée n’a pourtant pas retenu l’attention du PCF. C’est plutôt le corps du texte qui met le PCF dans tous ses états. Dans celui-ci M. Chaussat dénonce « l’incohérence » de « toute la majorité » dans le dossier PSA  et il rappelle que le PCF (sur un ton virulent) a fustigé le « mirage américain » du maire lorsque celui-ci a fait visiter l’usine d’Aulnay par des entrepreneurs des USA. Selon M. Chaussat, l’incohérence est apparue lorsque la majorité aurait ensuite adopté « un accord de principe avec la société Vinci France pour des études visant à créer un pôle pilote de formation et d’apprentissage sur une partie de l’espace PSA« . Selon M. Chaussat, d’un côté, le PCF souhaiterait une action auprès du gouvernement pour éviter la fermeture de PSA et de l’autre aurait donné son accord pour une étude d’un projet qui pourrait considérer que la fermeture de l’usine est acquise.
Communiqué du secrétaire départemental du PCF du 11/12/12

Communiqué du secrétaire départemental du PCF du 11/12/12

  • Le 12 décembre, le PCF départemental (pourquoi l’instance départementale?) envoie donc son communiqué intitulé gracieusement « Jacques Chaussat: dents longues et mémoire courte« . Au lieu de répondre sur le fond, le PCF pointe les incohérences de Jacques Chaussat qui a appartenu à une majorité qui « a demandé  au patron de PSA de repousser, pour des raisons politiciennes, l’annonce de la fermeture de l’usine de d’Aulnay, au mépris de l’emploi et de l’avenir des salariés« . C’est sans doute bien envoyé, mais pourquoi n’y-a-t-il pas de réponse sur le fond ? Est-ce parce que M. Chaussat a osé essayer « d’opposer les composantes de la majorité municipale d’Aulnay« ?

Ainsi le communiqué du PCF n’apporte pas vrai­ment d’information nou­velle ni de réponse et se campe dans une posi­tion uni­que­ment polé­miste qui peut lui être véri­ta­ble­ment contre-productive. Pour­quoi le niveau dépar­te­men­tal vien­drait à la res­cousse pour une aussi petite polé­mique? Le PCF essayerait-il mal­adroi­te­ment d’allumer un contre-feu à la divi­sion de la majo­rité? La cam­pagne élec­to­rale de la muni­ci­pale de 2014 ferait-elle déjà perdre la tête? En tout cas, cela mérite une expli­ca­tion.

Le débat est donc ouvert en commentaires de cette note!

Articles similaires:

2 Réponses à “« incohérence » contre « dents longues »: les esprits s’échauffent bizarrement entre l’UDI et le PCF”

bonjour je voudrai dit que la gauche d’aujourd’huit mes plus celle des année 60 pour les ouvrier.la gauche de nos jours ne vos plus rien.

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0; BOIE9;FRFR)

[NDLR: Message modéré en violation du point n°12 de notre charte (mystification d’un utilisateur utilisant de multiples identités depuis longtemps pour tromper les lecteurs)]

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.0; Trident/5.0)