Immobilier, Urbanisme

Du sous-bois à la forêt d’immeubles…

5 décembre, 2012 à 7:20 | Posté par

Nous avons reçu d’une fidèle lectrice cette très évocatrice photo de la construction immobilière (future résidence « Evidence« ) qui s’érige à l’angle de la rue Fernand Herbaut et de l’impasse des marronniers. Le contraste est saisissant entre un côté encore pavillonnaire et la barrière d’immeubles appelée à lui faire désormais face/front…

Le débat reste ouvert en commentaires de cette note entre partisans du dynamisme démographique et défenseurs du cadre de vie.

Articles similaires:

8 Réponses à “Du sous-bois à la forêt d’immeubles…”

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 5 décembre, 2012 à 8 h 25 min

Jean-Gauthier,doit-on opposer dynamisme démographique et cadre de vie?
Toute ville évolue mais cette évolution ne doit pas se faire au détriment du cadre de vie.
Avoir un centre ville dynamique et plus urbanisé et possible sans barre d’immeubles.
Il y a peu de personnes qui souhaitent aucun changement mais il doit se faire dans le respect du cadre de vie,des risques écologiques,du développement d’infra structures (crèche,école…) et surtout en concertation avec les riverains.
Habiter en centre ville n’est pas habiter ni aux 3000,ni en zone pavillonnaire mais de là à faire du R+5….

Navigue avec Google Chrome 23.0.1271.95 Google Chrome 23.0.1271.95 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/537.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/23.0.1271.95 Safari/537.11
commenter
Jean-Gauthier Quintard | 5 décembre, 2012 à 9 h 20 min

Bonjour Jean-Louis,

personnellement je n’oppose rien, je ne crois pas avoir utilisé ce terme dans cette note d’ailleurs… Note qui a seulement pour objet de proposer le débat, afin que chacun exprime son point de vue sur cette problématique. Antagonisme ou conciliation possible entre « par­ti­sans du dyna­misme démo­gra­phique et défen­seurs du cadre de vie« , le débat reste donc ouvert ! Merci en tout cas de votre contribution.

Navigue avec Safari 5.1.7 Safari 5.1.7 sur Mac OS X  10.6.8 Mac OS X 10.6.8
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_6_8) AppleWebKit/534.57.2 (KHTML, like Gecko) Version/5.1.7 Safari/534.57.2
commenter
PIPITONE STEPHANE | 5 décembre, 2012 à 17 h 35 min

Bonjour à tous

Il est clair que de plaire pour des habitants qui risquent de venir et de plaire pour les habitant qui y vivent depuis longtemps, et pour certains depuis leur enfance, il y a une stratégie que je ne peux cautionner.

On me fait part que l’urbanisme se fait à visage humain. Dans des quartiers aulnaysiens on rase des hauteurs pour faire des biens immobiliers de 4 étages ! L’humain semble être de valeur différente selon les lieux.

Oui à unification, à un urbanisme en développement dans la volonté du peuple, des habitants, des administrés = ceux qui y vivent.

Ces champignons sont comme une tempête de sable voulant engloutir les oisillons.

Mais nous sommes las, et la défense de nos vies et des immeubles, et pavillons sont enjeux

Les eaux sont désormais présentes toutes l’année dans le quartier depuis cette année

Des photos et des constats sont organisés, pourquoi payer des pompes de relevage afin d’éviter que nos fondations pourrissent par la montés des eaux. Alors que les élus, et les habitants sont contres ces immeubles de plus de 4 étages et des sous-sols creusés par des engins qui font trembler nos sols et créant des désordres dans nos murs.

Habitants, élus de tous horizons, entendez et faites part de ce que vous vivez, ce que vous représentez.

Je n’ai aucune démarche démagogique, je suis humaniste avec un fonctionnement hédoniste.

Les risques de montée des eaux et les fissures, les maisons et immeubles déjà fragile ayant des habitants dedans => on se doit de le dire et en informer nos élus, nos administrations, sans quoi on prend des risques.
L’excellence sera qu’un observateur indépendant puisse faire un état dans un rayon de 100 m autour du lieu de projet de construction.

Pourquoi 100 m et non 90 ou 200 m
-> dixit le BRGM sur les incidences de désordres vis-à-vis du gypse dans nos sous-sols, ainsi sont les répercussions à travers cette matière : le gypse.

A vos réflexions, à vos contributions
Bien cordialement
stephane PIPITONE

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.1; WOW64; Trident/5.0)

Je ne voudrais pas être de mauvaise foi, mais si je me contente de ce document photographique pour apprécier le bien-fondé de cette construction du point de vue architectural, je ne vois rien de choquant quand il apparait la présence de deux immeubles de hauteurs semblables de chaque coté. De plus, en arrière plan apparait deux constructions de même impact. Le souci doit être la présence de pavillons de l’autre côté de la rue Fernand Herbaut, mais si on se tient à la définition de la zone du PLU, la présence d’immeubles d’une telle hauteur était prévisible, et ce depuis une vingtaine d’année.
Pour moi, le problème de cette construction est plus invisible car consistant en la présence de deux niveaux de sous-sol. Certes la contrariété des riverains immédiats est compréhensible et je ne voudrais pas être à leur place, mais n’oublions pas que ce sont des particuliers qui ont vendu ces parcelles sans se soucier de l’environnement de leur ex-voisins: l’appât du gain l’emporte très souvent sur l’aspect civique; c’est bien regrettable mais c’est humain.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

Vous pouvez consulter le permis de construite en mairie et la notice descriptive série notaire chez maître Dimeglio.
Vous constaterez que cet immeuble ne possède qu’un niveau de sous sol avec 34 places de parking.

Navigue avec Google Chrome 23.0.1271.95 Google Chrome 23.0.1271.95 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/23.0.1271.95 Safari/537.11

Cette photo est en effet évocatrice. En effet, on voit bien que sans la résidence Bouygues, il y avait déjà des immeubles dans le centre-gare.
Toutefois, la densification dans certains secteurs de la ville mérite un débat serein, et non la technique du fait accompli ou du passage en force.

Navigue avec Safari 6.0.2 Safari 6.0.2 sur Mac OS X  10.8.2 Mac OS X 10.8.2
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_8_2) AppleWebKit/536.26.17 (KHTML, like Gecko) Version/6.0.2 Safari/536.26.17

OUI, il y a aussi des pavillons désormais invendables, vous apportez une solution? pour les autres c’est bien…
NON, la présence d’immeubles d’une telle hauteur était prévisible depuis 20 ans…et écrire sans savoir » des parcelles vendues par des particuliers sans se soucier de l’environnement des voisins »…du n’importe quoi puisque ces pavillons ont plus de 60…ans et davantage, du temps des locos à vapeur
OUI, on aurait pu construire humainement, 4 étages avec espace vert sur la voie publique mais 5, 6 étages, au ras de la voirie…,sur des axes loin d’être hausmmaniens avec 34 places de parking pour …plus de 50 logements, c’est ça? NON, il fallait le pire que l’on puisse faire
Pour qui l’intérêt? vous l’oubliez. Mais 3 étages sur le boulevard de Strasbourg mitoyen à un….6 étages, où il n’y a que des immeubles, qu’en pensez-vous?
Que de commentaires navrants, sans connaître tenants et aboutissants!
Et reportez-vous aux déclarations sur OXYGENE N° 157 du 25 juin 2012 page 10: droit au soleil, au calme et à la vue plus QUALITE DE VIE des riverains? Ah bon,…Pour qui précisément?????

Navigue avec Google Chrome 23.0.1271.95 Google Chrome 23.0.1271.95 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/23.0.1271.95 Safari/537.11

@ Christian « OUI, il y a aussi des pavillons désor­mais inven­dables » Vous devriez demander à Anoni père et fille de vous présenter un certain Monsieur SEGURA, promoteur immobilier à ses heures perdues.

Navigue avec Firefox 5.0 Firefox 5.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:5.0) Gecko/20100101 Firefox/5.0