A vous la parole, Actualité, Faits divers

Voitures incendiées, abris de bus brisés, cambriolages à Aulnay-sous-Bois : faut-il tout publier ?

16 novembre, 2012 à 8:00 | Posté par

Vidéo

Ces derniers temps, la rédaction de MonAulnay.com a effectué un très grand nombre de reportages, sur des sujets divers et variés, dont les problèmes de propreté. Ces reportages ont été, pour certains, été initiés par des habitants, excédés par leurs problèmes du quotidien. Ces articles ont suscité parfois quelques moqueries, très drôles parfois. Certains médias ont comme principal centre d’intérêt les faits divers, qui rapportent plus que les articles culturels, parfois trop longs et ennuyants pour certains.

Pas plus tard que le 11 novembre dernier, alors que nous couvrions la Corrida Pédestre, une voiture brulée, située sur le parcours, attirait inévitablement l’attention. Les quelques photographes présents sur les lieux en ont bien sûr profité pour prendre quelques clichés pour certainement obtenir un scoop : « une voiture brulée à Aulnay-sous-Bois ».  Nous en avons profité pour leur demander de faire une rotation à 180°, pour prendre cette fois quelques images du superbe parc Ballanger, aux couleurs changeantes de l’automne.

Du côté de la rédaction, les avis sont partagés sur la diffusion ou non d’articles sur les faits divers :

  • Certains pensent qu’il ne faut surtout pas en parler, qu’il faut fermer les yeux pour éviter de polluer les débats
  • D’autres estiment que les faits divers ayant un impact important sur la vie d’un quartier doivent être publiés

Difficile de déterminer quel est l’avis général des lecteurs de MonAulnay.com, mais si vous aviez un conseil à donner à la rédaction, quel serait selon vous l’attitude à adopter ? Les faits-divers polluent-ils les débats ? Faut-il les bannir des sujets de discussion ?

 

Articles similaires:

8 Réponses à “Voitures incendiées, abris de bus brisés, cambriolages à Aulnay-sous-Bois : faut-il tout publier ?”

@monaulnay Il ne faut rien ignorer mais il faut aussi éviter de susciter des concours. Mettre aussi en valeur les événements positifs !

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator

Puisque mon article est cité, je me vois obligé d’intervenir.

Il y a une différence entre un blog et un site d’information : c’est la nature des informations et des commentaires que celles-ci vont entraîner.

Si je veux parler d’une voiture brulée, il faut que je gratte un peu le charbon sous laquelle elle est cachée. Y-a-t’il eu d’autres voitures brûlées dans le même quartier, quand et combien. Une seule voiture en soi ne veut rien dire tant que l’on ne connait pas la cause ? Incendie volontaire ? accident ?

Le principe est le même sur les détritus qui jonchent nos trottoirs.

En conclusion je reproche surtout au rédacteur de faire
1/ des articles faciles et simplistes
2/ des articles nombreux qui entraînent directement un sentiment « les rues sont de plus en plus sales » ou « l’insécurité est de plus en plus présentes »
3/ et forcément des commentaires réducteurs « c’était mieux avant … »

Cordialement.
Un lecteur assidu.

Navigue avec Google Chrome 23.0.1271.64 Google Chrome 23.0.1271.64 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1) AppleWebKit/537.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/23.0.1271.64 Safari/537.11

Je remercie Arnaud de mettre ce débat sur la place publique. Il n’est pas secret que je suis en désaccord avec lui sur ce point mais nous vivons ce désaccord très bien (cet article en est la preuve).
Je suivrais globalement l’avis de ce lecteur assidu bien connu de la blogobulle. L’évocation d’un fait divers a trop d’impact sur la vie de certaines personnes pour être pris à la légère. Le fait divers distord la souvent la réalite et participe généralement a la désinformation. Pourquoi?
1 – Il suscite très souvent des réflexes qui auraient été différents avec un peu de recul.
2 – Par définition le fait divers est accidentel et ne reflète pas forcément une réalité générale.
3 – Le lecteur aura pourtant le réflexe de généraliser dans le sens contraire de la réalité générale. C’est simplement une réaction humaine et d’empathie.

Ainsi je suis persuadé que le fait divers pris a chaud peut parfaitement désinformer et donc fait diversion.

Quand aux feuilles d’arbres, je ne comprends pas pourquoi la mairie n’a pas pris un arrêté interdisant qu’elles tombent!

Navigue avec Firefox 16.0 Firefox 16.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:16.0) Gecko/20100101 Firefox/16.0

Un peu facile d’accuser tel blog – Mon Aulnay en l’occurrence – de fabriquer le sentiment d’insécurité, que les incivilités du quotidien contribuent à renforcer.

Après, évidemment, certains peuvent avoir un niveau de tolérance très élevée, et considérer que cracher de partout par terre*, jeter n’importe où ses reliefs de fast-food ou déchets divers, rouler à très vive allure sur divers engins motorisés, fouiller des poubelles en laissant un véritable capharnaüm, ou encore cramer ne serait-ce une bagnole, braquer ne serait-ce une bijouterie, c’est… tolérable.

J’ai souvenir que des habitants d’un quartier d’Aulnay (Mitry) avaient manifesté contre la dégradation de leur environnement et l’insécurité : diriez-vous qu’ils sont intolérants aux faits divers ?

Et, à propos des détritus jonchant le trottoir, pourquoi la municipalité organise-t-elle des opérations de nettoyage, quartier par quartier, impliquant les citoyens ?

* Hier soir en rentrant du travail (encore des problèmes sur le RER B…), est monté un « jeune » en gare de Sevran-Beaudottes. Très distingué, bouteille à la main, il s’est mis à cracher à même le linoleum du compartiment. Je lui ai jeté un regard réprobateur, et il m’a aussitôt invectivé.
Ca a même dérapé sur mes origines – alors que lui-même n’avait pas une tête très catholique comme dirait l’autre. On a fini de s’expliquer sur le quai de la gare à Aulnay puisqu’on descendait fortuitement à la même station, et, de guerre lasse car je n’ai pas cédé sur le fait que cracher par terre dans un compartiment de RER, c’est dégueu, il s’est barré en me serrant la main…

Aurais-je dû fermer ma gueule devant cette incivilité avec la crainte de le voir me la casser (ma gueule) ? D’autant que, j’ignore pourquoi, il a assimilé mes origines asiatiques au fait que je devais forcément pratiquer des arts martiaux, mais que cela ne lui faisait pas peur puisqu’il avait fait de la prison blablabla…

Baisser la tête devant les incivilités et refuser de les dénoncer, n’est-ce pas une forme de peur ?
Il y a ceux qui refusent de baisser la tête, et les autres, qui préfèrent marcher sur un autre trottoir face à une incivilité. Tout en conspuant ceux qui les dénoncent et/ou en hurlant à la stigmatisation.

Navigue avec Google Chrome 23.0.1271.64 Google Chrome 23.0.1271.64 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/23.0.1271.64 Safari/537.11

@ Romuald je peux me tromper mais je pense que vous avez dit à ce jeune que vous étiez fonctionnaire de police (PAF),

Navigue avec Safari 6.0 Safari 6.0 sur iPad iOS 6.0.1 iPad iOS 6.0.1
Mozilla/5.0 (iPad; CPU OS 6_0_1 like Mac OS X) AppleWebKit/536.26 (KHTML, like Gecko) Version/6.0 Mobile/10A523 Safari/8536.25

oui bien sur qu il faut tous dire du plus petit larcin a la plus grosses affaire (vol ,viol, accident,bagarre excetera . )car on se croirais dans une ville morte tellement on dirait qu ils ne se passe rien et pourtant ? les descends de police prefets compris aux vieux pays et ailleurs ?
[NDLR: la fin de votre commentaire est incompréhensible]

Navigue avec Internet Explorer 9.0 Internet Explorer 9.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.1; WOW64; Trident/5.0)

Il est vrai que dès que l’on s’aventure à faire remarquer à une personne (et de tout âge) qu’il ne respecte pas la loi : que se soit stationner les 4 roues sur un trottoir, cracher par terre, causer du tapage nocturne, ….Cet énergumène nous rétorque : « de quoi tu te mêle, t’es de la Police? ».
Sans vouloir jouer le rôle du nostalgique, il y quelques années, cette même personne s’excuser ou ne disait rien, car consciente qu’elle avait tort.Aujourd’hui, c’est la victime de nuisances qui devient l’agresseur dès lors qu’elle se plaint, et le délinquant est victime de manque de tolérance .
Et oui, la paix sociale dans certains quartiers à un prix.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

et bien allez voir les mariages le vendredi à la mairie et vous avez toutes les incivilités de regroupées y compris les atteintes dangereuses au code de la route – circulation bloquée, quad à toute vitesse sur le trottoir, voitures (de luxe) de garées sur le trottoir, et certaines fois les cortèges qui remontent le pont de la croix blanche en sens interdit et on laisse faire !

Navigue avec Google Chrome 23.0.1271.64 Google Chrome 23.0.1271.64 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.11 (KHTML, like Gecko) Chrome/23.0.1271.64 Safari/537.11