Emploi, Social

Les employés de PSA qui s’invitent de force au congrès des maires

23 novembre, 2012 à 18:45 | Posté par

Banderole devant l’usine PSA d’Aulnay (C.P. MonAulnay.com 2012 HS)

Ils avaient prévenus lors des manifestations qu’ils n’en resteraient pas là et qu’ils inventeraient d’autres moyens de se faire entendre. Une centaine de salariés de l’usine de PSA d’Aulnay-sous-Bois ont ainsi envahi ce jeudi vers 15h30 le congrès des maires de France au cris de « salariés licenciés, communes asphyxiées » interrompant le discour de Marylise Lebranchu, la ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique.
Le délégué syndical CGT Jean-Pierre Mercier, a demandé au micro « rendez-vous express avec le gouvernement pour se mettre autour de la table et garantir l’emploi et les salaires des salariés de Peugeot ». Au bout de quelques minutes il obtient un rendez-vous mardi prochain à 9h au ministère du Travail. Les manifestants ont ensuite quitté les lieux après avoir distribué aux participants des tracts intitulés « maires et élus, les salariés de PSA Aulnay s’adressent à vous ».
Selon l’AFP M. Mercier s’est aussi insurgé contre « les promesses non tenues de Hollande » qui, juste après l’annonce avant le 14 juillet dernier de la fermeture du site d’Aulnay, avait jugé « inacceptable » cette décision de la direction du groupe.

Le coup de force, pour obliger le gouvernement a dialoguer, semble donc payant mais les syndicats ne savent pas si le ministre du Travail les recevra lui-même ou s’il déléguera un autre interlocuteur.
A la tribune Mme Lebranchu a affirmé être « solidaire des gens qui perdent leur travail » en remerciant les syndicats d’être repartis.

Sources AFP / l’Humanité / Bienpublic

Les commentaires sont fermés.