Actualité, Histoire

Fédération Nationale de la Libre Pensée : Encore une manoeuvre Dilatoire

11 novembre, 2012 à 16:00 | Posté par

« Le Ministre des Anciens Combattants vient de décider d’attribuer la notion «pour la France» à un soldat français fusillé en 1914 par les balles françaises.

Marc BLONDEL, Président de la Fédération Nationale de la Libre Pensée rappelle que depuis plusieurs années la FNLP, l’ARAC, l’Union Pacifiste de France, le mouvement de la Paix et la Ligue des Droits de l’Homme réclament la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple, qu’ils aient été jugés ou non.

C’est la raison pour laquelle la réhabilitation doit être collective.

Il ne s’agit ni d’une amnistie, ni d’un pardon, et le but n’est pas exclusivement de faire mentionner la notion «pour la France» sur leur tombe ou sur un monument commémoratif.

Cette année plus de 65 manifestations auront lieu devant les monuments pacifistes le 11 novembre, le Président de la République devra en tenir compte lors de son intervention.« 

Source : communiqué de Marc Blondel, président de la fédération nationale de la Libre Pensée

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.