Commerces, Politique

Jacques Chaussat : Il faut agir vite pour préserver notre commerce aulnaysien !

15 octobre, 2012 à 16:00 | Posté par

« Le charme d’une ville, au-delà de ses parcs, de ses équipements et de son urbanisme, se caractérise bien souvent par la diversité, la vivacité et la qualité de ses commerces de proximité.

La  ville d’Aulnay-sous-Bois possède avec son Boulevard de Strasbourg, la dernière artère commerçante notable du département de la Seine-Saint-Denis.

Mis en valeur au fil des décennies, ce boulevard subit, hélas, aujourd’hui un déclin lié à plusieurs facteurs internes ou externes à la ville.

Déclin qui ressemble étrangement à celui d’une autre artère remarquable, celle de l’avenue Anatole France dont l’activité commerciale s’articule aujourd’hui autour de diverses agences et de salons de coiffure.

Pour sauvegarder notre commerce, il faut avant tout connaitre ses difficultés. Une étude  réalisée par l’ancienne majorité municipale en 2007 est restée dans les tiroirs de l’équipe Socialo-Communiste. Cette étude proposait des solutions pour favoriser le développement commercial sur des axes principaux.

Plusieurs dispositifs peuvent être mis en place pour mettre en valeur nos commerces de proximité :

    • Tout d’abord, la ville se doit de veiller à la diversité de l’offre et d’accentuer l’aide à l’implantation des métiers comme ceux dits de bouche. Un «droit de regard» permettrait d’éviter, comme ce fut le cas ailleurs dans le département, de transformer une artère commerçante en un alignement d’agences bancaires, d’assurances ou d’interim.
    • Ensuite, le pouvoir local pourrait impliquer beaucoup plus le tissu associatif et favoriser la fédération de petits commerces afin de les promouvoir.
    • La formation doit être fortement promue et l’intérêt pour ces métiers, suscité, affirmé. C’est une action primordiale. Combien de fonds de commerce n’ont pu être repris pour cause d’absence de candidats potentiels ? La Meife, autrefois outil de référence dans le département et aujourd’hui à l’agonie, aurait pu jouer un rôle essentiel en lien étroit avec la chambre des métiers.
    • Les marchés existants (Boulevard de Strasbourg, Vieux-Pays, Galion) doivent être non seulement sauvegardés, mais développés. Lieux d’achats, d’échanges, de convivialité, ils sont des espaces de vie indispensables  à une cité. Il faut même imaginer d’en implanter dans d’autres secteurs de la ville. Ainsi le quartier de Mitry, aujourd’hui meurtri et dans un état déplorable, disposait de son marché il y a encore quelques décennies. Pourquoi ne pas remettre en place, à des jours choisis avec les commerçants, un marché digne de ce nom ? Cela aiderait à revitaliser tout un secteur victime aujourd’hui de vandalisme et de trafics en tous genres…

Le dépérissement de certaines voies commerciales, la paupérisation de certains quartiers et les insuffisances actuelles du pouvoir politique sont très préoccupants. Il nous faut agir rapidement. Tout retard obèrera les chances d’avenir du commerce local, d’autant que se profilent à l’horizon les volontés d’implantation de gigantesques centres commerciaux.

Nous, nous avons la volonté d’agir, mais hélas pas le pouvoir ! Vivement demain…

Jacques Chaussat

Conseiller municipal « Union des Républicains Sociaux d’Aulnay »
Conseiller Général du Canton Sud d’Aulnay-sous-Bois« 

Source : communiqué de Jacques Chaussat

Une Réponse à “Jacques Chaussat : Il faut agir vite pour préserver notre commerce aulnaysien !”

Du Bla Bla de droite comme de gauche. Des études, fédérations, première des règles c’est déjà de rendre visite à chaque commerçant « comme le faisait Monsieur Abrioux » et non pas de les saluer lors des élections ou bien de rencontrer que certains commerçants qui ne représentent qu’eux mêmes. La proximité avec les aulnaysiens sinon je crains fort que nous restions dans cette situation. Du Dynamisme non de dieux.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729; AskTbORJ/5.15.4.23821)