Associations, Politique

Manifestation Nationale le dimanche 30 septembre contre la ratification du nouveau traité européen

24 septembre, 2012 à 7:00 | Posté par

Réunis mercredi 19 septembre à la salle Dumont, à l’initiative d’un appel lancé par 5 militants (Miguel HERNANDEZ, maire-adjoint, responsable des élus PCF – Christophe DUBOIS, responsable du Parti de Gauche – Michel LEFEBVRE, responsable du POI – Hervé SUAUDEAU, militant EE-LV, – Mario OLIVEIRA, PRG étant excusé), les 41 Aulnaysiens présents ont décidé de se constituer en Comité contre la ratification du TSCG et appellent à la manifestation nationale du 30 septembre.

« Les députés PCF, PG ont annoncé leur intention de voter contre le nouveau traité. Les députés PS, EE-LV ne doivent pas voter avec l’UMP ce traité qui impose la « règle d’or » et nous plongerait dans l’austérité permanente.

Voilà pourquoi nous demandons au député PS de notre circonscription, Daniel GOLDBERG, de se prononcer par son vote contre le TSCG. Une délégation a été constituée qui se rendra à sa permanence.

Certains d’entre nous sont pour un référendum afin que le peuple soit consulté sur le TSCG, d’autres ne partagent pas ce point de vue, mais ensemble nous considérons qu’il faut tout faire pour empêcher le TSCG d’être ratifié.

En effet, avec sa « règle d’or », la mise en œuvre du TSCG serait la constitutionnalisation de l’austérité pour tous : remise en cause du Code du travail, des conventions collectives et des statuts, de l’accès à la Santé, attaques redoublées contre les services publics (dont l’école) et contre la Sécurité sociale (avec la hausse de la CSG envisagée). Tous les acquis sociaux de 1945 sont menacés !

Nous nous adressons plus particulièrement aux jeunes, étudiants, jeunes travailleurs, chômeurs qui sont les premiers touchés par l’austérité et le développement de la précarité.

84 euros ont été collectés pour financer ce tract.« 

Source : tract du collectif contre la ratification du nouveau traité européen. On y trouve dans ce tract un formulaire pour la participation à cette manifestation nationale.

Articles similaires:

2 Réponses à “Manifestation Nationale le dimanche 30 septembre contre la ratification du nouveau traité européen”

Et pourquoi pas , comme cela a été évoqué, un appel au vote du conseil municipal lors de sa prochaine séance?

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

@bessaguet
Comme je m’y étais engagé lors de la réunion du 19-09 le groupe des élus communistes au conseil municipal a déposé un voeu concernant le TSCG envoyé à tous les présidents des groupes au conseil municipal:

Vœu présenté par le groupe communiste – Aulnay-sous-Bois
Conseil municipal du 27 septembre

Les françaises et les français ont manifesté au printemps dernier une volonté forte de rompre avec les politiques libérales et les injustices sociales qui en découlent. Le Président de la République et son gouvernement ont obtenu une majorité pour apporter des réponses aux attentes populaires ainsi exprimées.

Cela suppose de faire des choix et de prendre les mesures correspondantes tant au niveau national, qu’au niveau européen.

Cette préoccupation est justement au cœur des enjeux du nouveau traité européen dit « Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance » et son pacte budgétaire.

Avec les nouvelles règles économiques qu’il comporte, comme la règle d’or, et les nouveaux pouvoirs accordés à la commission de Bruxelles, il conditionne incontestablement les politiques qui seront menées dans notre pays.

Ce traité, s’il devait été adopté, aura, inévitablement un impact sur l’ensemble des politiques nationales et donc sur les politiques à venir en direction des collectivités territoriales et de nos concitoyens déjà fortement impactés par une succession de mesures qui étouffent les finances locales et le pouvoir d’achat. Réforme après réforme – suppression de la taxe professionnelle, réforme des collectivités territoriales, transferts de charges non compensés, gel des dotations –, la politique menée ces 10 dernières années n’a eu de cesse de contraindre la dépense publique locale et de nier le principe de libre administration des collectivités

Face à l’importance du débat, il serait inconcevable que le peuple ne se prononce pas par référendum. Ce serait le mépriser, et ignorer avec indécence les 61,52% des électeurs de notre département qui ont voté « Non » au traité constitutionnel en mai 2005 et sur notre commune les 57,70% qui avaient exprimé le « Non » également. Ce serait faire fi des 72% de français qui expriment leur volonté d’être consultés sur un tel sujet. Ce serait négliger les élu(e)s de diverses sensibilités qui par leur responsabilité réclament légitimement ce rendez-vous citoyen.

De nombreux conseillers municipaux de la Seine-Saint-Denis sont prêts à s’y engager avec force et détermination, avec responsabilité et exigence dans le respect des diversités de pensée pour porter avec tous les démocrates cette nécessité de débat.

Eliane Assassi, sénatrice de la Seine-Saint-Denis, présidente du groupe Communiste, Républicain et Citoyen a interpellé les parlementaires du département afin de conforter la volonté d’élus et de citoyens à ne pas accepter ce nouveau traité.

Un comité local Aulnaysien contre le TSCG réuni le 19 septembre s’est constitué. Ouvert à tous, citoyens, organisations politiques et associations. Il demande au député Daniel Goldberg et à l’ensemble des parlementaires du département de voter NON afin de rouvrir le débat pour une réorientation de l’Europe.

Les élus communistes appellent leurs collègues du Conseil Municipal d’Aulnay-sous-Bois à se joindre à ce vœu et demandent l’organisation d’un référendum national sur la ratification du nouveau Traité qui conditionne l’avenir et ce que nous voulons pour nos territoires, notre Département, notre Région, notre pays, notre Europe.

Cordialement,

Miguel HERNANDEZ

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 1.0.3705; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729; .NET4.0C; .NET4.0E)