Education

Seine-Saint-Denis : La grogne monte dans les écoles

27 juin, 2012 à 16:00 | Posté par

« La grogne monte dans plusieurs écoles, contre des suppressions de postes ou pour dénoncer les non-remplacements des professeurs absents, alors que se déroule ce matin le comité technique paritaire qui doit justement entériner les ouvertures et fermetures de classes. Lors de cette réunion entre l’inspection académique et les syndicats, sera aussi décidée l’affectation des 23 nouveaux postes annoncés par le ministère.

Ce matin, des parents d’élèves de l’école Samira-Bellil, à l’Ile-Saint-Denis, appellent à une manifestation après avoir d’ores et déjà appris la fermeture d’une classe pour 7 enfants manquants. Ils considèrent notamment que si le projet est mené jusqu’au bout, cela créera une surpopulation au niveau des CM 2. Une pétition a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures.

La suppression des postes dans les réseaux d’aides spécialisées aux enfants difficultés (Rased) mobilise également. Ainsi, dans les écoles du sud d’Aulnay, deux postes de maîtres pourraient disparaître à la rentrée. En cinq ans, six d’entre eux ont déjà été supprimés.

Le directeur académique se veut rassurant

A l’école Bois-Perrier, à Rosny-sous-Bois, les parents d’élèves montent au créneau pour éviter une situation similaire, soit la suppression de deux postes. Une pétition contre ce projet a déjà réuni 500 signatures. A Saint-Ouen, les parents ont protesté ce week-end contre le non-remplacement des professeurs absents dans les écoles Anatole-France, Joliot-Curie ou Michelet. Des absences qui vont d’une à trois semaines. « Je vais procéder demain (NDLR : ce matin) à un certain nombre d’ajustements durant le comité technique, rassure Jean-Louis Brison, directeur académique. Par ailleurs, les 23 postes supplémentaires vont me permettre d’ouvrir certaines classes et de renforcer la brigade de professeurs remplaçants. »« 

Source : Le Parisien du 26/06/2012

Articles similaires:

2 Réponses à “Seine-Saint-Denis : La grogne monte dans les écoles”

commenter
Romuald Weymann | 28 juin, 2012 à 11 h 31 min

Cela n’ira pas en s’arrangeant.

En septembre 2010, Alain Rousset, président PS de l’Association des Régions de France, fustigeait le gel des dotations de l’Etat aux collectivités locales, et défendait au contraire l’investissement, la croissance etc.
http://www.lepoint.fr/politique/gel-des-dotations-de-l-etat-aux-collectivites-locales-stupide-pour-alain-rousset-29-09-2010-1242680_20.php

Mais ça, c’était avant.
Désormais au pouvoir, le PS a annoncé qu’il allait… geler les dotations de l’Etat aux collectivités locales, durant 3 ans supplémentaires.

http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&jid=1250263883822&cid=1250263881524

Le changement, c’est pour plus tard.

Les lycées, les collèges vont donc forcément être impactés par ce gel des subventions même si, selon le gouvernement normal, la jeunesse est la priorité du moment.

Navigue avec Google Chrome 19.0.1084.56 Google Chrome 19.0.1084.56 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/536.5 (KHTML, like Gecko) Chrome/19.0.1084.56 Safari/536.5
commenter
Jean Louis Karkides | 28 juin, 2012 à 14 h 27 min

Romuald,avez vous les bonnes infos?
Je vous rappelle que des postes supplémentaires vont être créés et qu’une formation va enfin voir le jour.
Un effort pour l’éducation et la santé est prévu au détriment d’autres ministères pour équilibrer un budget rigoureux.

Navigue avec Android Webkit 4.0 Android Webkit 4.0 sur Android 2.3.1 Android 2.3.1
Mozilla/5.0 (Linux; U; Android 2.3.1; fr-fr; ST8000 Build/GINGERBREAD) AppleWebKit/533.1 (KHTML, like Gecko) Version/4.0 Mobile Safari/533.1