Histoire

André Cuzon : avenue Eugène Schueller à Aulnay-sous-Bois, les assassins sont toujours à l’honneur 75 ans après

11 juin, 2012 à 8:00 | Posté par

L’avenue Eugène Schueller à Aulnay-sous-Bois avait déjà fait l’objet d’une polémique sur la dénomination des rues à Aulnay-sous-Bois. Gérard Ségura, Maire d’Aulnay-sous-Bois, avait finit par renoncer à renommer cette avenue, sous la pression des conséquences pour la société L’Oréal. Mais ce nom fait toujours débat, et André Cuzon, figure emblématique de l’association Aulnay Environnement et du Collectif PLU, continue de se battre pour rayer ce nom d’Aulnay-sous-Bois.

Ci-dessous, sa lettre ouverte sur le sujet :

« JUIN 1937,  Il y a 75 ans, à Bagnoles-de-l’Orne les frères Rosselli sont exécutés par les tueurs de la Cagoule : Jean Filliol en tête qui sera protégé par L’Oréal (fondé par Eugène Schueller) après la guerre en intégrant la filiale espagnole avec Jacques Corrèze.

« Ami intime d’Eugène Deloncle, fondateur de la société l’Oréal, met ses moyens personnels à disposition de la Cagoule qui organise des réunions dans son propre bureau du siège de la société. En outre il aida financièrement l’organisation (ref. Alternatives Economiques 297, page 78). »

Depuis près de 10 ans je tente de débaptiser l’avenue Eugène Schueller à Aulnay-sous-Bois. J’avais écrit au maire Gérard Gaudron à ce sujet en 2005 puis à Gérard Segura en 2008.

Oralement on regrette mais on n’y peut rien. J’ai fourni un dossier à Philippe Gente en charge la commission à sa demande avec un double à Christophe Lopez, j’ai informé les membres du bureau municipal en vain. Je n’ai pas obtenu de réponse écrite à ce sujet.

Disons que s’attaquer au fondateur de L’Oréal, le père de Mme Bettencourt cela fait sans doute peur à nos élus. Pour ma part ce combat est important. Je n’imagine pas que l’assassin de Jaurès soit honoré par un nom de rue en France. Carlo Rosselli est un des plus grands « socialiste » du XX siècle en Europe.

Il y a des guerres et des assassinats qui se perpétuent. Il faut y mettre fin. J’avais toujours refusé de proposer un autre nom à la rue Eugène Schueller. Les élus aiment trop cela…

Or récemment j’ai découvert un élément bouleversant sur l’assassinat des frères Rosselli. La fille de Carlo Rosselli, Amelia était présente (elle avait sept ans ) au moment du crime horrible de Filliol et de sa bande. Elle a souffert de ce spectacle d’horreur, qui l’a poursuivi toute sa vie.

Cosmopolite : « Est cosmopolite qui choisit de l’être. Nous n’étions pas cosmopolites, nous étions des réfugiés ». Plurilingue, elle est considérée aujourd’hui comme une des plus grandes poétesses d’Italie et d’Europe. Elle s’est suicidée en 1996.

Aussi je pense que la rue Eugène Schueller devrait s’appeler rue Amelia Rosselli. Oublions un peu Eugène Schueller et honorons Amelia Rosselli.

Et je propose que la ville de Settimo Torinese en Italie fasse de même : en Italie aussi la rue de l’usine de la filiale de L’Oréal s’appelle du nom de l’assassin de « Jaurès »…

Sur la plaque de rue j’imagines ce poème :

Le temps peut s’arrêter en bien
ou en mal ; il frissonne impertinent
de toute sa large bouche obscure, ou s’arrête
et hurle qu’il en a assez : de
cette belligérance.« 

Lettre d’André Cuzon : cliquer ici
1ère lettre adressée à Gérard Ségura : cliquer ici
2ème lettre adressée à Gérard Ségura : cliquer ici

Articles similaires:

3 Réponses à “André Cuzon : avenue Eugène Schueller à Aulnay-sous-Bois, les assassins sont toujours à l’honneur 75 ans après”

commenter
Romuald Weymann | 11 juin, 2012 à 8 h 49 min

« Gérard Ségura, Maire d’Aulnay-sous-Bois, avait finit par renon­cer à renom­mer cette ave­nue, sous la pres­sion des consé­quences pour la société L’Oréal »

Tiens tiens… Où quand les intérêts financiers d’un grand groupe du CAC40 prime sur le reste.

Après tout, le socialiste Moscovici, désormais ministre du président normal qui n’aime pas les riches, ne défend-il pas lui aussi les intérêts de nombreux patrons du CAC 40, en sa qualité de vice-président du Cercle de l’Industrie, dont fait partie le PDG de… L’Oréal ?
http://www.cercleindustrie.eu/images/pdf/membres_juin_2012.pdf

Navigue avec Google Chrome 19.0.1084.52 Google Chrome 19.0.1084.52 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/536.5 (KHTML, like Gecko) Chrome/19.0.1084.52 Safari/536.5

je pense qu’il y as d’autres problemes plus importants que le nom d’une rue

Navigue avec Firefox 12.0 Firefox 12.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:12.0) Gecko/20100101 Firefox/12.0
commenter
jean paul damaggio | 3 juillet, 2012 à 15 h 17 min

Il y a plus important que les poètes, les industriels.
Il y a plus important que le passé, le présent.
Il y a plus important que la vie, la mort.
Les hiérarchies sont là pour nous écraser.
Je rends hommage à la lutte d’André Cuzon et à connaître la vie de la famille Rosselli, on comprendrait que l’assassinat de 1937, c’est encore un énorme boulet que les démocrates trainent. Espérons donc que la rue changera de nom. jean-paul damaggio

Navigue avec Firefox 12.0 Firefox 12.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:12.0) Gecko/20100101 Firefox/12.0