Logement, PLU, Politique, Urbanisme

Frank Cannarozzo, Projet Croix-Blanche : Des engagements mais encore beaucoup d’inquiétudes

23 avril, 2012 à 13:00 | Posté par

« La réunion du 18 mars a encore une fois montré l’immense méfiance des habitants par rapport au projet et à la méthode du maire. L’ambiance tendue n’a pas permis d’aboutir à un compromis avant 3 heures de discussions !

Les engagements suivants ont été pris :

    • Un comité de pilotage comprenant une large représentation des habitants a été nommé. Il comporte 6 représentants associatifs dont 3 de l’association qui s’est battue contre le projet initial, 6 riverains, 6 membres du conseil de quartier, 3 élus du conseil de quartier.
    • Le travail du comité de pilotage sera également suivi, à ma demande, par la commission municipale d’urbanisme qui réunit des élus chargés des questions liées à l’urbanisme mais également l’espace public ou l’environnement ainsi que des administratifs compétents.
    • Plusieurs propositions pourront être faites par le comité de pilotage pour faire travailler des architectes.

Toutefois trois craintes subsistent :

    • Le comité de pilotage aura-t-il les mains libres ? En effet, au moment de choisir les membres, la tentative de « placer » deux proches du maire a hérissé le poil de toute la salle. Cette manœuvre a avorté et elle semblait de plus inutile, ce comité n’ayant aucun rôle de décision mais un rôle de proposition.
    • Comment sera choisi le projet final ? Une présentation à la population a été évoquée mais sous quelle forme ? Pour ma part j’ai proposé que les différents projets soient soumis au vote de la population du quartier.
    • Le projet a-t-il des bornes immuables ? La grande majorité des habitants veulent repartir de zéro. Toutefois le maire a borné cette remise à plat d’un minimum de 30 logements, d’une modification inévitable du PLU et d’un équilibre financier indispensable. Ces bornes sont contestées et limitent considérablement la confiance des habitants.

J’appelle donc le maire à respecter les trois engagements pris et à lever au plus vite les trois craintes qui subsistent. Nous attendons tous de cette nouvelle démarche, un apaisement et un débat constructif dans le respect des propositions des habitants comme des élus.

Par ailleurs, le maire a enfin accepté de tenir un conseil municipal extraordinaire consacré à l’urbanisme et à l’habitat. Cette demande a été faite par plusieurs groupes du conseil municipal, notamment par le nôtre dès mai 2009. Rappelons toutefois qu’une même promesse a déjà été faite et non tenue.

J’espère simplement qu’il ne se résumera pas à une prise de position de principe mais bien à la discussion d’un schéma global d’aménagement de la ville, préalable nécessaire à la modification du PLU et aux diverses aménagements qui surgissent sans cohérence les uns avec les autres.

Je rappelle enfin que de telles questions, dont les réponses impacteront la vie de la génération suivante doivent être soumises à la population par référendum. C’est la proposition que je formule depuis mai 2009 et j’espère que le conseil municipal entérinera ce principe.« 

Source : communiqué Frank Cannarozzo, consultable en cliquant ici ou sur l’image.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.