Les tribunes de Monaulnay.com

Tribune n°3 Alain Boulanger (non inscrit) : «Un certain éclairage…pour éviter « Le Grand SOIR »»

21 mars, 2012 à 13:00 | Posté par

Pour avoir organisé une réunion dans le cadre des sénatoriales en septembre dernier je sais, par expérience que le débat qui vient d’avoir lieu avec les candidats à la législative, est un exercice qui mérite considération.

La pédagogie était au rendez-vous, chaque impétrant rappelant la responsabilité d’un député dans la Vème République. Certains ont évoqué le désir de voir mettre en place une VIème République avec pour objectif une amélioration de la «  Démocratie  »

Tous ont indiqué leur volonté d’œuvrer pour la circonscription et pour le bien-être des habitants qui la composent, en étant à leur écoute tout en nous promettant de nous informer régulièrement de leurs activités.

Il se trouve que les Français sont de plus en plus circonspects vis-à-vis des promesses électorales qui n’engagent que ceux qui les écoutent.

Daniel Golberg décrit avec un certain savoir-faire la méthode Sarkosyste qui aurait pour «  conception de la démocratie d’organiser l’absence de tout contre-pouvoir  ». Il connaît la région, le 93, mais peut-être moins bien Aulnay et les pratiques du maire dont les 15 ans passés à l’OCI n’ont pas fait de lui un démocrate ouvert et respectueux de ces contre-pouvoirs reconnus utiles uniquement chez les adversaires politiques.

Pour rappel, histoire de tronquer le débat sur les sénatoriales que j’évoquais ci-dessus, il a essayé et obtenu que Mrs Dillain et Roger ne viennent pas à une initiative organisée par un «  indépendant  » épris de cette liberté affichée au fronton de la mairie.

Aulnay Citoyen pourra se targuer d’avoir fait parler de démocratie tout au long de leur soirée. Pour autant, dans les délais impartis, je suis resté frustré de n’avoir pu interpeller la brochette de candidats sur la future organisation territoriale qui devrait, sauf retour à la case départ :

  • Créer des conseillers territoriaux siégeant à la Région et au Conseil Général (soit 39 élus au lieu de 61 pour le 93)

 

  • Clarifier les compétences de ces 2 collectivités en supprimant des responsabilités redondantes

 

  • Augmenter le «  mille feuille  » de la République en généralisant les intercos

 

  • Et peut-être à terme fondre la métropole parisienne en une collectivité composée de Paris et des départements de la petite couronne comme le réclamait Ph. Dallier depuis 4 ans et C. Bartolone depuis 1 mois.

 

Cette évolution ne m’en fait pas moins craindre une gouvernance de ces intercos qui ne soit pas conforme aux espoirs de nos candidats. Je serais très désireux de connaître leur point de vue sur l’organisme public E.P.A. Plaine de France* qui regroupe 40 villes du 93 et du 95 et dont les élus qui y siègent sont peu prolixes sur les projets portés par cet Etablissement et sur leurs conséquences sur les villes du 93 qui jouxtent le 95 dont fait partie Aulnay.

A ce jour 4 villes du SEAPFA sur 5 m’ont répondu pour soutenir une demande d’étude indépendante sur ce que pourrait être l’impact sur nos commerces de centre-ville d’un centre commercial de 500 boutiques à 5 km d’O PARINOR.

Notre maire se distingue une nouvelle fois en refusant de prendre en considération ma sollicitation qui n’est pas apparue saugrenue à ses voisins et collègues.

Peut-être qu’en m’adressant au préfet j’aurai dans un an… une réponse puisque c’est le délai qu’il faut pour qu’en pareil cas, le représentant de l’Etat assure le secrétariat de la mairie.

Messieurs les candidats, merci par avance d’éclairer le débat en indiquant votre vision de l’organisation territoriale, son mode de gouvernance et les droits et surtout obligations des élus vis-à-vis de leurs concitoyens.

Mars 2012

Cordialement

Alain BOULANGER

*Etablissement Public d’Aménagement

Les commentaires sont fermés.