Actualité, Politique

Le Maire fait une mise au point concernant AulnayLeaks, la Meife et la préemption d’un pavillon

14 février, 2012 à 19:00 | Posté par

La rédaction de monaulnay.com vient de recevoir un communiqué du Maire, que vous pouvez récupérer en cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

Dans ce communiqué, le Maire indique :

  • Que la municipalité a décidé de poursuivre ceux qui se rendraient coupables d’actes à caractère manifestement diffamatoire, visant explicitement AulnayLeaks
  • Que la transaction concernant les pavillons achetés pour pouvoir construire le 7ème collège s’est faite au prix des domaines, contredisant le communiqué UMP précédent
  • Qu’il a saisi le Procureur de la République afin qu’une enquête soit diligentée et fasse toute la lumière sur ces allégations contre la Meife. Il annonce enfin sa candidature en tant que président de cette structure

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué :

« Une série d’accusations graves, dont le journal Le Parisien s’est fait l’écho dans son édition du lundi 13 février, démontre à des degrés divers une volonté délibérée de nuire à l’exécutif municipal, de salir les personnes et de pourrir le climat politique.

Comme je l’ai indiqué lors du dernier conseil municipal, ces dérives interviennent dans une période électorale aux forts relents populistes qui réclame, de la part de tous, une désapprobation complète quant aux méthodes employées et une vigilance accrue de sorte à garantir la sérénité des débats, l’intégrité des personnes et le respect absolu de la vie privée.

La municipalité, qui n’entend pas se laisser intimider, a décidé de poursuivre ceux qui se rendraient coupables d’actes à caractère manifestement diffamatoire. Pour le reste, elle s’attache à rétablir les faits et à fournir les explications nécessaires de nature à couper court aux rumeurs infondées et aux interprétations abusives.

Plusieurs plaintes ont ainsi été déposées, pour des délits multiples, à l’encontre du blog AulnayLeaks qui, sous couvert d’anonymat, a livré à la vindicte populaire des noms d’employés communaux, assortis de leurs prétendues rémunérations et de commentaires outrageants. Il revient désormais à la Justice de dire le nom des corbeaux à l’origine de ces procédés de sinistre mémoire.

Des insinuations malveillantes ont par ailleurs été proférées concernant l’achat par la ville d’un pavillon appartenant à la fille du premier adjoint au maire. Cette acquisition, intervenue en même temps que celles d’une dizaine d’autres habitations dans le secteur, constituait un préalable à l’implantation du 7e collège. L’ensemble de ces transactions s’est faite au prix des domaines, comme l’exige la loi, et donc sans la moindre possibilité de surestimation de l’un ou l’autre des biens acquis.

Enfin un tract syndical, contenant des mises en cause sérieuses touchant la Meife, m’a conduit a saisir le Procureur de la République afin qu’une enquête soit diligentée et fasse toute la lumière sur ces allégations. Dans le prolongement de l’audit actuellement en cours au sein de la Meife, audit que j’ai commandité il y a plusieurs semaines, je proposerai lors du prochain conseil d’administration ma candidature à la présidence de la Meife de sorte à garantir la pérennité de la structure et sa remise en ordre éventuelle.« 

Articles similaires:

5 Réponses à “Le Maire fait une mise au point concernant AulnayLeaks, la Meife et la préemption d’un pavillon”

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 14 février, 2012 à 19 h 23 min

Pour l’instant,Monsieur Le Maire pérore mais ne donne aucun justificatif contre ce qui est reproché à la municipalité.
Trop facile!

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.77 Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.77 Safari/535.7

attention a l’histoire de l’arroseur arrosé ! qu’adviendrait-il si les faits relatés sont effectivement exact ? Monsieur SEGURA risque alors de se retrouvé dans une situation très inconfortable.

Navigue avec Firefox 5.0 Firefox 5.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1; rv:5.0) Gecko/20100101 Firefox/5.0

Quelque part, c’est une bonne chose que la municipalité ait déposé plainte.

Soit effectivement la diffamation est avérée et la mairie aura eu raison de déposer plainte, soit AulnayLeaks diffuse des infos vérifiées et véridiques, auquel cas la municipalité devra assumer ses responsabilités.

Mais je crains que tout cela ne s’éternise, et qu’on n’en sache plus pas avant 2014… :/

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.77 Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.77 Safari/535.7

pour moi, la diffamation anonyme n’a jamais été une forme d’expression mais uniquement un défoulement numérique pour des personnes assoiffées de vengeance. Encore une fois, si Aulnay Leaks avait pour vocation d’être un défenseur de la Vérité, leurs rédacteurs assumeraient leurs propos et s’identifieraient et évoqueraient des dysfonctionnements des élus de l’opposition.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

Ce qui me gène dans ce communiqué est que l’on fasse l’amalgame de trois affaires qui n’ont rien à voir:
– AulnayLeaks qui agit de façon anonyme, tout comme le blog séguriste AulnayAutrement l’a fait pendant 2 ans. Même si l’arroseur est arrosé car les méthodes de la majorité sont retournées contre elle, ces méthodes restent condamnables.
– Le tract du syndicat SUD de la MEIFE qui dénonce des malversations à visage découvert. La mairie a beau avoir raison de demander une enquête, cette structure est à 100% sous sa responsabilité depuis plusieurs années. Il faudra donc qu’elle réponde de sa responsabilité.
– Enfin, l’affaire du pavillon de la fille du premier adjoint pour laquelle le maire entretient l’opacité en refusant de mettre sur la table les termes de l’accord pourtant affectant de l’argent public. Le mensonge est une fois de plus entretenu en écrivant que la transaction s’est faite au prix des domaines alors qu’il y a 76000€ de dépassement (certes autorisé par les domaines, mais dépassement tout de même).

Bref, se sont trois affaires, sans autre lien que de mettant en doute la probité de la majorité municipale.

Navigue avec Firefox 10.0 Firefox 10.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:10.0) Gecko/20100101 Firefox/10.0