Actualité, Commerces, Economie, Emploi

La bataille des terres Agricoles…

13 février, 2012 à 20:00 | Posté par

La rédaction vous propose de lire un article intéressant sur l’avenir des terres agricoles situées dans le triangle de Gonesse, paru dans le journal Le Monde. On y apprend les enjeux de ces terres, les emplois que le projet EuropaCity pourraient apporter notamment pour notre ville d’Aulnay-sous-Bois et les différents points de vue.

Aulnay-sous-Bois, outre sur le plan économique, sera impactée directement dans le Plan Local d’Urbanisme puisqu’il existe encore, à l’extrême Nord de la ville, des parcelles dédiées à l’Agriculture.

Pour lire l’article, cliquer ici.

Ci-dessous, un extrait de l’article :

« Sur 80 hectares s’étendrait un megacentre culturel et de loisirs, comprenant un musée à la surface comparable au Centre Beaubourg, une piste de ski, un cirque permanent, et 250 000 m2 de commerces et de restaurants. Autour, des immeubles de bureaux. Une étude réalisée pour la filiale Immochan, qui pilote le projet, estime que celui-ci créera 11 500 emplois directs et 6 000 indirects. La clientèle ? Une partie des 63 millions de voyageurs qui transitent par l’aéroport, les populations locales, et des Parisiens attirés par ce centre qui prétend renouveler la consommation et qui sera « environnementalement positif ».

EuropaCity serait dotée d’une gare, construite dans le cadre du Grand Paris, et d’un barreau ferroviaire reliant la Défense et le Parc des expositions de Villepinte. Par ailleurs, un terrain de golf de 90 ha et une zone d’activité de près de 200 ha seraient créés.

« Le Triangle de Gonesse est le morceau d’une stratégie plus globale sur tout le territoire entre Roissy et Le Bourget, dit Hervé Dupont, directeur de l’établissement public d’aménagement de la Plaine de France. La tendance antérieure était d’utiliser les espaces près des aéroports pour faire de la logistique. Maintenant, on cherche plutôt à faire du techno-tertiaire. »

Une évolution qui pourrait revaloriser l’image des villes les plus proches – Gonesse, Sarcelles, Aulnay-sous-Bois -, qui souffrent d’un taux de chômage important. Pour les élus, la promesse d’embauches est prioritaire. « Si la moitié des emplois prévus pouvait revenir sur la zone, ce serait une bonne chose, dit Michel Montaldo, conseiller général (PR) du canton de Garges-lès-Gonesse. Par exemple, on s’aperçoit que le grand stade à Saint-Denis n’a pas créé d’emplois pour les populations pauvres du coin. On voudrait une contractualisation avec EuropaCity pour pouvoir obtenir des formations adaptées. » »

Source et image : Le Monde

Articles similaires:

Une Réponse à “La bataille des terres Agricoles…”

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 13 février, 2012 à 20 h 51 min

Il faut changer le cap de notre navire.
Tous les sept ans la surface agricole de deux départements disparaisse.
Avant de mettre du carburant issu de nos terres,il faudrait que celles ci nous nourrissent.
Tel le TITANIC, arriverons nous à éviter l’iceberg?
Le triangle de Gonesse possède des terres riches et même si actuellement elles reçoivent (peut être et de temps en temps )un peu de Kérosene,le pétrole n’est pas éternel et nos terres sont essentielles à notre alimentation.
Sur ce triangle,on peut donner du pain à 500000 personnes pendant un an.
Y a t’il un capitaine sur notre navire meilleur que celui qui a fait échoué le Concordia?

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.77 Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.77 Safari/535.7