Actualité, Faits divers

Incidents à Aulnay-souis-Bois après la mort du jeune homme

12 janvier, 2012 à 9:00 | Posté par

Ce que beaucoup craignaient, suite à la mort d’un jeune homme dans le quartier de Balagny lors d’un contrôle de police, est finalement arrivé. De nombreux incidents ont entaché la nuit du mercredi à jeudi 12 janvier dans plusieurs quartiers de la ville. Bien que la mort soit originaire d’une malformation cardiaque et non du fait d’un acte violent lors de l’interpellation, la soirée a été marquée par de nombreux incendies dans plusieurs quartiers.

Certains se poseront des questions sur l’utilité d’un tel article sur ce site.  S’il ne s’agit que d’un « fait divers » et qu’il est regrettable que les médias s’empressent dans la surenchère sensationnelle, les évènements la nuit dernière ont laissé des traces non négligeables sur une partie de la population aulnaysienne :

  • Violences et incendies dans plusieurs quartiers (Balagny, Etangs, Rose des Vents), ce qui représente allègrement plus de 5 000 habitants, qui ont passé une nuit difficile
  • L’utilisation  d’un hélicoptère, qui a empêché de dormir (moi compris) une bonne partie des habitants du nord de la ville jusqu’à 1h00 du matin
  • Les crissements de pneu, que l’on entendait notamment sur Mitry, Savignt Gros Saule (rapporté), qui n’ont pas facilité le sommeil

Les habitants des quartiers Sud de la ville, relativement épargnés cette nuit, seront peut-être intéressés par ces tristes faits. Espérons que les esprits s’apaisent et que la famille de la victime puisse se recueillir en toute sérénité.

Vous pouvez récupérer la lettre du maire relative à la mort du jeune homme, en cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

Ci-dessous, un extrait de l’article du Parisien relatant de la nuit dernière à Aulnay-sous-Bois :

« Des incidents se sont produits dans la nuit de mercredi à jeudi à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), à la suite de la mort d’un jeune, mardi, au cours d’un contrôle de police. Bien que l’autopsie a établi qu’il n’avait subi aucune violence et qu’il souffrait d’une malformation cardiaque, la soirée a été marquée par des incendies dans plusieurs quartiers de la ville, à la cité Balagny, d’où le jeune homme était originaire, à la cité des Etangs et à la Rose-des-Vents.

Les forces de l’ordre ont été la cible de tirs de mortiers. Vers minuit, les policiers étaient encore nombreux à Aulnay, déblayant la chaussée des restes de poubelles brûlées.

D’après l’autopsie, Abdel est décédé d’une « rupture de l’aorte, très probablement engagée avant ». « On s’oriente vers un décès d’origine médicale », expliquait mercredi après-midi Sylvie Moisson, procureur de la République. Les résultats toxicologiques sont attendus pour savoir si l’absorption de substances a pu favoriser le malaise cardiaque. L’enquête a mis en lumière qu’Abdel avait vu lundi dernier, un médecin qui lui avait conseillé de consulter un cardiologue.

Abdel a été pris de convulsions mardi vers 20 h 40, rue de Corse, lors de l’intervention policière. Quatre fonctionnaires de la brigade anticriminalité pensaient trouver de la drogue dans le hall.« 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.