A vous la parole, Faits divers, Point de vue

Saisie de cannabis, d’héroïne et de cocaïne, camion carbonisé et artisan en colère à Aulnay-sous-Bois

5 décembre, 2011 à 20:00 | Posté par

Artisan en colère

Sous ce titre racoleur qui attirera très certainement de nombreux visiteurs via les moteurs de recherche, nous revenons sur certains éléments peu glorieux qui ont frappé récemment Aulnay-sous-Bois.

  • Un artisan en colère

MonAulnay.com est un site très populaire. Si populaire que l’on reçoit parfois des messages qui surprennent par leur forme.

Sur la photo ci-contre, assez évocatrice et pimentée d’ironie, la rédaction a été avertie du mécontentement d’un artisan aulnaysien. Intitulé « Aulnay-sous-Bois : Nous recherchons des mesures efficaces contre le réchauffement climatique !!« , le document révèle quelques informations croustillantes, dont voici quelque extraits :

« Un Artisan en colère

Les artisans, les petits patrons et travailleurs indépendants sont touchés de plein fouet et de plus en plus remontés…

Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société ….. A l’heure où une partie de la population tombe dans la précarité et la pauvreté, rien n’est fait par le département pour stopper certaines dépenses inutiles ou démagogiques. (….)

Bi-mensuel de la ville « Oxygene » du Lundi 30 Octobre : Proposition 5000 euros aux bénéfices d’une association, c’est pour récupérer des voix ? La ville : Aulnay-sous-Bois élargit le socle de sa coopération centralisée grâce à la signature d’un protocole avec la ville côtière de Saïda au Maroc ?

Nous les artisans nous commercialisons la misère qui n’offre aucun intérêt sur la ville ?? Je pense qu’il devient nécessaire d’entreprendre une action urgente pour gérer les manques chroniques de compétences.

Locataire d’un bureau de 24 m2 dans un bâtiment (…) qui a été financé majoritairement par l’Europe, je viens de recevoir une facture pour provision de charge de 898,39 € sans aucun justificatif. Des provisions de charges en augmentation de 50% ; je voudrais savoir qu’elle est le côté fun de l’opération ? Faut-il s’habituer à ce genre de dérive, alors qu’un poste à l’accueil a été supprimé ? (…) »

Ce dossier comporte quelques passages diffamants que nous avons supprimé. L’artisan concerné, signant de son nom (ou en tout cas, d’un nom existant à Aulnay-sous-Bois) n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Et pour preuve, le Maire Gérard Ségura en personne en était le destinataire. D’autres blogs et personnalités locales eurent l’honneur de recevoir également ce document.

Supercherie ou coup de gueule sincère d’un artisan à bout ? En tout cas, cela laisse songeur…

  • Article du Parisien : Saisie de cannabis, d’héroîne et de cocaïne

Le Parisien

Fait divers qui a été repris depuis sur certains sites locaux : saisie de cannabis, d' »héroîne » et de cocaïne dans la cité du Gros Saule (et non la cité des Saules). Histoire d’une interpellation de 6 individus dans un quartier qui n’est pourtant pas jugé comme le plus sensible à Aulnay-sous-Bois.

Par respect pour le canard régional, et parce que MonAulnay refuse de publier in extenso, à outrance, les articles du Parisien, nous vous invitons à prendre connaissance de l’article de Stéphane Sellami en cliquant ici. Que retenir de ce fait divers ? La saisie d’armes, de drogues et une quantité non négligeable d’argent liquide. Histoire devenue banale, diront certains.

Dans cet article, la rédaction a toutefois noté un passage intéressant :

« Christian Lambert, le préfet de Seine-Saint-Denis s’est rendu sur place pour assister à cette saisie et féliciter les fonctionnaires. «Cette opération est un coup supplémentaire porté aux trafiquants de cité qui pourrissent, au quotidien, la vie des habitants», souligne Stéphane Pelliccia, secrétaire régional-adjoint pour le syndicat de police Unsa. Les six suspects ont été placés en garde à vue dans les locaux de la PJ de Seine-Saint-Denis. »

Le fait que le préfet de Seine-Saint-Denis se rende en personne sur le terrain pour féliciter les fonctionnaires est déjà un fait un peu moins banal. Que deviendront les 6 suspects arrêtés ? Cela mettra t-il temporairement fin au trafic dans cette cité ? Rien n’est moins sûr.

Des faits divers donc, certes spectaculaires qui, selon certains, n’influeront pas sur la vie de tous les jours des Aulnaysiens.

Sur la trentaine d’articles rédigés par mois, MonAulnay.com ne diffuse que 1 voire 2 notes relatant d’un fait divers. C’est peut être déjà trop, nous diront certains.

Pour conclure cet article, on pourrait ainsi se poser la question : Est-ce que les Faits Divers notables ont leur place sur un blog tel que MonAulnay.com ? A vous de juger…

Articles similaires:

2 Réponses à “Saisie de cannabis, d’héroïne et de cocaïne, camion carbonisé et artisan en colère à Aulnay-sous-Bois”

commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 5 décembre, 2011 à 21 h 03 min

Oui,Arnaud les faits divers ont leur place dans la blogosphère.
Fait divers,définition:évènement peu important…..
Pour qui?Nous avons tous des articles qui ne nous intéressent pas mais qui intéressent d’autres.
Un bus incendié est ce une info bénigne plus qu’un spectacle hip-hop?
Bien sur,des commentaires provocateurs ne méritent pas un article.
Mais je suis sur que beaucoup de lecteurs apprécient d’avoir des informations que l’on ne trouvera jamais sur Oxygène.
Et qui permettront aussi de se forger une autre idée que « la pensée officielle ».
En ce qui concerne ce bus, je suis d’accord avec Bruno,si j’en avais été témoin,je serai passé au commissariat.
J’ai du mal à croire à un problème matériel.
Si vous n’en n’aviez pas parlé,y aurait-il eu réaction?
Preuve que vous êtes utiles même pour les faits divers.

Navigue avec Google Chrome 15.0.874.121 Google Chrome 15.0.874.121 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.2 (KHTML, like Gecko) Chrome/15.0.874.121 Safari/535.2

Le préfet Lambert a été installé par le président de la République pour avoir des « résultats » en matière de délinquances dans notre département.
Il n’est donc pas étonnant que celui-ci vienne en personne féliciter les fonctionnaires de police. Il est par contre venu les mains vides : aucun moyen humain de plus. Or il faudrait un peu plus de bleu dans nos rues pour pacifier celles-ci.
Mais cela s’appelle de la politique et bien sûr les rédacteurs de MonAulnay sont loin de tels desseins.
Les faits divers ? pourquoi pas ! Si celui-ci met en perspective par sa violence, par son acte gratuit ou par sa monstruosité, tous les manquements, tous les errements et toutes les mauvaises surprises de notre société.

Navigue avec Firefox 8.0 Firefox 8.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:8.0) Gecko/20100101 Firefox/8.0