Actualité, Communication, Economie, Emploi, Ile-de-France, Santé

Non à la menace de fermeture du centre de Sécurité Sociale d’Aulnay-sous-Bois…

2 décembre, 2011 à 18:00 | Posté par

Tel est approximativement le titre du communiqué reçu par la rédaction en provenance d’un militant du Parti Ouvrier Indépendant. Cette lettre alerte non pas sur une réelle fermeture de la sécurité sociale, située rue Marcel Sembat, mais plutôt sur une perte significative des capacités de cet établissement.

Une délégation, composée de :

  • Françoise Bovais-Liégeois, adjointe socialiste aux finances à Aulnay-sous-Bois
  • Tristan Cariou, employé communal et syndicaliste
  • Jacques Nepveu, militant POI
  • Michel Lefebvre, mititant POI

a été reçue le mercredi 23 novembre, par la direction de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Bobigny. Porteuse d’une pétition avec plus de 600 signatures, cette délégation a ainsi été reçue pendant une heure par le Directeur-adjoint de la CPAM, M. Custody.

Suite à cet entretien, plusieurs informations importantes ont été évoquées :

  • Le centre d’accueil et le centre dentaire seraient maintenus
  • La plus grande parte des employés rejoindrait l’un des 3 pôles en Seine-Saint-Denis (Saint-Denis, Bobigny, Le Raincy)
  • Le 1er étage de l’agence rue Marcel Sembat serait vendu
  • Les centres de sécurité sociale seraient transformés en centres d’accueil au nom de la recherche d’économies

Les initiateurs de la pétition signataires du communiqué jugent ce projet inacceptable.

Dans le communiqué, on apprend ainsi :

« Il y avait 47 centres de Sécu en 2 000, 36 en 2007. Aujourd’hui il n’y a plus que 15 centres comme celui d’Aulnay, avec des personnels qualifiés, qui soient plus que des centres d’accueil. Partout ailleurs, il ne reste que des accueils dont certains n’ouvrent que quelques jours par semaines ! A Tremblay par exemple, il ne reste plus qu’un petit « espace accueil service» où deux employés reçoivent le public en lieu et place des 30 employés et cadres qui y travaillaient auparavant. Et les locaux ont été vendus à la municipalité !« 

Vous pouvez récupérer le communiqué en cliquant ici ou sur l’image de l’article.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.