Actualité, Communication, PLU, Urbanisme

Aulnay-sous-Bois : interview de l’association du quartier de la Croix Blanche (partie 5)

24 décembre, 2011 à 6:00 | Posté par

Dans cet article, la cinquième par­tie de l’inter­view de l’association de défense du quar­tier de la Croix Blanche et de ses envi­rons. Dans cette note,  l’association informe de l’état d’avancement de la pétition et de ses relations avec le collectif PLU (mené par Aulnay Environnement)

« Combien de signatures avez-vous obtenu pour la pétition contre les esquisses de projets d’aménagement du terrain ?

Nous avons aujourd’hui 1300 signatures. Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement les membres de l’association qui ont sillonné le quartier et ont démarché maison après maison. Le travail a été énorme et a mobilisé une dizaine de personnes.

Certaines rues n’ont d’ailleurs pas encore été faites et des membres de l’association viendront sonner prochainement dans les pavillons pour recueillir de nouvelles signatures.

Des associations ont-elles aidé ? Si oui, lesquelles ?

On a tout fait nous-mêmes ! Certains présidents d’associations, comme Monsieur Boulanger ou Monsieur Cuzon, ont signé la pétition, mais je dois dire qu’on a eu la chance de compter parmi nous des personnes très motivées qui n’ont pas hésité à couvrir les rues du quartier, à faire du porte-à-porte, pour expliquer notre démarche.

L’association fait-elle partie du collectif PLU ?

Actuellement, nous ne faisons partie d’aucun collectif, mais nous sommes en contact avec le collectif PLU.

Certains nous avaient demandé pourquoi nous avions décidé de créer une association, au lieu d’en joindre une existante. Or, notre objectif est relativement simple : contribuer, et réussir à obtenir un projet, sur le site de l’ancien Hôtel des Impôts, qui réponde aux aspirations d’une large majorité de riverains, et qui se fera dans la concertation.

Nous ne voulions pas rejoindre une association existante car nous ne voulions pas nous éparpiller. Notre objectif est simple, unique, et je pense que lorsque l’on se concentre sur un projet en particulier, le résultat peut s’avérer prometteur.

Je rappelle que notre but principal est le projet Croix-Blanche, mais je souligne que la question du PLU est une question essentielle à laquelle nous devrons nous intéresser.« 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.