Atlas, Cantonales 2011

Election cantonale: La limite pas toujours logique du canton nord et sud

4 février, 2011 à 17:34 | Posté par

Pourrons-nous voter ou pas? Cette question, souvent posée à l’occasion des cantonales nord peut paraitre incongrue aux habitants du sud ou du nord de la ville. Elle l’est moins pour les habitants du centre et du vieux pays. Il faut avouer que la limite n’est pas instinctive. Voici donc la carte qui vous permettra de savoir si votre trottoir fait partie ou pas du canton nord et si vous avez donc la possibilité de voter le 20 et 27 mars prochain.

Carte de la limite entre le canton nord et sud de la ville d'Aulnay-sous-Bois. Cliquez pour zoomer.

Cette limite est en réalité complètement illogique du point de vue la représentation des habitants par canton. Les 27 000 habitants du canton sud sont représenté par un élu. Le canton nord, a 55 200 habitants mais n’est pas représenté par plus qu’un élu. Les habitants du nord sont donc deux fois moins bien représentés par habitant que les habitants du canton sud. La frontière, s’il devait en avoir une, devrait donc être bien plus au nord.

Les can­di­dats publi­que­ment décla­rés pour la cantonale nord sont pour le moment:

  • UMP: Franck Can­na­rozzo, ancien adjoint à la sécu­rité, conseiller muni­ci­pal. Sup­pléante: Sté­pha­nie Michel-Gaudron
  • PCF: Miguel Her­nan­dez, adjoint au patri­moine bâti com­mu­nal et aussi un des quatre adjoint de quar­tier. Sup­pléante : Dja­mila Claisse
  • PS/PRG: Gérard Ségura, maire d’Aulnay-sous-Bois et conseiller géné­ral sor­tant du can­ton. Sup­pléante: Leïla Abdel­laoui
  • EELV: Fran­çois Sie­becke, ancien adjoint aux affaires sociales, à l’économie sociale et soli­daire qui a démis­sionné en avril 2010, conseiller muni­ci­pal. Sup­pléante: Non révélé

Articles similaires:

5 Réponses à “Election cantonale: La limite pas toujours logique du canton nord et sud”

Il est vrai que les deux cantons semblent disproportionnés au niveau de la représentation au sein du conseil général. Seulement afin d’en mieux appréhender la fracture, il faudrait raisonner en nombre d’administrés inscrit sur les listes éléctorales : la population de la partie Nord d’Aulnay est ainsi probablement composée de plus d’Aulnaysiens de nationalité etrangère et la proportion de jeunes est plus important dont un fort taux se désinterresse du système électoral.

Navigue avec Firefox 1.5.0.9 Firefox 1.5.0.9 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.0; fr; rv:1.8.0.9) Gecko/20061206 Firefox/1.5.0.9

@Didier,

C’est vrai que cette question pose celle du vote des étrangers et du manque de participation dans les quartiers mais malgré ces deux phénomènes le décalage entre les deux cantons est encore très grand. Ainsi le nombre de voix exprimées lors du second tour de la cantonale nord en 2004 était de 12667, tandis qu’en 2008 au sud 8524 pour le même nombre d’élu: Une différence encore de 50%!

Navigue avec Firefox 3.6.11 Firefox 3.6.11 sur Ubuntu 10.10 Ubuntu 10.10
Mozilla/5.0 (X11; U; Linux i686; fr; rv:1.9.2.11) Gecko/20101013 Ubuntu/10.10 (maverick) Firefox/3.6.11

afin de permettre la particpation de tous, français et étrangers et à l’inverse de ce qui se faisait avant il n’est pas indispensable d’avoir une carte d’électeur pour participer aux conseils de quartiers

Navigue avec Internet Explorer 8.0 (Compatibility Mode) Internet Explorer 8.0 (Compatibility Mode) sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 6.1; Trident/4.0; GTB6.6; SLCC2; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.5.30729; .NET CLR 3.0.30729; Media Center PC 6.0; OfficeLiveConnector.1.3; OfficeLivePatch.0.0; .NET4.0C; Tablet PC 2.0)

Si je prends l’exemple d’un Azouz Begag qui, en tournée en Algérie fin 2009, avait appelé les Algériens de France à oeuvrer en France pour que soient votées des lois favorables à leur pays d’origine (source ce site libanais, à la partie évoquant Azouz Begag http://www.mediarabe.info/spip.php?article1870), ou si j’observe que Martine Aubry, actuellement à Dakar pour le Forum social mondial, a déclaré que le Sénégal et le Mali sont des pays importants en matière de, je cite, « diplomatie électorale française » (cf fin de cet article http://www.20minutes.fr/article/664924/politique-visite-martine-aubry-senegal-rompre-discours-dakar-nicolas-sarkozy), je reste plus que dubitatif quant à la promotion du droit de vote dont font preuve certains responsables politiques, agissant par un condamnable clientélisme.

Alors qu’on peut observer une communautarisation, une ethnicisation de la société avec la complicité de nos actuels dirigeants y compris au plus haut niveau de l’Etat, je trouve dangereux pour la nation que soit accordé le droit de vote à des immigrés étrangers, bien qu’ils participent, modestement, à la vie économique du pays.

Sur Aulnay ainsi, les exemples de revendications communautaristes ne sont pas un fantasme; quid de ces revendications si ceux qui s’en font les hérauts, accédaient au droit de vote; connaissant en outre leur poids électoral potentiel lié à leur proportion dans la population locale ?

Face à l’échec de l’intégration qu’évoquait pour la Grande-Bretagne le Premier ministre Cameron, échec qui peut également s’observer ailleurs en Europe, les replis communautaristes ne peuvent être que démultipliés si des groupes de personnes se constituant en communautés, en groupes de pression, lobbies, deviennent des groupes politiques.
Cf la subversivité et la nuisance des associations « anti-racistes », politisées voire même désormais constituées en véritables partis politiques, certes insignifiants… sauf dans les « cités sensibles » (Parti des musulmans de France, Parti antisioniste, Parti des Indigènes de la République).

Navigue avec Google Chrome 9.0.597.84 Google Chrome 9.0.597.84 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US) AppleWebKit/534.13 (KHTML, like Gecko) Chrome/9.0.597.84 Safari/534.13

il faut toujours remettre les choses dans leur contexte.

le découpage entre le canton nord et le canton sud date de bien longtemps. la loi électorale de l’époque demandait un découpage qui permette une juste représentation des habitants à part égale.c’était le cas à l’époque. depuis la population du canton nord a cru bien plus vite que celle du canton sud avec aujourd’hui 26000 inscrits sur le nord pour 17000 sur le sud (contre 22000 et 16000 en 1992 par exemple).

le redécoupage sous 3 cantons plus équilibrés étaient prévus avant que la fusion des conseillers généraux et régionaux soit au menu. toutefois il y aura un redécoupage pour 2014 à l’occasion des nouvelles élections. l’équilibre sera donc à nouveau la règle jusqu’à la prochaine fois…

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13