Culture, Médias, Musique

Vidéo du reportage sur le CRÉA par l’émission Sept à Huit

25 octobre, 2010 à 10:10 | Posté par

Voici la vidéo du reportage qu’a consacré TF1 dans l’émission « SEPT À HUIT » dimanche 24 octobre au dernier opéra du CRÉA.
Même si le reportage est très intéressant, il faut se faire au style TF1 qui ne fait pas toujours dans la subtilité. Ainsi la première phrase d’introduction est très méprisante pour notre ville: « De l’autre coté du boulevard périphérique, dans une de ces banlieues où on entend plus souvent parler de voiture brulées que de jeunesse dorée, il chantent comme on respire« .
Bref, on l’impression que TF1 insinue dès le départ que cette chorale serait une sorte d’anomalie dans notre banlieue forcément hostile et sauvage. Pourtant même si le CRÉA a un parcours absolument exceptionnel, nous sommes beaucoup à savoir que notre ville regorge aussi de talents et de valeurs positives. Le précédent article ne parle-t-il pas justement d’une jeunesse dorée de notre ville?. Évidement le terme doré ne recoupe pas ici le sens de richesse financière à laquelle TF1 semble attachée mais le celui autrement plus valorisant de reconnaissance mondiale.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

2 Réponses à “Vidéo du reportage sur le CRÉA par l’émission Sept à Huit”

Très partagé entre la mise en valeur du travail accompli par le CREA, et les éternels clichés sur Aulnay.
En tout cas bravo à tout la troupe du CREA

Navigue avec Google Chrome 6.0.472.63 Google Chrome 6.0.472.63 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; en-US) AppleWebKit/534.3 (KHTML, like Gecko) Chrome/6.0.472.63 Safari/534.3

Salut Hervé

Je trouve ce reportage, que je n’avais pas pu voir sur TF1, remarquable.

En effet, on oublie très vite la première phrase d’accroche qui est une tournure journalistique mettant en évidence le contraste entre le cliché sur la banlieue et le véritable visage de cette dernière, dans la mesure où il y a de la générosité et un formidable appétit de vivre malgré des conditions de vie souvent difficiles.

J’ai trouvé que les gros plans sur Nadja et le gamin étaient criants de vérité. Le fait qu’ils étaient filmés dans leur vraie vie était très touchant, car on sentait un entourage familial très aimant et protecteur.

C’est une autre forme de richesse que la richesse matérielle. C’est même la richesse principale, même si l’autre facilite grandement la vie matérielle.

Enfin, j’ai trouvé en Daniel Grossmann, que je ne connais pas, un homme plein d’humanité. Je me prends alors à rêver que nos hommes politiques aient la même humanité. Est-ce trop demander ? Ou faut-il que les mécanismes de conquête, de lutte pour le pouvoir et de rivalité impliquent forcément des combats délétères de personnes et non des débats de fond civilisés ?

En tout cas, une bien belle image d’Aulnay, qui réchauffe le coeur !

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur Mac OS X  10.6.4 Mac OS X 10.6.4
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10_6_4; fr-fr) AppleWebKit/533.18.1 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Safari/533.18.5