Lectures, Livres, Solidarités

Le Parisien: Donnez votre voix à la bibliothèque sonore

25 août, 2010 à 12:33 | Posté par

Voici un extrait d’un article du Parisien du 25/08/10 (Version intégrale à lire ici):

Donnez votre voix à la bibliothèque sonore

AULNAY-SOUS-BOIS, hier. « Pour un roman de 300 pages, un débutant mettra vingt-quatre heures à enregistrer », indique Yannick Dequeux, le responsable de la bibliothèque. (LP/G.B.)

Pour enregistrer en numérique ses livres destinés aux aveugles, la bibliothèque sonore d’Aulnay, l’une des plus importantes de France, cherche des lecteurs bénévoles.
GWENAëL BOURDON | 25.08.2010, 07h00

Yannick Dequeux insère un CD dans son lecteur. Une voix de femme entame la lecture de « l’Italie à la paresseuse », un ouvrage d’Henri Calet paru en 1949. Le ton est clair, la diction posée. « Une très bonne lecture », apprécie-t-il. Sur les rayonnages qui l’entourent, les noms d’auteurs accrochent l’œil, inscrits sur les jaquettes de CD et de cassettes audio : Tahar Ben Jelloun, Stieg Larsson, Agatha Christie, Hervé Bazin, Henri Amouroux.
.. Quelques-uns des 8 500 ouvrages de la bibliothèque sonore d’Aulnay-sous-Bois, l’une des plus importantes de France (on en compte 14 en région parisienne).

Ici on enregistre et on prête des livres sonores aux aveugles et aux mal-voyants. « Nous ne pouvons prêter que nos propres enregistrements, pas ceux réalisés par les maisons d’édition. Nous ne pouvons compter que sur les bénévoles », souligne Yannick Lequeux. Ce passionné de lecture, aveugle depuis l’enfance, dirige le lieu depuis cinq ans, et fait aujourd’hui face à un nouveau défi : le passage au numérique.

« Sur 8 500 ouvrages, on a encore 5 000 cassettes. Les donneurs de voix sont souvent des personnes âgées, qui ont parfois du mal à se mettre au CD. Alors on a besoin de monde, pour enregistrer et s’occuper de la bibliothèque », explique Yannick.

(…)

Si vous voulez savoir comment « donner sa voix », selon l’expression consacrée, lisez la suite de l’article sur le site du Parisien.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.