Education, Seine-Saint-Denis

Le Conseil Général co-finance l’achat d’ordinateurs à tous les élèves de 6e

4 janvier, 2010 à 5:00 | Posté par

siteon0Cette opération initiée par l’ancienne présidence PCF du Conseil Général avait déjà été reconduite par la nouvelle majorité PS. Cette année, l’opération est modernisée car ce ne sont plus des ordinateurs de bureau mais des portables que se verront financer tous les élèves de 6e de notre département.

windows7sins

Image de la campagne"Les 7 péchés de Windows 7"

L’ordinateur, d’une valeur de 750€ et qui coûtera aux familles entre 20 et 400€, sera fourni avec des logiciels libres. L’utilisation de ces logiciels libres est un excellent moyen pour rendre démocratique et performant l’accès à l’informatique.

Il est tout de même regrettable que l’essai ne soit pas totalement transformé en y ayant intégré un système d’exploitation libre comme Linux. En effet, le choix de fournir ces ordinateurs avec Windows 7 grève le budget de 120€ à 160€ en prix d’achat de licence. En outre, le choix du nouveau système de Microsoft oblige de fournir des machines sur-gonflées par rapport à l’utilisation qui en sera faite (bureautique-internet) car Windows 7 a tendance a consommer une part importante de puissance de l’ordinateur juste pour le faire fonctionner à vide.

Mais la question du prix n’est pas la seule et de loin, car Microsoft est vu par certains comme une sérieuse menace dans le domaine l’éducation, la sécurité et les libertés individuelles. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le géant mondial des logiciels investit de grosses sommes dans le lobby et le marketing dirigé vers le domaine de l’éducation. A ce titre la transparence du choix du système Microsoft au Conseil Général doit être une question qui doit être mise sur la table.

Fer de lance de cette opposition contre Microsoft, la campagne mondiale des « 7 péchés de Windows 7 » a été traduite dans un dépliant français ici.

Pour les parents ayant un enfant en 6e, vous trouverez tous les détails de l’opération sur le site du Conseil Général.

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.