Culture, Loisirs

L’Hallali des Abeilles…

8 octobre, 2009 à 17:17 | Posté par

HallaliParmi les vingt tomes qui composent les Rougon-Macquart, l’Oeuvre, le roman consacré au monde de l’art et des artistes est assurément l’un des plus fascinants. Zola y décrit tout le processus créatif de l’artiste, la fougue, la passion, mais également les errements et les doutes, bref toute la palette des sentiments du créateur face à son oeuvre. C’est un peu de cela que le Centre de Danse du Galion nous a permis de capturer ce mercredi 7 octobre, en ouvrant au public la répétition du conte chorégraphié intitulé l’Hallali des Abeilles. MonAulnay.com était évidemment de la partie…

Sans vouloir trop en dévoiler sur la trame du spectacle dont la représentation finale sera donnée le samedi 12 décembre 2009 à l’espace Jacques Prévert, voici les clés du début de l’histoire… Il était une fois des hommes vivant en harmonie dans un royaume merveilleux sous la protection bienveillante de quatre femmes, incarnant chacune une vertu: la prudence, la justice, la force et la tempérance. Ces quatre vertus qui habitent l’âme des hommes assurent au monde un avenir paisible. Mais un jour, un dérèglement remet en cause ce bel équilibre. Les quatre femmes se perdent et le monde des hommes est plongé dans le chaos. Arriveront-elles à se retrouver et à redonner au monde paix et harmonie ?

Si la répétition donnée ne représente qu’une ébauche, les quatre tableaux dansés sont très prometteurs. Chorégraphies à la fois gracieuses et intenses, le tout rehaussé par une musique atmosphérique et tribale envoutante. Le tableau illustrant la prudence est particulièrement impressionnant dans la mesure où la danseuse évolue les yeux fermés. Ainsi, elle doit tout mesurer, tout maitriser avant de poser un pied… C’est la prudence… L’intérêt de la répétition publique est qu’elle permet un décryptage du conte avec les artistes pour une meilleure compréhension de l’oeuvre et ses divers messages. C’est un partage ensemble de l’expérience de la création.

Vous l’aurez noté, ce spectacle colle d’une manière étonnante à l’actualité. Le chaos, l’égarement, la recherche de soi, autant de réalités et de questions qui nous sont familières au quotidien. Le conte nous offre aussi un message positif, à savoir qu’il est toujours temps de reprendre confiance en soi, de chercher au plus profond de son être ce qu’il y a de meilleur et le partager avec les autres, afin de trouver enfin son chemin … J’avoue avoir personnellement passé un très agréable moment, épaté par la générosité des artistes, et content d’avoir découvert une facette de ce que notre ville peut nous offrir, à travers le Centre de Danse…

Stéphane Fleury

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.