Démocratie locale, Enfance, Espaces verts

Parc Faure: mis au ban au printemps, le parcours aérien et le toboggan font recette

10 septembre, 2009 à 10:12 | Posté par

Le parcours aérien et le toboggan installés au Parc Faure -allée Circulaire- au printemps dernier ont suscité des inquiétudes ici et pour la sécurité de leurs utilisateurs. Leur originalité avait cependant été appréciée par certains flibustiers probablement débarqués par les rives du canal de l’Ourcq après avoir remonté la Seine.

IMG_1829

Démantèlement du parcours aérien et du toboggan du Parc Faure annoncé par le maire le 29 juin 2009

Lors de la réunion publique du quartier « Prévoyants-Le Parc » du 29 juin dernier dont MonAulnay.com s’était fait l’écho ici, ces équipements avaient été mis au ban par nombre d’intervenants. Le tablier du toboggan n’aurait pas été homologué. Une barrière installée en haut du toboggan pour en interdire la descente aurait été franchie par de jeunes flibustiers. Les multiples dangers du parcours aérien et du toboggan auraient été signalés aux gardiens du Parc Faure par plusieurs parents. Les édiles de la ville avaient alors apaisé les récriminations de l’assistance en annonçant le démantèlement de ces équipements.

Recrudescence estivale de flibustiers sur le parcours aérien et le toboggan

Pourtant, les jeunes -et moins jeunes- flibustiers ont continué d’affluer pendant tout l’été, n’hésitant à partir à l’abordage de l’escalier d’accès, à galoper sur les passerelles suspendues et à dévaler voire remonter la pente finale. Curieux de connaître les motifs de l’engouement des uns et de l’inquiétude des autres, je me suis rendu sur les lieux.

Au pied de la volée de marches de l’escalier d’accès à la première des trois plateformes, le flibustier est avisé par deux pancartes des conditions d’abordage de l’équipement.

« L’accès à cet équipement de loisir est tout public. Le nombre de personnes est limité à 10 sur les plateformes et à 5 sur les passerelles. Pour votre sécurité, vous êtes priés de ne pas sauter sur les plateformes ou de faire se balancer les passerelles. »

« Les jeunes enfants doivent être accompagnés d’un adulte. »

IMG_1833

IMG_1834

Ceux que les oscillations de l’escalier d’accès et des trois plateformes ont inquiété pourraient utilement relire la fable « Le chêne et le roseau » de Jean de La Fontaine.

Les oscillations semblent normales pour des structures en bois de cette taille fixées au sol. Les passerelles sont suspendues aux arbres qui, par nature, oscillent au gré du vent.

Les filets de sécurité semblent solidement maintenus sur les côtés des passerelles et plateformes grâce à des câbles métalliques.

IMG_1837

IMG_2393

Le retour sur la terre ferme des flibustiers est amorti par des copaux de bois.

Le toboggan métallique a visiblement été rigidifié par l’ajout de lames métalliques soudées sous les deux plaques qui constituent la « piste » de descente.

Souhaitons que l’annonce précipitée du démantèlement de cet équipement ne soit pas emblématique de la stratégie de communication de notre maire lors des nombreuses réunions publiques organisées dans les différents quartiers de la ville et n’abusons pas du principe de précaution.

Jean-Marc Engelvin

5 Réponses à “Parc Faure: mis au ban au printemps, le parcours aérien et le toboggan font recette”

Bonsoir,
SI le démantèlement de cet équipement a été évoqué, c’est certainement dans l’hypothèse où la sécurité serait réellement mise en jeu. Il ne s’agit pas de stratégie de communication.
Pourquoi ne pas citer les propos tenus dans leur intégralité et surtout dans le contexte ?
Cordialement
Cindy

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; .NET CLR 1.1.4322)

je crois que le danger le plus flagrant, c’est le fait que sur sa partie haute le toboggan n’a pas de système qui empêche les enfants de basculer dans le vide alors que la hauteur est conséquente.

pour le reste, quiconque ayant fait un peu d’accrobranche en différents lieux sera je pense rassurer par la solidité de l’équipement.

enfin et ne l’oublions pas, certaines nuisances nocturnes liées à une fréquentation non désirée du lieu après sa fermeture ont été largement évoquées. qu’en est-il à présent?

Navigue avec Firefox 3.0.13 Firefox 3.0.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.13) Gecko/2009073022 Firefox/3.0.13 (.NET CLR 3.5.30729)

Mince ma base arrière est découverte.
plus sérieusement , merci pour le lien. je ne reviendrai pas sur ce que j’ai écris sur cette structure. elle est idéale pour les enfants ou ceux qui le sont restés un peu. Mais j’étais aussi à cette réunion , pas mal de monde d’ailleurs , je me suis retrouvé derrière le poteau ou Frank était de Quart.
De ma vigie j’ai donc peu vu les riverains du devant qui ont demandés le démantèlement .
Peut être quatre ou cinq voix.
C’est peu en rapport du nombre de gens qui ont surement gravis cet été cet embarcadère de rêve.
Certes il y a la notion de risque , mais il est bien précisé qu’un adulte doit accompagner les enfants. Cet endroit n’est pas une garderie.
Et si les enfants sont livrés à eux même qui est le vrai fautif ?
Je trouve dommage que cette aire soit démontée.
Mais le maire , même un peu hâtivement , c’est prononcé. Aléa jacta es.
c’est d’ailleurs tout ce que j’ai retenu de cette réunion car évidemment en tant que flibustier je suis peu concerné par la micro – crèche
;.)

Navigue avec Firefox 3.0.12 Firefox 3.0.12 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.0.12) Gecko/2009070611 Firefox/3.0.12 (.NET CLR 3.5.30729)

Dur d’être un jeune Ewok dans ces quartiers sud où rien n’existe pour les enfants et les ados ! Comme dans « Robin des bois, prince des voleurs », on se déplace d’arbre en arbre ! Enfant, on en aurait rêvé jour et nuit.

Cet équipement a été testé par mon fils et il a résisté : c’est une garantie. C’est un espace ludique qui s’intègre très bien dans cet espace arboré où subsistent les derniers vestiges de la forêt de Bondy.
Certes, cet équipement doit être utilisé sous la surveillance des parents (qui demeurent en tout heure du jour ou de la nuit responsables de leur progéniture). Il y aura toujours des individus pour dire qu’il y a danger. On pourrait aussi couper les arbres pour cause de chute de glands et de feuilles glissantes…

Quant au maire, il est le responsable juridique de l’équipement. La décision de le maintenir ou de l’enlever n’appartient donc qu’à lui.

[NDLR: Ce message a été retardé car il était considéré à tord par WordPress comme du spam. Désolé, il a fallu le repêcher]

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 1.1.4322)
commenter
Jean-Marc Engelvin | 16 septembre, 2009 à 0 h 04 min

On peut supposer que le parcours aérien et le toboggan du Parc Faure ne posent pas de réel problème de sécurité ou de responsabilité de la ville, puisqu’ils n’ont pas été démantelés. J’espère par ailleurs que l’existence même des parcs de la ville n’est pas menacée par des intrusions nocturnes bruyantes…

Que le maire ne dispose pas de toutes les informations sur le sujet lors de la réunion publique du 29 juin alors qu’Aulnay Radical avait dès le 11 mai alerté la blogosphère politique aulnaysienne, me semble surprenant. D’où ma crainte que l’annonce du démantèlement de cet équipement face à quelques fortes voix critiques ne soit le résultat d’une stratégie de communication clientéliste adoptée lors des réunions publiques.

Merci aux initiateurs, concepteurs et réalisateurs de cet équipement.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 1.1.4322)