Démocratie locale, Environnement, Politique, Rénovation urbaine

Compte-rendu de la réunion publique « Prévoyants » du 29/06/2009

2 juillet, 2009 à 5:07 | Posté par

prevoyantsToujours dans une volonté de couvrir les réunions publiques organisées par la démocratie locale, l’équipe de MonAulnay s’est rendue sur place pour noter les points importants qui ont animé la réunion du 29 Juin 2009, école des prévoyant (Territoire 5, Quartier 2)

Préambule : nous tenions à remercier la Démocratie Locale pour nous avoir fourni les documents de présentation de cette réunion, ainsi que Philippe Gente pour nous avoir donné l’autorisation de les publier. Cette transparence, très appréciable, caractérise un esprit d’ouverture, que nous espérons voir se généraliser au sein de la politique locale de la ville.

Ordre du jour et premières réactions :

De nombreux adjoints étaient présents pour animer cette réunion. Philippe Gente était accompagné de Raoul Mercier (responsable du quartier au sein de la démocratie locale), Evelyne Demonceaux (adjointe en charge des retraités et des handicaps, notamment), Henri Hannoni (Restauration municipale pour les différents publics concernés, commission communale de sécurité) et Bruno Defait (Transports, Circulation, Déplacements, Délégation de Service Public). Le Maire, bien entendu, était également de la partie.ReunPrevoyant

L’ordre du jour annoncé par M. Gente était le suivant :

  • Construction de 2 micro-crèches parc Émile Zola
  • Union Pétanque Aulnay Sud – Club House à Bigottini
  • Cité Sainte Anne et Plan de Rénovation Urbaine (PRU) des Pavillons sous bois

Deux représentant de ce PRU s’étaient d’ailleurs invité pour évoquer la situation qui concerne, pour une petite partie, notre ville.

Interpellé par des riverains passablement fâchés, Philippe Gente affirma que la situation de la place Camélinat, où des projets de constructions sont à l’étude, avait été retiré de l’ordre du jour. Il expliqua que ce projet était trop embryonnaire pour être débattu durant cette soirée. Après quelques réactions hostiles mais sans incident majeur, la réunion pouvait commencer.

Vous pouvez consulter l’ordre du jour en cliquant sur l’illustration ci-dessus ou ici

MicroCrechesLes Micro-crèches, sujets de discorde

Le premier point à l’ordre du jour concernait les Micro-crèches. Le Maire présenta ce projet, qui suscita quelques vives réactions. Celui-ci consiste à :

  • Construire 2 micro-crèches de 9 berceaux chacune, pouvant accueillir ces enfants de 10 semaines à 4 ans, du lundi au Vendredi (7h30 à 18h30)
  • Amputer une partie de l’aire de jeux du parc Zola pour implanter ces micro-crèches
  • Reconsidérer l’utilisation d’un pavillon qui jouxte ce périmètre d’implantation (celui-ci est utilisé par un service médical scolaire et le service espaces verts)
  • Étudier la faisabilité de détruire un pré-fabriqué à proximité pour en faire un parking

Quelques habitants, quelque peu excédés, réclamèrent un plan d’ensemble. D’autres se demandèrent pourquoi avoir choisi cet emplacement. « Et pourquoi pas« , répondra le Maire sur un ton laconique. « Je suis redevable de l’intérêt collectif de la ville, et ce parc est assez grand pour en être partagé« , poursuivra t-il.

Évoquant des difficultés pour préempter certains terrains qui auraient pu accueillir ce genre d’équipements, gérard Ségura confirma sa volonté d’implanter une crèche de 40 berceaux Rue de Toulouse, ainsi que l’accord pour bénéficier de 20 berceaux sur un total de 45 dans la crèche d’entreprise, à proximité de la rue du 14 Juillet.

Concernant les délais, le Maire assura que ces micro-crèches seraient en fonctionnement pour le 1er Septembre prochain.

Pour plus de précision concernant le projet d’implantation de ces micro-crèches, cliquer sur l’illustration ci dessus ou ici.

Bigottini et le Club House :

S’exprimant sur le sujet, Mme Demonceaux revint sur l’historique de ce centre hospitalier (gériatrie) qui appartient aujourd’hui à la ville de Paris. Aujourd’hui, nous apprenons que ce bâtiment est essentiellement utilisé en tant que logements pour les infirmières. Afin de profiter de cette infrastructure, la municipalité propose de créer un « Club House » pour l’association « Union Pétanque Aulnay Sud ».

Déviant sensiblement du sujet, le Maire s’est également dit intéressé pour l’implantation d’un EPAD (Établissement pour Personnes Agées Dépendantes), indiquant que les coûts étaient bien moins chers que les Maisons de Retraites standards (estimées à 3000 € par mois et par personne). l’EPAD serait pris en charge, pour partie, par le Conseil Général. D’un prix estimé, pour son utilisation, à 71 € par jour et par personne, ce projet serait prévu pour 2014

Hôtel des impôts et Parc Faure :

Lors d’une série de questions concernant le quartier, plusieurs riverains se sont plaints de l’état de délabrement de l’ancien bâtiment des impôts. Parfois squatté, dangereux et sale, plusieurs riverains ont demandé quel était le projet à l’étude sur ce terrain? Le Maire, revenant sur l’occasion manquée par son prédécesseur d’acheter ce terrain à un prix jugé avantageux (510 000 €), estime que le prix demandé par le promoteur aujourd’hui propriétaire des lieux est trop exorbitant (proche des 3 millions d’euros). Cependant, une lettre recommandée aurait été adressée pour faire en sorte que cet endroit ne soit pas dangereux pour les riverains.

Quant au parc Faure, prétextant s’être baladé quelques mois plus tôt, le Maire annonça sa volonté de démanteler la structure en bois (micro-branches) car jugée trop dangereuse. En effet, la non stabilité de l’infrastructure, le manque de protection et la présence de pics en bois juste dans l’axe de chute potentielle des enfants jouant à proximité du toboggan font de cette attraction une activité dangereuse qui pourrait se retourner contre lui.Nos confrère de Aulnay Radical avait d’ailleurs alerté l’opinion le 11 Mai dernier.

Les personnes présentes dans la salle, qui avait noté la réouverture du toboggan et la disparition des panneaux d’interdiction d’accès, semblait satisfaits de cette décision.

SaintAnnePoint sur la cité Sainte Anne et le PRU des Pavillons sous bois :

Véronique Leclerc Nicolas Boissel, personnes notamment en charge de la gestion de rénovation urbaine des pavillons sous bois, nous firent un résumé très instructif de la situation de la cité Sainte Anne, mais aussi de la zone de la Poudrette et de l’historique de ce site. Autrefois une décharge ménagère, où même des avions étaient démantelés selon les propos d’un riverain, ce site est devenu impropre à l’habitation. Quelques études en 2004 et 2006 démontrèrent qu’une partie du sous-sol de ce site était en cours de méthanisation. Jugé dangereux, l’ensemble du secteur sera rasé (sans toucher au sous-sol) pour faire place à un prrojet encore indéterminé (à noter que la cité Sainte Anne appartient au Conseil Général, selon les propos reccueillis).

L’ensemble des habitants de la partie Aulnay-sous-Bois de la cité (au total, 44 logements) seront relogés dans la ville des Pavillons sous bois (4 secteurs sont proposés : 2 sut la RN 3, 1 sur une ancienne copropriété et un autre proche du canal de l’Ourcq. C’est ce dernier qui serait privilégié). La ville d’Aulnay-sous-Bois, qui participe à cette étude depuis 2006, financera 700 000  € dans ce projet. L’école Louise Michelle, également situé sur ce secteur à risque, sera reconstruite courant 2011. A noter que le Maire des Pavillons sous bois, privilégera la mixité sociale dans le projet de la réimplantation de logements collectifs et de logements individuels sur le site proche du Canal de l’Ourcq (sur 250 logements, une centaine est prévue pour un accès à la propriété).

Pour plus d’information sur ce projet, cliquer sur l’illustration ci-dessus ou ici.

Questions diverses :

En fin de soirée, Philippe Gente proposa aux habitants d’émettre une dizaine de questions. Celles-ci se tournèrent principalement sur les problèmes de stationnement, de propreté des rues, les espaces verts (on apprit que le désherbant utilisé autrefois n’est plus homologué et donc n’est plus utilisé, ce qui pose de graves ennuis en terme d’effectifs) et la circulation. Autre sujet de préoccupation, la préemption de quelques propriétés et les quelques rumeurs de projets, démentis par Gérard Ségura. Il affirma cependant être attentif sur la vente de terrain d’une superficie supérieure à 800 m², qui pourraient être préemptés par la Mairie dans le cadre d’implantation d’équipements publics ou de logements.

Arnaud Kubacki

3 Réponses à “Compte-rendu de la réunion publique « Prévoyants » du 29/06/2009”

Dommage que la question de la préemption ne soit pas davantage développée, il a esquivé cette fois sinon la salle aurait encore été contre lui à coup sûr mais bon « […]dans le cadre d’implantation d’équipements publics ou de logements.[…] » ça veut dire :

« J’fais des Plots … des p’tis Plots … toujours des p’tis Plots … »

Hé oui, il a dit qu’il ne ferait pas de barre (attention c’est un engagement non-contractuel) … mais des plots c’est permis et on le voit à peine venir avec ses gros sabots à passer de la pommade avec des oxygènes ou il explique que les pavillons c’est important, et qu’il ne faut pas s’inquiéter des modifications du PLU, bref il continue sur la lancée d’endormir la méfiance des gens et Hop ! Permis de construire dans la foulée …

C’est sûr que de présenter en réunion publique des projets pharaoniques comme un « club-house » … de pétanque, c’est le genre de projet consensuel qui ne risque pas de déclencher d’hostilité dans la salle (mais avec un nom ronflant pareil, à la limite le rire) et permet de faire passer doucement la durée de la réunion sans que les vraies questions soient abordées et donc éviter les vagues comme ce qui concerne la place Camélinat par exemple.

C’est d’autant plus vital pour Mr Segura d’endormir les gens que son projet urbain pour la zone est la densification, donc les habitants seront forcément contre.

J’aime beaucoup la petite plaquette des Pavillons-sous-bois, un peu fouillis parfois à cause des photos mais le projet d’aménagement le long du canal est très intéressant.

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

Concernant la crèche ça ne saute pas aux yeux pour un non-initié mais sur le plan de la crèche il y a quelques soucis en ce qui concerne l’accessibilité des personnes à mobilité réduite :

Le WC handicapé n’est pas valable : Maintenant l’utilisateur handicapé (on dit d’ailleurs PMR maintenant) doit pouvoir effectuer une giration à l’intérieur même des toilettes, dans 150×190 ce n’est pas possible car pour mémoire RIEN ne doit empiéter sur le cercle de giration de 150 de diamètre, un WC PMR aux normes fait au moins 170x210cm.

Il y a un petit souci également au niveau de l’accès à « salle de vie 2 » depuis « local poussette », pour être en règle avec la loi la poignée de la porte DOIT être positionnée à 40 cm minimum du mur de « coin repas 2 » (et de tout obstacle en général) pour faciliter sa préhension par une personne en fauteuil roulant (c’est valable des DEUX côtés de la porte)

C’est pas une question de personnel handicapé au non, c’est la norme depuis le 1er janvier 2007

Je pense que la commission PMR qui devra examiner ce projet au moment du dépôt de permis ne pourra que renvoyer le projet au vu de ces deux points flagrants.

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11

On peut également signaler la pauvreté architecturale du projet, la (dés)intégration dans le paysage par l’emploi gratuit de bardage pour donner le petit effet « on aime l’environnement, on met du bois », le non respect de l’alignement de la façade et l’absence de toiture, c’est presque aussi beau visuellement que le local des jardiniers à côté, j’espère qu’il vont mettre le paquet sur l’isolation car le « local repos » mitoyen du garage ça promet de grand moment de solitude du personnel pour endormir les enfants, c’est le genre de détail que j’adore 🙂

(Désolé, j’ai validé par accident le message précédent avant d’avoir finit d’écrire)

Navigue avec Firefox 3.0.11 Firefox 3.0.11 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.0.11) Gecko/2009060215 Firefox/3.0.11