Ile-de-France, Transports

Réseau En Ruines B…

14 avril, 2009 à 23:14 | Posté par

B URER800px-tiltshiftne nouvelle fois, vendredi dernier, les usagers du RER B ont subi l’état de délabrement avancé du réseau ferroviaire francilien du fait d’une rupture de caténaire dans notre bonne vieille (l’expression n’a jamais été aussi juste…) gare d’Aulnay. Tandis que de nouveaux et beaux tracés théoriques de transport fleurissent ici ou sur papier, peut-être serait-il simplement temps que les pouvoirs publics, le Stif, la Sncf et la Ratp comprennent l’ampleur de l’extrême exaspération qui saisit les usagers actuels dans leur quotidien d’utilisateurs des réseaux déjà existants, et particulièrement ceux de notre bon vieux (idem…) RER B.

Du côté de la blogosphère locale, Petit Louis s’en fait l’écho dans une note qui serait très drôle si elle ne concernait la triste réalité…
Côté région, le président Jean-Paul Huchon semble décidé, « héroïquement », à engager au plus vite son plan de mobilisation pour les transports sans aide de l’Etat (si, si je vous jure, il a fait un plan « tout seul », la, la, la, la…) en lançant par exemple le projet « Arc express« . Il est à noter pour les Aulnaysiens que rien ne concerne la ligne B du RER dans ce plan, aucune des 71 pages du document en question n’y est consacrée d’ailleurs, actant ainsi un certain contentement du plan RER B Nord + (prévu pour 2012) qui pourtant n’est qu’un joli synonyme de plus d’arrêts et plus de temps pour rejoindre Paris et de moins de voies du fait du prochain CDG Express (il est vrai qu’en mathématiques moins fois moins égale plus, serait-ce le cas pour les services ?) tandis que du côté de l’Etat le président Sarkozy devrait annoncer le 29 avril un grand plan de développement stratégique de l’Ile-de-France concernant les transports inspiré des travaux du secrétaire d’Etat au développement de la région capitale Christian Blanc (et qui ressemble surtout à un contre-projet de la Région, tactique politicienne oblige…).

En attendant il est prévu une grande journée de rassemblement le 27 avril entre usagers, élus et syndicalistes CGT de la RATP et de la SNCF dans toutes les gares entre Paris et Mitry-Mory, pour
interpeller les autorités et dénoncer l’insuffisance des travaux de
modernisation. Une occasion de bouger les lignes ou seulement la perspective d’une journée de galère en plus pour les utilisateurs ?…

Jean-Gauthier Quintard

Articles similaires:

Une Réponse à “Réseau En Ruines B…”

En fait si j’ai mis une once d’humour dans ma note concernant ce scandale c’est qu’il ne nous reste que le choix du rire. je ne peux envisager les larmes . A force de hurler que le « RER B+ » nous fera perdre UN QUART D’HEURE par voyage DE ou VERS paris. je ne sais plus comment tourner ma prose. je ne parle même pas des pannes ou il n’y aura plus de voies de secours…
On nous propose une AMELIORATION qui n’est qu’un savant marketing de dégradation du service public, sous couvert de solidarité entre villes , voir de spoliation du bien public au profit de société privée (CDG Express) .
Je suis désolé de me montrer populiste , mais dans cet affaire de RER B presque tout les politiques et responsables des services public sont dans le même sac en papier. Qui veut étouffer notre département en tuant cette ligne l’Etat ? , le stiff ? ,la SNCF ? sa soeur la RATP ? ou cousin RFF ? personne ? alors qu’attend on ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown