Conseil municipal

Compte rendu du conseil municipal du 20 novembre (3)

11 décembre, 2008 à 2:49 | Posté par

Voici la suite de la suite des points qui ont retenu mon attention lors du conseil municipal du 20 novembre (et ce n’est pas fini):

  • Création d’un conseil des seniors citoyens dans la foulée des conseils de quartiers. Espérons que ce conseil dégagera des idées intéressantes et transverses et ne sera pas un groupe ne défendant que ses propres intérêts (Lire la délibération et le règlement intérieur).
  • 800pxcroixcmmp
    Annulation du titre de recette à l’encontre du CMMP, titre qui avait été émis et voté à l’unanimité le 15 mai 2008. Ce titre a dû être annulé pour une raison de forme et aurait été ré-émis dans la foulée, il permet de constituer une provision de 2,5 millions d’euros pour
    demander à cette entreprise notamment le remboursement des frais de
    déplacement de l’école maternelle du Bourg.
    Cette annulation a été critiquée par un tract de l’opposition jugeant que le titre de recette avait été émis dans la précipitation pour une raison d’affichage.
    A noter, le jeu de mot sinistre de Franck Cannarozzo : "votre pugnacité redevient poussière devant le principe de réalité" sachant que le problème du CMMP tourne depuis le début autour du mot poussière, poussière qui est responsable de nombreux morts. Ce jeu de mot semblait conscient car il faisait partie de la déclaration pré-écrite, lue pendant le conseil.
    Le maire Gérard Ségura, promet, peut être de façon téméraire, que le délai de résolution de ce problème de 18 mois serait tenu. (Relire notre dossier amiante ).
  • Prixeau_2Mandat donné pour la réunion du 11 décembre au SEDIF pour demander un retour à une gestion publique de l’eau (actuellement Véolia détient jusqu’en 2011 la délégation de service pour les 144 communes d’Ile de France du SEDIF). La majorité s’appuie sur la chèreté de de l’eau (3e eau la plus chère du 93 et peut-être l’eau la plus chère des grandes villes de France) et sur la volonté de mettre un tarif favorable aux petits consommateurs plutôt qu’aux gros. L’opposition doute que les économies escomptées soient au rendez-vous et qu’une remunicipalisation de l’eau soit un avantage certain (lire la délibération n°62 page 138)
  • A l’occasion de deux délibérations pour accorder des dérogations exceptionnelles permettant de travailler le dimanche à Parinor et à la société immobilière 3F (délibérations n°49 et 50 pages 108 et 109), la majorité a montré au grand jour son désaccord. Le groupe socialiste et apparentés, sauf deux conseillers, et l’opposition ont votés pour. Les verts et particulièrement les communistes ont montré leur opposition en dénonçant le faux volontariat du travail Xaviertoulgoat
    dominical et pour Xavier Toulgoat ‘le choix de la famille et du repos plutôt que le choix du fric".
    Que penser de ce désaccord étalé au grand jour ? Certes cela pourrait montrer une certaine fragilité de la majorité. Mais avant tout, ce désaccord montre une réelle vitalité démocratique qui prouve aux électeurs que certains partis n’ont pas laissé leurs opinions aux vestiaires en venant aux affaires. Qu’aurait-on dit si, comme malheureusement on le voit si souvent, les conseillers d’un camp avaient votés à l’l’unisson comme des robots sans conscience ? Cela montre aussi un moment où le conseil municipal prend tout son sens comme quand le conseiller d’opposition Maurice Allouch avait le 24 juin dernier fait douter la majorité et forcé à entamer une réflexion loin de tout esprit partisan. Bref un autre moment de démocratie intéressant.

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

7 Réponses à “Compte rendu du conseil municipal du 20 novembre (3)”

M. Suaudeau (ou Hervé comme vous aimez être appelé),
On voit bien depuis quelques temps que vous prenez, de manière bien subtile je dois l’avouer, position pour l’actuelle majorité. C’est votre choix et je ne condamne pas vos sensibilités.
Cependant, je pense que vous ne dites pas exactement la vérité sur certains points, c’est peut être par naïveté mais j’ai de gros doutes.
1- CMMP :
Je jeu de mots, s’il est volontaire, est regrettable, c’est vrai. Ce que vous oubliez de dire (et je pense que c’est d’une importance capitale) c’est que le Maire a « condamné » l’ancienne majorité de ne pas avoir racheté le terrain, il y a quelques années, lorsque celui-ci coutait 3 fois moins. Vous auriez du en parler. De nombreuses associations étaient contre (car le pollueur aurait pu s’en tirer sans ne rien payer), mais selon le Maire, cela aurait été une solution. Qu’en pensez-vous ? Ne croyez vous pas, qu’à terme, pour satisfaire le délai des 18 mois, que l’on se dirige vers le rachat de ce terrain et, par conséquent, vers la facilité ? C’est peut-être la solution, mais ne pourrions pas débattre sur cette hypothèse plutôt que de polémiquer sur des jeux de mots ?
2- Le parti communiste :
Vous le savez, mais vous n’osez le dire, que le parti communiste, à Aulnay, ne peut plus exister seul et doit faire de nombreux compromis pour avoir des adjoints dans la nouvelle majorité. Anciennement le plus grand parti de la ville, ce parti, s’il faisait liste à part, ne récolterait que peu de suffrages. Peut-être pourriez vous poster le score du PCF à Aulnay, lors des élections présidentielles par exemple ?
Alors oui, les adjoints PCF se font entendre, mais resteront dans le giron du PS/PRG pour avoir un peu de pouvoir. C’est ce qu’on appelle la Real Politik. Votre phrase « Qu’aurait-on dit si, comme malheureusement on le voit si souvent, les conseillers d’un camps avaient votés à l’l’unisson comme des robots sans conscience ? » (il y a d’ailleurs une faute) doit certainement viser certains partis alliés à l’UMP. Même aujourd’hui dans le parlement, des députés UMP se lèvent contre certaines propositions de leurs collègues. Même si les intérêts priment souvent, malheureusement, par rapport aux convictions, évitons toute généralisation.
Quant à la gestion publique de l’eau, voilà un bon sujet de débat, dans lequel les Aulnaysiens pourraient être gagnants. Encore faut-il écarter la partie idéologique du projet (nationalisation vs privatisation, socialisme vs capitalisme…). Comparons, et vérifions s’il y a des excès. Si la gestion publique s’avère moins couteuse, c’est dans l’intérêt des Aulnaysiens d’y passer. Vérifions quand même ls contrats : jusqu’à quand Veolia est elle en charge de maintenance et de la distribution de l’eau ? 2011 apparemment. Casser un contrat peut être extrêmement couteux. On n’a donc encore un peu de temps pour réfléchir et choisir le type de gestion. Avec un bon dossier et un argumentaire chiffré, l’opposition municipale se joindra certainement à la décision.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Mr Suaudeau
concernant le titre du CMMP vous dites : »aurait été ré-émis dans la foulée ». une quinzaine de jours après le conseil, pourquoi ce conditionnel ? a-t-il été ré-émis oui ou non ?. Si je ne m’abuse pour qu’il soit émis il doit faire l’objet d’un vote au conseil non ?
vous qui avez regardé le conseil avec autant de soins,
d’où vous vient cette incertitude ?
Enfin concernant votre remarque sur le conseil des Seniors Citoyens, pourquoi cette crainte (avant même qu’il ne se soit mis au travail) que ce groupe pourrait ne défendre que ses propres intérêts ?
Avez-vous émis cette même crainte concernant les conseils de quartiers ?. Je ne m’en souviens pas.
Peut-être est-ce une déformation politique, en effet la plupart des groupes travaillent pour leurs propres intérêts, n’est-ce pas ?…..
Cordialement

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Merci Arnaud pour ces remarques toutes intéressantes auxquelles je vais essayer de répondre,
0 – Sur mon soutient « subtile » pour l’actuelle majorité : Je crois être un esprit indépendant de toute chapelle. Même si j’estime que j’ai ma place dans un parti, j’espère ne jamais devenir un groupie avec des oeuillères. Ce que j’exprime est ma profonde idée de ce que je perçois comme faits et ce que j’estime donc comme objectif (mais il est vrai que personne ne peut être totalement objectif). J’ai parfois sûrement tord mais je n’hésite pas à parler des épines dans le pied ou des lauriers de chaque camps. Par contre il est vrai de nombreuses actions de la nouvelle majorité sont la correction (peut être pas parfaite) de nombreuses défaillances de l’ancienne majorité que nous avions dénoncé naguère (démocratie locale fantoche, scandale du vote électroniques, pas de soutient des associations du CMMP etc…). Ces points on été au moins partiellement corrigés, dois-je alors dire que c’est mal pour être crédible ? Par contre je n’hésite pas à aborder des problèmes nouveaux que je découvre et pour lesquels MonAulnay.com a été le premier à parler (« maladresses » dans l’augmentation des indemnités, film désastreux en terme d’image de M. Laouedj). Sachant que l’objectivité absolue est impossible et que souvent je souhaite indiquer clairement un point de vue éditorial (en utilisant « je »), j’invite qui le souhaite à venir rejoindre l’équipe de MonAulnay.com.
1- Ce que vous dites sur le CMMP est vrai et j’aurais pu très bien le rajouter, j’aurais pu aussi parler du PLU qui a oublié de prendre en compte la spécificité du CMMP. Vous me demandez mon opinion sur le rachat du terrain du CMMP. Il y a deux ans, bien qu’étant proche des associations, j’estimais qu’il fallait peut être racheter le terrain du CMMP. Mais, l’argument des associations à l’époque était tout à fait recevable: Si la mairie soutenait le combat des associations alors celle-ci parviendrait peut être à faire plier le CMMP. Si la mairie achetait le terrain, les contribuables paieraient à la place du CMMP et il était intolérable que le pollueur s’en tire à bon compte. Hélas personne n’imaginait que la situation serait à l’identique 2 ans après.
2- Il est vrai que le PCF ne peut exister sans la majorité. Leur désaccord public est donc une plus grande preuve d’indépendance idéologique. Merci aussi pour la faute d’orthographe que j’ai corrigée.
3- Pour la gestion publique de l’eau, je ne crois pas que la majorité n’ai l’intention de casser le contrat. Seulement, les délégués du SEDIF sont étrangement invités à donner leur opinion aujourd’hui avec un an d’avance ! La municipalité a demandé de repousser au moins de six mois cette décision mais est obligée de se prononcer aujourd’hui alors que le président du SEDIF a fait clairement savoir qu’il était pour une gestion privée. Oui, vous avez raison, il faudrait donc plus de temps pour réfléchir.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@B.Parrain,
« le titre du CMMP aurait été ré-émis dans la foulée » : J’utilise le conditionnel car il a été dit au conseil, si je ne me trompe pas, qu’il avait été ré-émis. Je ne suis pas sûr qu’il y ait besoin de passer devant le Conseil une nouvelle fois car l’opposition n’a pas contesté le fait qu’il ait été ré-émis. N’ayant pas d’éléments matériel pour confirmer, j’ai préféré la prudence du conditionnel.
Concernant le conseil des seniors, j’ai peur que cela soit un conseil qui ne pense qu’aux intérêts des séniors contre l’intérêt du reste de la population. J’aurais aimé que ce conseil soit ouvert aux moins de 60 ans mais si chacun à en tête l’intérêt général, alors il ne devrait pas y avoir de problème. Les conseils de quartiers sont une population plus hétéroclite qui rassemble l’ensemble des intérêts, mais il est vrai que ceux-ci doivent avoir en tête l’intérêt de la commune entière avant celui de leur quartier.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

la déclaration que j’ai lu au conseil concernant le CMMP ne contenait pas de jeu de mot. ce sujet ne peut s’en accomoder. et je trouve tout aussi désagréable cette mode du « politiquement correct » qui consiste à devoir exclure définitivement de notre vocabulaire une partie de notre langue ou de nos expressions (c’était le cas).
merci donc de d’éviter de surpinterpréter systématiquement tout ce qui est dit en le passant au prisme du malsain.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

A Aulnay les élus communistes n’ont pas la prétention de vouloir « Exister seul » cette notion n’a d’ailleurs aucun sens. Il s’agit d’élaborer les conditions d’un rassemblement qui pour notre ville a permis de mettre fin à 25 années de majorité de droite. Dans ces conditions les communistes ont pris toute leur place et notamment faut-il le rappeler en étant à l’initiative du rassemblement des forces de gauche pour la bataille électorale. Ensuite vient la notion de pluralisme et de démocratie. Le pluralisme politique existe et c’est une bonne chose. Chacun peut avoir des opinions différentes voir comme cela a été le cas pour le travail du dimanche opposée. La démocratie permet dans le lieu de prise de décision qu’est le conseil municipal d’exprimer sa différence. Les élus communistes d’Aulnay sous bois ont exprimé dès la mise en place du nouveau conseil : « Les élus communistes nouvellement élus comptent bien, dans la mise en œuvre des engagements pris dans le projet municipal, prendre toute leur part dans son application avec combativité, énergie, ambition, honnêteté et indépendance dans le respect de la diversité politique et l’exercice de la démocratie.
Ils agiront ainsi avec responsabilité en apportant leur soutien quand cela ira vers le progrès et la justice sociale et leur la combativité aux projets néfastes pour la population ».
Vous comprendrez aisément que dans ces conditions il ne s’agit pas de faire un score mais de construire autre chose. En mars dernier, le résultat obtenu de 11,47 % des suffrages par Xavier Toulgoat et Marie-jeanne Queruel participe de cette construction d’un rassemblement pour une politique différente.
On peut continuer à nier l’évidence mais à Aulnay oui le PCF compte, Oui les élus du groupe communistes expriment leur diversité et construisent en accord avec leurs engagements.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Pour le groupe communiste, tractant traditionnellement au quartier Mitry tous les dimanche matin, organisant des rencontres sur le meme quartier permettant d’echanger, il y a bien longtemps que nous ne les avons vu, les themes sociaux, les gens actifs avec lesquels nous avons grandi(dont le pere de monsieur Toulgoat). Depuis, meme quand ce groupe etait dans l’opposition, plus de soutien envers la population, plus de rassemblements,meme pas une prise de contact, et c’est bien malheureux, vous me direz le PS aussi, qu’on a vu 2 fois en 12 ans(pendant les elections quoi).Quand a nier l’evidence, il faut deja qu’il y en ait une, ce dont je ne suis pas sur, mais nous n’avons certainement pas les meme sources.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown