Agenda, Culture, Loisirs

Lumières, couleurs et formes irisent l’hôtel de ville

24 novembre, 2008 à 18:36 | Posté par

Expo_lumieres_formes
Une nouvelle fois l’école d’art Claude Monet (1 rue Aristide Briand) en lien avec la mairie nous propose une belle exposition, jusqu’au 7 décembre à l’hôtel de ville (entrée libre tous les jours de 14h à 18h). Cette année la thématique est centrée sur des œuvres de "la nouvelle école de Paris", dénomination qui prend racine dans l’exposition à Paris en 1941 des "20 jeunes peintres de traditions française" puis en 1943 des "12 peintres d’aujourd’hui".

Le premier manifeste de ces peintres est donc celui d’un acte fort, la résistance via la peinture à l’occupant nazi. Quant à ce qui les réunit du point de vue du style, la clé est dans le titre de l’exposition présentée à Aulnay : "lumières, couleurs, formes", héritées autant d’une certaine tradition française que d’une prégnante modernité : une pointe de fauvisme, une pincée de cubisme, un zeste de style roman sur un lit d’abstraction, tel pourrait être la recette de ces artistes.

Mais l’intérêt est que chacun possède un style propre, riche en nuances. De plus ces créateurs restent pour beaucoup méconnus, alors précipitez-vous à l’hôtel de ville pour les découvrir : les peintres Roger Bissière, Jean Bazaine, André Beaudin, Jean Bertholle, Maurice Estève, Eudaldo, André Fougeron, Léon Gischia, Elvire Jan, Charles Lapicque, Lucien Lautrec, Jean Le Moal, Alfred Menessier, Edouard Pignon, Mario Prassinos, Gabriel Robin, Hans Seiler, Gustave Singier, Arpad Szenes, Pierre Tal Coat, Raoul Ubac, Maria Elena Vieira Da Silva, Jacques Villon et les sculpteurs Simone Boisecq, Karl-Jean Longuet, Etienne Martin, Juana Muller, Alicia Penalba, François Stahly.

Finalement le seul regret qui peut affleurer est que cette exposition soit si courte dans le temps (1 mois seulement) et de petite taille (bien que de grande qualité…) : à quand une sorte de musée à Aulnay (ou du moins une grande salle d’expositions) pour valoriser ce genre de travail remarquable ? Rêvons un peu, au sein d’un vaste complexe artistique avec une médiathèque attenante et un auditorium ? (et pour ceux qui verraient là le songe d’un irresponsable utopiste, rappelons qu’un tel complexe existe déjà dans quelques voisines bien plus "petites" d’Aulnay, par exemple au Blanc-Mesnil, 50000 habitants, ou depuis cette rentrée à Villepinte, 30000 habitants…)

Jean-Gauthier Quintard

Articles similaires:

3 Réponses à “Lumières, couleurs et formes irisent l’hôtel de ville”

Pour le Blanc Mesnil, il s’agit du forum culturel
http://www.leforumbm.fr/

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Hummmm…..une médiathèque avec une salle d’expo et un amphi pour les conférences, un espace jeunesse au rez de chaussée (au forum culturel de blanc mesnil il est plutôt anti premier âge, situé en haut d’un grand escalier), un cyber espace avec une salle d’études entouré d’encyclos, de la place pour se garer… j’ai l’impression que l’irresponsable utopiste n’est pas seul.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Chaque fois que je passe devant le château d’eau désaffecté de Chanteloup, je pense qu’on pourrait y réaliser ce genre de chose……

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown