La vie de MonAulnay

On (re)parle de MonAulnay.com dans Le Parisien

27 août, 2008 à 17:24 | Posté par

20080827parisienOn a parlé une fois de plus de notre blog dans le Parisien de ce mercredi matin et en particulier de votre serviteur.

Vous pouvez lire le texte intégral en cliquant sur l’image à gauche.

En 2005 rappelez-vous, Jérôme avais eu droit au même traitement pour lequel vous pouvez retrouver le texte inégral en suivant ce lien.

Je tiens à remercier la journaliste du Parisien Gwenael Bourdon qui a permi de mettre un projecteur sur cet outil d’autodéfense intellectuelle et citoyen que veut être notre blog.

Articles similaires:

4 Réponses à “On (re)parle de MonAulnay.com dans Le Parisien

Vous allez donc être une des « raisons » de l’annulation des élections alors que l’on commence à sentir les prémices d’un changement? Ne pouvez-vous donc rien y faire? Ou bien y êtes vous favorable?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Je ne suis pas celui veut faire une annulation d’élection « à l’insu de son plein gré ». Je m’en explique sur mon (nouveau) blog: http://www.suaudeau.fr/Ma-liberte-fondamentale-pietinee-A.html

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

On ne va pas vous plaindre non plus… vous avez fait assez pour la destruction des machines en disant que le vote pouvait être truqué…
si le scrutin est annulé à cause des machines ça serait vraiment l’arroseur arrosé…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Je souhaite faire une précision d’importance. Je n’ai jamais dit, écrit, ou insinué que le vote était truqué. J’ai dit qu’il y avait des opérations et des comportements qui pouvaient être suspects, sans pour autant dire ni savoir si ces faits ont eu une conséquence sur le résultat du scrutin. En effet, le principe du vote dématérialisé est qu’il supprime toute possibilité de vérifier le scrutin. Donc comment aurais-je pu avoir une preuve alors qu’elles sont désormais impossibles a obtenir à cause de la dématérialisation?
Quant au fait de savoir si le scrutin sera annulé ou pas à cause des machines, ce n’est pas de ma responsabilité ni réellement mon problème. La possibilité existe de toute façon à chaque utilisation du vote électronique et il faut l’accepter. Par contre, depuis plusieurs mois, je travaille sur la justice pénale, seule justice à mon goût qui a suffisamment de moyens pour résoudre efficacement ce genre de problèmes. Ce que je refuse, c’est qu’il y ait une possibilité qu’on utilise mon nom pour fabriquer une plainte que je n’ai pas engagée. C’est une violation d’une liberté fondamentale pour laquelle vous ne devriez pas vous réjouir, mais je ne suis pas sûr que la confiscation de votre droit de contrôle des élections ne vous ait non plus beaucoup ému.
Lire les explications sur: http://www.suaudeau.fr/Ma-liberte-fondamentale-pietinee-A.html

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown