Fêtes et cérémonies, Politique

Querelle du 18 juin

23 juin, 2008 à 1:26 | Posté par

On se croirait revenu aux moments les plus tendus de la campagne électorale, pourtant la dispute a trouvé son origine le 18 juin dernier. L’opposition avait refusé de commémorer avec le maire les 68 ans de l’appel du général de Gaulle, préférant ainsi faire une cérémonie séparée juste après celle des officiels.

Le lendemain, la municipalité envoie un communiqué de presse qui n’y allait pas de main morte. Ce communiqué, qui explique la situation de la veille, portait un titre évoquant une Parisien200806202situation qui semblait catastrophique:  « L’unité républicaine remise en cause« , pas moins. Ce communiqué réussit même à enfoncer le clou en expliquant que  « au-delà de cet affront, rappelons que leur manifestation a été organisée en dehors de tout cadre légal, puisque aucune autorisation n’a été délivrée par la mairie ou la préfecture et qu’aucune règle de sécurité n’a donc pu être respectée« .

Franck Cannarozzo, conseiller municipal UMP, sans lever le pied pourtant déjà au plancher, dénonce dans un communiqué en réponse , une ‘opposition qui « veut maintenant s’approprier le message du général de Gaulle! »
Il termine à toutes vapeurs par la phrase: « le message du général appelait à la résistance quand tout le monde avait capitulé, ce message  est le nôtre, symbole du combat que nous menons contre la nouvelle majorité qui dilapide l’héritage(..) ».

La situation, reprise par le Parisien (Voir l’extrait ci-contre), semblait relever pour chaque camps, du plus haut scandale. Pourtant il y aurait désormais une certaine conscience du coté peut être « surjoué » de cette indignation. En effet le communiqué de presse n’est pas (plus?) en ligne sur le site de la municipalité.

Voici donc une nouvelle querelle dont les protagonistes auraient peut être dû se remémorer le mot de Talleyrand: « Tout ce qui est excessif est insignifiant« .

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

43 Réponses à “Querelle du 18 juin”

commenter
daniel BOUTET | 23 juin, 2008 à 8 h 01 min

Le 18juin 1940 le Général Degaulle n’appelle pas les gaullistes…mais tout ceux qui veulles continué le combat contre l’envahisseur.
Le geste de monsieur gaudron député ump me semble très grave….attirant une nouvelle fois l’attention des médias sur notre ville.
L’ump de monsieur sarkosy après son ralliement au commandement de l’otan ne peut plus …..prétendre ètre Gaulliste….

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Si j’ai bien lu le communiqué de presse, il est émis par un service de la mairie
je pense donc que si nos élus veulent donner une meilleure image de la ville et non taper sur l’opposition à tout va, il aurait été plus judicieux de communiquer sur autre chose de plus positif
pour les questions de sécurité evoquées, c’est un peu chercher la petite bête
Ce matin là, le manque de sécurité était plus dû aux problèmes de stationnements sur la place (habituels toutes l’année…) que par le déroulement des cérémonies
Donc, l’image perçue est celle que l’on veut bien donner…
bonne journée

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
daniel BOUTET | 23 juin, 2008 à 9 h 49 min

Le 18juin 1940 le Général Degaulle n’appelle pas les gaullistes…mais tout ceux qui veulles continué le combat contre l’envahisseur.
Le geste de monsieur gaudron député ump me semble très grave….attirant une nouvelle fois l’attention des médias sur notre ville.
L’ump de monsieur sarkosy après son ralliement au commandement de l’otan ne peut plus …..prétendre ètre Gaulliste….

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Entre la paupérisation d’une grande partie de la population aulnaysienne, des quartiers et une jeunesse qui va mal et qui n’est pas aidé par les pouvoirs publics…14 classes qui vont fermées sur Aulnay sous Bois, l’absence de services publics dans les quartiers…Et j’en passe
Et ça se bouffe le bec sur l’appel du « 18 Joint »?
C’est pas ça qui rendra ces lettres de noblesses à la politique….

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Jean-Claude VILLIN | 23 juin, 2008 à 12 h 04 min

L’Appel historique du 18 juin 1940 s’adressait aussi bien à des monarchistes, voire des croix de feu, qu’à des communistes, ainsi qu’à toutes les consciences politiques diverses et intermédiaires, sans distinction aucune, dans un esprit d’unité face à la barbarie nazie et à l’envahisseur en général.
Jamais le Général De Gaulle n’aurait admis que son Appel donne place de nos jours à une quelconque division au sein de la Nation française: Il est déplorable, choquant pour les vrais gaullistes, et même scandaleux que l’Appel ait pu être utilisé à des fins bassement partisanes et, ce qui est presque pire: petitement locales.
Clochemerle n’est pas loin dans vos manières excécrables, Messieurs de l’opposition! Revoyez donc votre copie, car si nul n’attend ni excuses ni explications de votre part, tous nos concitoyens sont en droit d’attendre de vous que vous vous inspiriez de l’unité nationale que votre leader, le président de la République, cherche tant à retrouver, et prenez donc aussi exemple sur les personnalités locales de votre bord qui montrent encore un sens national, uni devant les questions qui dépassent notre village et qui relèvent de LA République une et indivisible.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

A l’attention des citoyens d’Aulnay qui ont boycotté la cérémonie de l’Appel historique du 18 juin 1940, aux côtés de Monsieur Cannarozzo, voici à méditer quelques citations de Charles De Gaulle:
1/ « C’est purement négatif de toujours remettre tout en cause, c’est, en somme, la marque des faibles, des incapables. »
2/ « L’ambition individuelle est une passion enfantine »
3/ « Il est temps de siffler la fin de la récréation »

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

L’Appel du 18 juin 1940
——————————————————————————–
Discours du Général de Gaulle prononcé à la radio de Londres le 18 juin 1940. Cet appel n’a pas été enregistré.
Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s’est mis en rapport avec l’ennemi pour cesser le combat.
Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l’ennemi.
Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui.
Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !
Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.
Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l’Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l’Angleterre, utiliser sans limites l’immense industrie des Etats-Unis.
Cette guerre n’est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n’est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, n’empêchent pas qu’il y a, dans l’univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un
jour nos ennemis. Foudroyés aujourd’hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l’avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.
Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi.
Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.
Demain, comme aujourd’hui, je parlerai à la Radio de Londres.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

juste une incoherence, politique et noble dans la même phrase!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

franchement pas de quoi faire une querelle, j’en suis bien d’accord. j’ai fait ce communiqué puisque chacun (le parisien, monaulnay.com) voulait une réponse.
je veux toutefois préciser deux choses :
les cérémonies du 8 mai se sont déroulées dans l’unité comme chaque année. les accusations de monsieur Ségura sont vraiment sans fondement.
demandez donc aux actuels élus de la majorité si les autres années ils assistaient à cette fameuse cérémonie? la réponse est non, alors qu’ils balaient devant leur porte !

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

La différence est notable : l’absence contre un pseudo-boycott …
Est-ce par ce biais que vous désirez remettre en cause le vote des aulnaysiens ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Dites moi, est il vrai que la majorite actuelle aurait songé à retirer la croix loriane qui se trouve aux pieds de la stele du Generale ?
Car si tel etait le cas, rendre hommage à un homme en voulant supprimer un symbole qui lui est lié, c est qlq peu atypique et il serait bon de lancer une petition contre une telle idée!!!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Romuald Weymann | 24 juin, 2008 à 2 h 04 min

Je me permets juste de faire remarquer que si c’est l’utilisation/récupération de la commémoration de l’Appel du 18 juin qui gênait l’opposition – pour qui j’ai pourtant voté par conviction aux dernières municipales -, que dire de l’utilisation/récupération de la mémoire de Jaurès et autres personnages historiques de gauche, par notre chef d’Etat.. 😉
Laissons de côté ces querelles purement politiciennes, l’heure est à l’unité plutôt qu’aux conflits d’intérêts.
Pour l’intérêt de tous, justement..
Sinon, une autre petite remarque.
Je n’ai pu assister à la commémoration de l’Appel du 18 juin puisque je travaillais ce jour-là, par contre, lors de la commémoration du 8 mai 1945, si j’ai noté la présence normale d’anciens combattants (des para-coloniaux), celle toute aussi normale d’élus; la jeunesse aulnaysienne, elle, brillait par son absence.
Les jeunes regroupés autour de la gare ne manifestant aucun intérêt particulier pour cette commémoration. J’ignore s’ils ont éprouvé un quelconque respect lorsque fut entonnée une vibrante Marseillaise, puisque j’avais le regard tourné vers nos couleurs.
Il me semble pourtant que, lorsqu’est sorti le film « Indigènes », nombre de ces jeunes se sont sentis rassurés quant au fait qu’ils étaient – sont – pleinement Français (ce qu’ils sont, du reste).
Ayant passé quelques années dans l’armée j’ai pu constater l’effritement grandissant de certaines valeurs comme l’amour du pays càd le patriotisme; et ça me fait comprendre aujourd’hui certains décalages entre les diverses commmunautés qui composent notre pays.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

je ne veux vraiment pas polémiquer mais si cela ne choque personne que ceux qui ne sont jamais venu à cette commémoration s’arrogent le droit de faire la leçon aux autres, eh bien alors je suis inquiet sur ce que vous lui permettrez demain.
quant au 8 mai, notre ancienne majorité faisait venir des jeunes (lycéens) qui lisaient un texte. déjà mieux mais c’est le passé à présent.
monsieur Burlot, j’aimerais que vous précisiez parce que vous êtes obscur ! et je vous rappelle qu’un vote n’est valable que s’il s’est exercé dans les règles imposées par le code électoral. je ne vous jamais vu vous élever contre telle ou telle annulation, ni dire qu’elle remettait en cause le vote des citoyens.
je n’ai nullement l’envie ni le besoin de remettre en cause le résultat mais de dénoncer les irrégularités qui ont permis d’obtenir ce résultat, c’est surement une différence qui vous échappe et vous arrange.
mais la règle est la règle, gagner en ne respectant pas la règle, on appelle cela comment en sport ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

j’avais oublié le commentaire de monsieur Villin :
combien de fois avez vous participer à cette cérémonie pour donner des leçons ?
et monsieur Segura ? jamais, alors qu’allez vous lui dire ? la même chose ?
je vous croyais plus raisonnable,
[NDLR: Une partie du message a été modérée car ne respectant pas la charte http://www.monaulnay.com/charte-de-bonne-conduite.html ]

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Monsieur Cannarozzo heureusement que vous ne polémiquez pas, qu’est ce que ce serait sinon ?
C’est une stratégie ces salmigondis, car médisez médisez il en restera toujours quelque chose.
Vous êtes adeptes du faites ce que j’écris pas ce que je fais, vous qui êtes si prompt à vouloir poursuivre en diffamation, vous ne vous gênez pas. Parce que votre accusation de triche ce n’est ni plus ni moins que de la diffamation !
Connaissant le recours, cela va faire, pour paraphraser un de vos ancien champion pschittt.
Par ailleurs ce serait une première en France voire dans le monde que l’opposition puisse organiser une fraude alors que la majorité organise le vote et fait la police du vote.
Ne mélangeons pas les choses pour la cérémonie du 18/06 ce n’est pas la présence ou l’absence de certains à la cérémonie qui est en cause, que je sache tous les conseillers municipaux de droite ou de gauche ont reçu l’invitation. Mais bien l’organisation d’une seconde manifestation, que je sache la majorité actuelle quand elle était dans l’opposition n’a jamais organisé une cérémonie parallèle.
Nous n’avons pas polémiqué sur l’absence ou la présence d’untel lors de la commémoration de la journée de l’esclavage par exemple.
Ce n’est pas une querelle politicienne, cela va bien au delà et c’est symbolique d’un état d’esprit de l’opposition où la majorité sortie des urnes est assimilée à une force d’occupation, et en prenant la date du 18/06 a des nazis en particulier.
Pour le « silencieux »
La place du général de Gaulle va devenir la place Ségolène Royal, ou Bertrand Delanoé nous n’avons pas encore décidé, si c’est Ségolène Royal ce sera un chabichou à la place de la croix de lorraine si c’est Delanoé une tour Eiffel de 1000m de haut. Plus sérieusement, qu’est ce que vous voulez qu’on dise tellement c’est affligeant. Il doit y avoir un concours de rumeur dans la ville, c’est vraiment du n’importe quoi, quelle va être la prochaine rumeur, le concours est lancé?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Jean-Claude Villin | 24 juin, 2008 à 15 h 25 min

Cher Monsieur Cannarozzo,
Je m’adresse à vous en tant que « chef de file de fait » de l’opposition, et ne pense pas trop me tromper. Si je suis dans l’erreur, je compte bien sur vous pour rétablir votre vérité.
Qu’ajouter aux commentaires complets, à la mise au point définitive, juste et sensée de Monsieur Defait, sinon que nombre d’entre nous, dans l’opposition, sommes également « en résistance », terme noble et nécessaire dans toutes les époques. Seulement voilà, chacun résiste à ce qu’il pense devoir résister, et là, vous n’avez aucunement le pouvoir de m’empêcher de résister à toutes les prétentions et menaces qui sont apparemment les vôtres : Détrompez-moi une fois de plus si je suis dans l’erreur!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@Bruno Defait
En tant que personne qui a étudié de près le fonctionnement du vote, je me permettrais juste une petite remarque. Le fait de ne pas être organisateur du vote n’est pas une preuve d’innocence. En effet, les machines à voter sont tellement faciles à frauder, que même l’organisateur du vote ne peut garantir lui-même que ses machines n’ont pas été fraudées (je rappelle qu’il suffit d’un seul accès aux machines, par une personne seule, pendant quelques minutes, même des années avant le scrutin, pour organiser une fraude massive et indétectable).
Pour que tout le monde soit au même pied d’égalité, je dirais aussi que la défaite électorale non plus n’est pas une preuve d’innocence, car une fraude peut échouer ou tout simplement ne pas être assez efficace.
Attention: Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je ne dis surtout pas qu’il y a eu fraude à Aulnay. Je dis simplement que certains arguments ne fonctionnent pas pour prouver son innocence, car malheureusement, avec le scrutin dématérialisé, l’innocence, comme le résultat du scrutin sont impossibles à prouver formellement.
Je vous laisse revenir au sujet du 18 juin.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

pour la presence des jeunes, il y a une explication pour une grande partie, s étant sentis délaissé par les pouvoirs nationaux, leur heritage culturel, et l apport de leur diverses civilisations(pour les enfants d’immigrés)reniés dans les livres d’histoire, il me semble normal qu une partie de la France actuelle ne se reconnaisse pas dans le general De Gaulle, et dans son appel du 18 juin, pourtant peres et grand peres ont participé activement à délivrer l Europe du joug du nazisme, combattant en fait pour tous les peuples dans distinction de race, de couleur, ou de religion. Les premiers hommes a entrer en Alsace n étaient ils pas d un regiment de spahis tunisiens? Ou alors Monte Cassino, ou les troupes n’ ont du leur salut qu’aux « jbaïli » berberes et arabes(connaissance des techniques de guerres en montagnes) entre autres, sans oublier les senegalais, maliens et autres colonisés qui s’illustrèrent dans nombres de batailles et d’opérations périlleuses.
Le film « indigènes » n’a fait que confirmer que malgré les sacrifices de ces Héros(se battre avec autant de courage sous la banniere occupante de son propre pays, demande plus que de l’abnegation et du courage),
la considération portée à leur égard était tout autre, et la reconnaissance illusoire (merci le 2eme bureau).
Ce film a surtout fait prendre conscience à beaucoup de gens, le traitement infligé a nos ancetres, et la place leur ayant été octroyée dans le jeu des superpuissances coloniales, malgré le tribut payé par d’innombrables familles, dont la mienne.
Place qui, de nos jours malgré l’independance des anciens colonisés est toujours d’actualité en termes de developpement et d’économie internationale, pour les pays, mais aussi pour beaucoup de ceux etablis en terres étrangères.
Mais je vous rassure, une bonne partie ne se reconnaitt pas non plus dans le socialisme,Mëme si leurs parents se revendiquent socialiste, rien qu à évoquer Guy Mollet, 1er ministre socialiste ordonnateur des « ratonades » d’Alger en 1956 via le proconsul Robert Laffont, et instigateur de l’expédition tripartite de Suez contre Nasser, beaucoup se sentent échaudés, sans aller jusque la « generation Mitterand », pour les plus jeunes.
les exemples sont légions, de plus ayant à gérer bien souvent des conditions d’existence de plus en plus dures, et devant faire face aux problemes socio-économiques dans nos sociétés occidentales, ils ne sont pas tres attiré par la politique, de quelque bord qu’elle puisse être.
Vous me direz, l’histoire est écrite par les vainqueurs.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Trop fort De Fait | 24 juin, 2008 à 17 h 54 min

Monsieur DEFAIT doit être le monsieur loyal de la bande…
sa blague est bien bonne
le pire, c’est qu’ils en sont capables…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Je pense, qu’il y a des sujets pour lesquels on doit être tous solidaires.
Le 18 juin nous appartient à tous et surtout à nos enfants. Soixante huit ans c’est rien à l’échelle du temps. Il ne faut pas oublier vite, il faut au contraire être vigilant. Le fait de ne pas être présent à la cérémonie, n’est pas un manque de civisme. Etre présent ne donne aucun droit de traiter les autres…..
Je profite pour dire un grand merci aux organisateurs de la fête de la musique et de la nouvelle fête de la ville. Un moment de bonheur, de la musique pour tous avec un grand T.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@Bruno Defait
Ce qui est le plus affligeant à mon sens, c est de faire mine de célébrer un homme, des valeurs et une période de notre pays en honorant une personnalité qui depasse les clivages politiques….et une fois passé les representations « officielles », vous acceptez le sacrifice des effets de modes politiques pour mettre au même niveau la dénomination d’une place entre un Générale de Gaulle, un Delanoe ou une Segolene Royale…. Pourquoi changer? L’histoire de notre pays est rappelé par des symboles que l’on trouve à plusieurs endroits……et parfois, on peut meme s’etonner de redecouvrir des plaques ou des steles que nous avions oubliés d’observer, de lire !! Alors, que vous veuillez nommer une place ou une rue Delanoe ou Royale, faites le…mais sans écraser nos symboles du passé! Trouvez un autre endroit!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

M. le Silencieux,
Je souris à vous lire, mais êtes-vous ironique ?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Cher romuald, l effritement grandissant de certaines valeurs, est du aux politiques eux mêmes, quand on voit la considération ou la non consideration a l’égard des gens, surtout issus de l’immigration, et ne se reconnaissant pas dans des valeurs qui font d’eux des citoyens de seconde zone, et les relèguent au même niveau que leurs parents pendant les colonies, on peut aimer la France sans etre d’accord avec De Gaulle ou tout autre personnage de l’histoire francaise, surtout quand ceux ci allaient à l’encontre des citoyens « rapportés ». N’oubliez pas le code de l’indigénat, les expositions universelles, veritables hontes humaines.
Ce décalage n est que le fait de mensonges de ces hommes politiques, et des mentalités colonialistes, ayant malheureusement toujours cours. Les politiques menées depuis la « libération » ayant pour effet de nier leur apport et de les parker dans des bidonvilles(pour les harkis), puis plus tard avec leurs freres arrives dans les années 60 70 dans les cités de transit ou autres dans lesquelles, beaucoup sont encore.
Sans compter la rancoeur de la discrimination à l’embauche,les inégalités de salaires, les controles au faciès, ce tutoiement d’office de ces personnes leur deniant un respect mérité, des appartements refusés aux etrangers dans certaines zones, plus qu’hier, aujourd hui rien n’a changé, cela a même empiré, mais c est a mettre au credit des gouvernements successifs, de même que pour Aulnay sous bois, certains croyaient au changement, mais il semble qu’il s’amorce en étant orienté, et beaucoup se disent lésés.
Le refus d’appartement pour des familles surpeuplées, ou des jeunes en construction de parcours.
Les retraites calculées différemment.Ne parlez pas de patriotisme, concept qui a fait des milliers de morts pour « l’amour de la patrie », alors que celle ci pillaient leurs pays, quand ils ne tuaient pas leurs populations bien souvent pour des raisons pecuniaires et non nobles, Indochine, pour le controle du traffic d’opium, Algerie avec les massacres que nous connaissons et j en passe; ou encore l’état de ces colonies, au lendemain de l’indépendace,ou la force occupante a detruit par simple haine, toutes les pseudo avancées apportées a ces populations.
Le fait de prôner la préférence nationale, qui est somme toute tacite, et qui fait tache dans cette EUrope « d’union et de fraternité entre les peuples ».
Mon pére est aussi un ancien de l’armée, mais pas du même coté que vous, ca donne une autre version de ce que vous avancez,sans animosité, juste pour faire la part des choses.
Il est dur de se faire traiter de « sale arabe ou noir », ou de s’entendre dire: si t’es pas content rentre chez toi, par des gens qui en majorite étaient collabos, quand la terre qui m’a vu naitre a deja bu de mon sang avant ma venue au monde, quand on stigmatise nos religions sans avoir voix au chapitre inlassablement, par contre n’acceptant pas le fait que nous puissions avoir un avis critique, sur la vie politique de la nation dans laquelle nous vivons.
On nous caresse dans le sens du poil qu’en période d’élections, mais l’opprobe est a jeter aussi sur nos « frères » qui se servent de nous pour des vélléités personnelles et n hésitent pas à manipuler les leurs pour leur intérêt personnel, comme cela s’est vu dans les guerres d’indépendance, car on n’est jamais autant exploité, qu en se rendant soi même exploitable(nombre de candidats issus de l’immigration au cours des derniéres élections, placés comme caution sur les listes).
A méditer!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@ le silencieux
Concernant la place du général de Gaulle, il y a du nouveau après le conseil municipal de cette nuit, il a été décidé que cela deviendrait la place Ségolène Royal et qu’il y aurait donc un chabichou géant de 15 m de diamètre et de 15 m de haut. Dans le même temps nous commandons un troupeau de 200000 chèvres pour produire les 2650 m3 de fromage nécessaire chaque semaine au remplacement du chabichou. Le parc dumont, les berges du canal et le parc ballanger se répartiront le troupeau, les chèvres permettront de se passer de tondeuse pour l’entretien des parcs, jardins et terrains de sports. Leurs déjections serviront de combustible à la prochaine centrale de production de chaleur et d’électricité qui sera installé à la place de l’ancien hôtel des impôts.
Afin de s’occuper des chèvres la ville va recruter, 4000 bergers (les chèvres continuant de brouter le samedi et le dimanche) pour confectionner le fromage 500 fromagers seront recrutés l’usine de production sera installé à la place du parking Dumont. Le fromage ainsi récupéré après 1 semaine sur la place sera servi dans les cantines et lors des réceptions de l’hôtel de ville, le surplus étant donné aux restaurants du cœur.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Romuald Weymann | 25 juin, 2008 à 15 h 31 min

Cher Yousri Hidri, même si mon patronyme ne l’indique pas, il se trouve que je suis moi-même de couleur puisque né dans une ancienne colonie française, dans le sud-Vietnam pro-français que les communistes ont à leur tour colonisé, idéologiquement.
J’ai également subi quelques moqueries de la part de mes camarades de régiment. Mais comme dirait Thuram le « philosophe », « être victime du racisme, c’est le nourrir ».
Les Indochinois furent aussi colonisés, exploités; connurent des décennies de guerre (en tout, 39 ans de guerre contre les Français dont 9 au XXème siècle).
Pourtant, pas de revendication particulière quant à la représentativité etc, ni de ressentiment.
Perso, peu m’importe qu’il y ait ou non d’autres Asiatiques en politique ou ailleurs, je ne raisonne pas en communautariste.
Les origines sont hélas brandies par ceux qui les revendiquent, comme autant d’étendards identitaires.
La différence réside peut-être dans le fait que l’immigration des Indochinois, dont la mienne, a été provoquée pour des motifs politiques. Les communistes envoyant à l’époque les pro-Français dans les camps de concentration. Les Indochinois sont venus en France, en sachant qu’ils ne retourneraient pas.
Vous évoquez les Harkis, saviez-vous que la loi portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés (2005) concernait surtout les Harkis? quid des Indochinois ayant combattu aux côtés des Français et qui ne sont guère concernés par cette loi, puisqu’il n’a jamais été question de faire des Indochinois, des citoyens français?..
Je vous rejoins donc lorsque vous parlez de manque de considération des politiques français, quant aux « indigènes » des colonies, que ce soit à droite avec de Gaulle qui n’appréciait guère les indigènes*, ou à gauche avec un SFIO des années ’30 colonialiste – les socialistes d’aujourd’hui ont la mémoire courte..
Mais le passé est le passé; le ressasser ne fait qu’entretenir les rancoeurs.
Par ailleurs, vous évoquez la préférence nationale prônée par l’extrême-droite. Or qu’a prôné de son côté Mme Royal, en visite à la Réunion puis aux Antilles? pas moins que la préférence régionale, càd privilégier le recrutement dans les emplois publics, d’Antllais « de souche » pourrait-on dire, au détriment des métropolitains blancs. Puisque les Antillais de métropole parvenant à se faire muter dans les Antilles ne sont pas visés par les reproches « les métro nous piquent notre travail ».
Les Antilles et la Réunion ont applaudi cette mesure, les associations anti-racistes ne se sont pas manifestées..
Bref, il faut lutter contre toutes les discriminations, et pas exclusivement celles subies par les minorités les plus visibles.
* J’indiquais que de Gaulle n’avais jamais apprécié les indigènes. Le Français moyen connaît plus la 2ème DB et le débarquement de Normandie, que l’Armée d’Afrique et le débarquement de Provence. Il faut dire que de Gaulle en voulait sûrement à Juin d’avoir été, dans un 1er temps, vichyste; jusqu’au débarquement en AFN de novembre 1942.
Lorsque cette Armée d’Afrique est remontée jusqu’en Alsace, les indigènes étaient progressivement remplacés par les FFI.
PS: je suppose que vous vouliez écrire Robert Lacoste, pour le nom du gouverneur d’Algérie, non Robert Laffont :p

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@David Burlot.
Sachez que si mes propos vous font sourire par leur contenu, ça ne reste qu’un echange de propos sans emotions et gravités donc on peut continuer comme ça, ça ne fera jamais de mal 🙂
@Bruno Defait
Là j’avoue, apres la lecture de votre dernier post….Comment dire…Même si vous jugez mes idées qlq peu « idiotes » ou manquant de « pertinences » à vos yeux, ce que je note à travers la legerete de vos moqueries où vous vous défoulez avec une belle imagination, vous faites un beau hors sujet car vs ne repondez en rien sur le fond de mes idées…Remarquez, ça ne reste qu’un échange. Apres, chacun est capable de savoir repondre ou de s amuser a noircir des lignes :p

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Monsieur Hidri,
Votre discours est comment dire, touchant mais manquant de profonde analyse sur le passé de notre pays, de l’Europe et du monde en général.
Vous parlez de votre cas, ceux que vous appelez les indigènes.
Je suis moi-même issu d’une famille d’immigrée, polonaise pour est exact, déporté de force en 1929 pour travailler dans les mines dans le Nord de la France (à l’époque, il y avait un arrangement entre le gouvernement Polonais et la France, pour envoyer des familles entières de paysans, par train à bestiaux, pour travailler dans des conditions inhumaines au fond, comme on le disais dans notre jargon)
Les Polonais n’avaient pas le droit de sortir d’une région, à l’époque, sans accord du préfet. Egalement, pas le droit à la politique, aux revendications : sinon c’était l’emprisonnement.
Les conditions se sont arrangées… avec l’arrivée du Général De Gaulles, des décennies après.
Est ce que j’en veut à la France d’avant ? Non, je n’oublie pas cet épisode de l’histoire, mais je ne dramatise pas et je ne la met pas en avant pour justifer quoique ce soit.
Aucun pays n’a une histoire parfumée à l’eau de rose. La France, avec le colonialisme bien sur. La Pologne aussi, où sous l’ere Pisuldski, on voulait déporter les juifs à Madagascar (1935) ou expulser les populations Allemandes.
Vous parliez de l’Algérie. Elle aussi, a une sombre histoire : traite des populations noires (le voisin Tunisien avait sa plaque tournante, Tunis, où transitait les esclaves). Il y a même eu des Razzias sur les côtes Européennes pour capturer des esclaves Européens. D’ailleurs, lors de la capture d’Alger par l’armée Française en 1831, plusieurs centaines d’esclaves chrétiens ont été libérés.
Tout ça pour dire : oui la France a sa part de responsabilité dans certaines tragédies de l’histoire. Tous les pays en ont une. Tous les pays, les nations ont commis des exactions. Oui, il y a des racistes en France, comme partout dans le monde et oui il faut le combattre partout où on est. Comprendre son passé (et non pas une partie du passé) c’est aussi construire notre avenir.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

romuald , je voulais evidemment parler de robert lacoste, merci pour tes précisions
Pour ce qui est de la preference nationale, je ne stigmatisais pas l’extreme droite, mais bien les partis regissant l’etat et les collectivités, qui font de même plus insidieusement. je suis au fait de l histoire de ton tres beau pays, ma femme en etant d’origine, il faut savoir que le maintien d’une force occupante en Indochine n’obeissait pas qu’à des motifs politiques(voir la guerre menée entre la France et l’Angleterre pour le controle de l’opium depuis le 19eme siecle).
J’aurais du evoquer aussi cette partie de l’histoire, guerres auxquelles prirent part bon nombre de colonisés d’Afrique du Nord essentiellement marocains, qui se mélangèrent a la population et eurent des enfants, et dont une partie est retournée au Maroc.
Je n ai pas non plus évoquer les antilles et autres colonies, car francaises depuis plusieurs siecles, mais il est vrai aussi que beaucoup de ceux qui s’illustrèrent en défendant la France, devenus subversifs dans leur pays d’origine, car militant tres tot pour une independance, ont fini a Cayenne.
Ce n est pas du tout du communautarisme, que de relever ces oublis, et d’autres d’ailleurs.
il faut effectivement lutter contre toutes formes de discriminations, mais il faut deja essayer de connaitre sa propre culture, et histoire, afin d’enrichir celles rencontrées, et s’en enrichir, non pas par des bribes d’histoire ou traditions rapportées, mais réellement comme un apport d’une civilisation à une autre, sur une base de valeurs et de principes partagés, dont on peut expliquer les motivations culturelles et cultuelles, et réaliser que ce qui maintient une harmonie et un équilibre entre les peuples, les conflits étant TOUS d’origine politique, c est de fait toutes ces différences et apports de tous les peuples de la terres, quoique puissent en dire certains.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Arnaud,( ne pouvant pas vous appeler monsieur, car ne connaissant pas votre nom),je ne fais aucune concurrence, et je n’en veux pas à la France, pas plus que ceux qui dédaignent la politique pour x raisons, mais je ne suis pas partisan d’une histoire unilatérale, »oubliant » au passage de grandes pages de l’histoire du monde, et déniant même des faits,je parle de reconnaissance égale, pour le reste je suis tout a fait d’accord avec vous, mais de grâce confrontez des évenements de même valeur.
pour mon manque d’analyse, je ne cherchais pas a faire un exposé, juste étayer, les tenants et les aboutissants étant connus de tous.
Mais nous pourrons confronter nos theses si vous le voulez.cordialement

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

desolé, j’oubliais, si votre gouvernement a signé pour vous esclavager à l’étranger, c’est à lui qu’il faut s’en prendre.avec tout le respect du a ces travailleurs extraoordinaires, et je sais que c’était inhumain.
une douleur est une douleur, encore une fois, il n’y a pas de concurrence, ou de hiérarchisation de celle ci.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Je sortais du RER au moment de cette cérémonie. j’ai trouvé la sono des échos du discours presque SUR – Réaliste. l’absence des élus de l’opposition ne m’a pas étonné , par contre je me suis interrogé sur cet hommage appuyé accordée par la nouvelle équipe Municipale à cette cérémonie.Mais bon Mitterrand , De Gaulle , The song remain the same. En final nous voila avec une tchote querelle de clocher pour une gerbe au Grand Charles. ne pas oublier le passé c’est bien , s’occuper du futur c’est mieux.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Romuald Weymann | 26 juin, 2008 à 19 h 47 min

Yousri, de tout temps, la loi du plus fort a forgé les frontières.
De tout temps, les territoires et les peuples vivant dessus ont été convoités, colonisés, pacifiés, repris etc.
Doit-on par exemple en vouloir aujourd’hui à l’Italie parce que les Romains ont colonisé la Gaule? doit-on en vouloir aux Allemands d’aujourd’hui parce que des tribus germaniques ont colonisé la Gaule romaine, au point qu’une de ces tribus a donné son nom à notre pays?
Les Romains ont colonisé l’Afrique du Nord, l’ont christianisée; cette même Afrique du Nord fut à son tour colonisée et islamisée par les Arabes.
Et les Français colonisèrent en dernier des territoires qui étaient alors eux-mêmes colonisés par les Ottomans.
Etc etc.
S’il fallait en vouloir à chaque peuple qui a colonisé son territoire, on n’en sortirait pas.
Cela dit, au milieu du XXème siècle la décolonisation a fait son chemin suivant le principe du chacun chez soi et on a abandonné cette idée de loi du plus fort par les armes, pour basculer vers la quête de l’hégémonie économique.
Ce qui n’est guère mieux en réalité.
Je partage l’idée d’un rôle positif de la colonisation, sans toutefois oublier qu’elle a souvent été motivée par des considérations racistes, et qu’elle a provoqué là encore bien souvent son lot de massacres et d’horreurs.
La colonisation de l’Afrique du Nord ou encore du Proche-Orient par les Arabo-musulmans fut-elle un bienfait, ou un méfait?.. 😉
Bref, je me répète et suis d’accord avec Arnaud, c’est vers l’avenir qu’il faut regarder.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@ le silencieux
« vous faites un beau hors sujet car vs ne repondez en rien sur le fond de mes idées »
Pardon ? quelles idées? vous colportez, répetez une rumeur, j’y répond dans un premier temps avec une légère ironie, dans un second temps l’ironie est comment dire, beaucoup plus appuyée.
Le fond de vos idées?

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Encore une fois, je n’en veux a personne,mais ne confondons pas les conquêtes faites avant la creation des etats(invasions et autres), et qui en sont partie intégrante,je ne parttage pas du tout l’idée d’un rôle positif dans la colonisation, pas celle des pays européens en tout cas.
Pour ce qui est de la colonisation du proche orient, et du Maghreb, cela n’obeissait pâs au mêmes regles de pillages, de spoilation, et « superiorité », mais à une conversion, qui a laissé les gens chez eux,et un enrichissement culturel qui perdure, et qui prouve qu’il est possible de vivre ensemble.
Croyez vous que le tunisien d’aujourd hui, connaissant ses racines se revendique d’une autre civilisation, je ne crois pas même s’il est d’origine grecque, berbère, romaine vandale ou autre, je parle en connaisance de cause, et non cette fausse unité d’ un état, tentant de regrouper plusieurs influences qui ne se reconnaissent pas (pour la France) et qui ne sont de fait qu’une réunion administrative, et une tentative d’unité necessaire face aux autres peuples d’Europe.
Le savoir fut de tout temps en terres étrangères, et il me semble que pendant de nombreux siecles, les européens venaient le chercher chez nous (entre autres), donc le « rôle positif » !
Tout comme la « pensée européenne », selon certains incompatibles avec l’orient, car la democratie venant ds grecs, et la religion étant judéo chrétienne, ce qui est une belle erreur parce que les courants de la pensée européenne ont été largement influencés par des gens comme Avicenne ou averroes, et qu’Athenes n’était une democratie que pour une poignée de personnes, le reste le ressentant comme un esclavage.
La loi du plus fort était gage de sécurité pour les faible et les étrangers, elle est aujourd hui signe d’opression.
L’Islam (et la culture arabo musulmane) en passant par l’Espagne,bien avant « les lumières » a influencé celle ci,et on retrouve beaucoup de choses dans les philosophes des « lumières ».
Si je suis tourné vers le passé, c est pour mieux construire le futur, car tout est cyclique, et si l’on n’y prend pas garde, les erreurs peuvent se reproduire, ca aide aussi a comprendre l’attitude des anciens colons, et leurs réelles motivations.
Je n entamerais pas un discours sur la critique de la démocratie(critique au sens philosophale bien sur), et sur le rejet des modèles plutot que des principes; car comment parler de liberté individuelle quand un système est imposé, indépendemment de l’histoire, de la religion et des traditions de celui-ci, ainsi que de sa psychologie collective, ceci est valable même pour les sociétés occidentales, qui n’accepteraientt pas le modèle de leur voisin et proneraient directement l’exception culturelle; tout autant que beaucoup de civilisations ne se sont pas battus entre religieux et politique, et qui ne comprennent pas cette séparation. Chaque modèle de democratie est inhérent à un peuple, et il convient a celui ci de le definir, sinon c est de l’ingérence.
Je te sais gré, cher Romuald pour cette discussion tres interessante, sans une once d’arrogance et de suffisance, ce qui n’est pas le cas de tous les intervenants.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

[NDLR: Partie modérée car ne respectant pas la charte de bonne conduite]
[M.Defait] pouvez vous enfin répondre à la question :
1.combien de fois les actuels élus de la majorité actuelle dont mosieur Segura ont-ils assistés aux précédentes cérémonies du 18 juin?
je redis la réponse parce que je crois que vous êtes gêné pour répondre : 0 ! (sauf monsieur Labbé !)
2.le lundi 17 juin, il a été évoqué dans une réunion en mairie tenue par un membre élu de la majorité, le retrait de la croix de Lorraine, devant la stèle du Général de Gaulle pour « faire plus de place ». cela a été dit en présence des associations d’anciens combattants. il suffit de leur demander.
3. comme vous n’y étiez pas messieurs Defait et Villin, evitez de vous embarquer dans des histoires ou je serais le menteur, parce qu’aucun d’entre vous n’a pris la peine de vérifier ce que je disais, et comme d’habitude, vous essayez de justifier l’injustifiable.
4. nous étions aussi nombreux dans notre cérémonie de protestation que les élus de la majorité. cela devrait vous faire réfléchir sur le fait que cette histoire de croix de Lorraine a fait grandement réagir.
5. j’assiste à toutes les cérémonies, j’étias à celle sur la fin de l’esclavage. mais pour être clair, une cérémonie, un jour de semaine à 11h qui démarre 30 minutes en retard, faut avouer que tout était fait pour que les gens y viennent …
on vous attend tous à la cérémonie du 14 juillet qui a lieu chaque année palce de la République, ou nous verrons là aussi d’anciens élus de l’opposition devneue majoritaire pour la première fois ! ne loupez cela sous aucun prétexte !!!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Monsieur Cannarozzo
Il y a une très gande différence entre « ne pas venir a une Cérémonie OFFICIELLE »et faire une contremanifestation caricaturant l’appel au rassemblement de Général Degaulle…..

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@Bruno Defait
On va faire simple à travers un exercice accessible à tous….enfin, sur le papier :
1ere etape, j ‘ai ecris :
« Dites moi, est il vrai que la majorite actuelle aurait songé à retirer la croix loriane qui se trouve aux pieds de la stele du Generale ? »
2em etape, vous parlez de « rumeur » sur ce point :
« Plus sérieusement, qu’est ce que vous voulez qu’on dise tellement c’est affligeant. Il doit y avoir un concours de rumeur dans la ville, c’est vraiment du n’importe quoi, quelle va être la prochaine rumeur, le concours est lancé? »….si c est une rumeur..tant mieux alors 🙂
3em etape, le « concret » arrive suivant vos propres propos Mr Defait
« Concernant la place du général de Gaulle, il y a du nouveau après le conseil municipal de cette nuit, il a été décidé que cela deviendrait la place Ségolène Royal et qu’il y aurait donc un….. »
Donc je vous rappelle mon idée de fond, à savoir :
« …vous acceptez le sacrifice des effets de modes politiques pour mettre au même niveau la dénomination d’une place entre un Générale de Gaulle, un Delanoe ou une Segolene Royale…. Pourquoi changer?…. »
Pourtant simple à comprendre comme idée à débattre Mr Defait..Non?
Je vous laisse juge sur l’interet du contenu de vos réponses et de votre ironie déplacée!
Je précise en outre que j’aurais eu la même reaction s’il aurait ete question de changer le nom de la « Place du Générale de Gaulle » en « Place de N. Sarkozy »….
Cependant, concernant le regard porté sur l’histoire d’un pays, je suis dans la même logique qu’ Arnaud ou Romuald. +1 !

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@ Le silencieux
Entre la 2ème étape et la 3ème étape, il y a:
« Ce qui est le plus affligeant à mon sens, c est de faire mine de célébrer …… nommer une place ou une rue Delanoe ou Royale, faites le………mais sans écraser nos symboles du passé! Trouvez un autre endroit! »
D’où la 3ème étape.
L’idée à débattre elle est où, quel est le sujet? le changement de dénomination d’une place issue des délires d’un propageur de rumeur? je suis de gauche forcément un peu bête.
@ Monsieur Cannarozzo
Vous avez parfaitement raison comme d’habitude. Vous n’êtes pas un menteur, bien sûre, vous essayez juste de déplacer la polémique, c’est un peu gros quand même. Car il évident que chaque année depuis 25 ans l’opposition municipale organisait une seconde cérémonie à l’occasion du 8 mai, du 18/6, du 14/7 et du 11/11. Après chacun des élus est libre de participer ou pas à ces cérémonies en fonction de ses disponibilités et de ses idées.
Cette justification de votre part sur la quantité d’élus présent de tel ou tel bord fait bataille de cours d’écoles.
Le problème ce n’est pas la quantité d’élus (on peut le faire au poids aussi) mais l’organisation d’une seconde manifestation.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@ M. Le silencieux,
Ne faites le fier, vous avez été juste vexé parce que vous avez pris pour argent comptant une rumeur sans fondement.
Mais comme je suis bête comme bruno ci-dessus, ou était le fil de ce post ?
PS : pour rappel, la minorité municipale a préféré se réunir en dehors de la cérémonie officielle en hommage à l’appel de 18 juin par le général de Gaulle, et c’est tout.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Pour Monsieur Burlot,
les rumeurs les plus bizarres sont entrain de parcourir Aulnay, ce qui est normal avec le retour de la gauche aux affaires… (souvenez vous de 1981 !!! avec reagan qui s’inquiétait des communistes au pouvoir)
je ne m’inquiète pas trop, on a conservé quand même le boulevard robert ballanger… donc je pense que notre magnifique nouveau maire conservera cette place. Il s’intéresse même de plus en plus aux animations d’Aulnay sud (Très stratégique vu que la commune qui fait la pluie et le beau temps pour les élections législatives – – c’est pavillon sous bois donc interet d’avoir les électeurs du sud dans la poche)
pour dire qui est bête ou pas bête, il serait malhonnête intellectuellement de ne pas avouer sa culpabilité en matière de promotion de la bétise – pardon j’ai perdu le fil (petit clin d’œil à Monsieur Gente)
Grande question, qui fera plaisir à Monsieur Canarrozzo, y a t’il eu un pot après la cérémonie ? (convivialité…)

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@ Defait et Burlot….
Vous etes sur un forum et au lieu de répondre « basiquement » à qlqs questions ou idées, vous ne repondez à rien et vous extrapoler à tenter de maîtriser les sentiments des auteurs de certains post’… »vs etes vexés »,  » faire le fier »,…voire jouer le role du « mal aimé ».
Mais savez vous etre direct? simple? Repondre facilement (pas d’une maniere instinctive quand même) et en toute neutralité sans envisager une question piège et cachée de votre interlocuteur?
Vous faites ceux qui ne veulent pas comprendre et bien tantpis.
Personnellement, j’utilise un forum comme étant un simple support d’echange d’idées et source d’information complémentaire! C’est tout. Et in fine, j’en tire mes propres conclusions toutes personnelles celles-ci.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

monsieur Defait, aucune loi n’empêche quiconque de rendre hommage devant n’importe quelle stèle à n’importe quelle heure. nous en avions le droit et nous le ferons autant de fois que cela nosu plaira (l’arrêté n’est nécessaire que sl’on interrompt la circulation).
vous éludez toujours :
la quantité est égale à 0, ça signifie beaucoup. en résumé vos amis n’ont jamais commémoré cette date, et vous n’avez aucune leçon à donner sur ce point.
demandez donc a madama Qeruel votre collègue si la suppression de la croix de Lorraine n’a pas été évoquée dans une réunion en salle 106 avec les anciens combattants ? si vous ne le faites pas et que vous ne nous faites pas officiellement ici le retour. alors je publierai le témoignage d’un ancien combattant présent …
vous ne cessez de vous trompez et vous vous enfoncez :
vous vous trompez sur les enfants non aulnaysiens en classe cham au parc.
vous vous trompez sur les installations sportives de la ville et vous faites publiquement rembarrer par votre collègue au sport.
vous vous trompez sur cette croix de Lorraine parce que vos oeillères vous empêche de demander à votre collègue.
continuez surtout, nous apprécions beaucoup …

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

M.Cannarozzo
Si vous avez compté M Labbé cela faisait déjà au moins 1 et non 0, private joke (en plus vous ne savez pas compter, je plaisante).
Je lui avais bien évidement demandé, cela la également beaucoup amusé, il y a eu une discussion sur les améliorations pour faciliter le dépot de gerbe diverses solutions furent envisagées tant par les anciens combattants, que Marie Jeanne que le personnel administratif et l’une des solutions entre autre fut remplacer le massif de fleur difficle à contourner par une sculpture de la croix de lorraine. De la a en déduire qu’il fallait supprimer la croix de lorraine il y a un fossé et vous étes tombé dedans, faudra voir à avoir des agents de renseignements plus fiable.
Publiez le témoignage SVP de cet ancienne combattante.
Cham veut dire Classes à Horaire AMénagées elles peuvent l’être pour la musique ou le sport, ne vous en déplaise pour la partie Sport le récrutement est au niveau fédéral donc au dela des frontières de la ville; pour la partie Musique vous n’êtes pas sans savoir que les demandes dépassent de très loin les capacités de la classe, le recrutement est par conséquent essentiellement aulnaysien à l’entrée en 6ème. C’était l’accès de ces élèves dont il étaient question au conseil municipal.
Concernant les équipements sportifs c’est un point de vue nous ne partageons pas le même avec Roland, pour la partie Sud de la gare avec aucun stade et 4 gymnases c’est un peu lèger à notre avis. De plus pour les stades je vous encourage à aller voir nos voisines tant en qualité qu’en quantité et vous verrez qu’il y a du travail.
Trés heureux que vous appréciez. Cela m’amuse.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown