Rénovation urbaine

Le Parisien: « La rénovation urbaine à nouveau sur les rails »

18 juin, 2008 à 15:49 | Posté par

Extraits du Parisien:

Parisien20080618

Articles similaires:

6 Réponses à “Le Parisien: « La rénovation urbaine à nouveau sur les rails »”

Le nouveau maire ne fait rien de nouveau et si il peut communiquer sur des nouveaux logements aussi rapidement c’est que les terrains étaient déjà propriété de la Mairie (via l’ophlm)…une fois le projet fini il suffira de faire le bilan et on verra qui a réellement fait avancer le dossier.
Pour les difficultés techniques, les initiés savent le pourquoi du comment et que la Mairie et le bailleur n’y sont pour rien.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Pour une fois qu’un projet avance avec du retard. Je pense qu’il vaut mieux éviter ce genre de propos enfantins. Moi, j’ai fait plus que, toi tu n’as rien fait…….
Il faut penser un peu à nos concitoyens.
Plus vite cela avance mieux vaut.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Laurent Comparot | 19 juin, 2008 à 12 h 23 min

Les responsabilités de Gérard Gaudron dans l’enlisement du dossier de PRU sont énormes.
Enferré dans une position dogmatique qui consiste à laisser pourrir le dossier (comme bien d’autres, on le découvrira dans ces colonnes par la suite), Gaudron n’a jamais voulu respecter les règles du PRU.
Ce qu’a oublié notre « meilleur gestionnaire de France », c’est qu’il y a des règles et des délais à respecter. Et l’État étant désormais chiche de ses crédits, il n’y aura pas de cadeaux à espérer. Et ce sont les aulnaysiens qui devront payer.
Mais, je laisse monsieur Cannarozzo, dit le « défenseur du contribuable aulnaysien », expliquer à ses concitoyens dont monsieur Arnaud, à combien se monte le dérapage des coûts pour la ville.
Et là, on verra combien nous coûte monsieur Gaudron (« meilleur gestionnaire de France ») !
Et ce n’est pas qu’une affaire d’argent. Il y a aussi des drames humains avec des situations de mal-logement de surpeuplement et des milliers de demandes de logements en attente.
Allez monsieur Cannarozzo, donnez-nous un petit chiffre au million d’Euro près…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Je suis d’accord avec vous plus vite ce sera fini, mieux ce sera…car il faudra ensuite s’attaquer à la rénovation du gros saule, de trouver des solutions à la Morée et autres copropriétés sous sauvegarde…
pour les propos enfantins, il suffit de lire ceux mentionnés dans l’article du parisien, ceux contenus dans les tracs de aulnay renait, ceux échangés durant le dernier conseil municipal…et à mon avis vous ne serez pas déçu. Ce sont ceux tenus par notre 1er magistrat – il appréciera surement…
Il est normal dans un type de projet de cette ampleur, je vous pardonne votre méconnaissance du sujet, il y ait du retard. Ce n’est pas uniquement raser et construire des immeubles…et on ne met pas les gens à la porte de leur logement – (vous pouvez assister aux réunions publiques – vous y verrez les gens s’exprimer).
Il n’y a qu’à voir les difficultés pour dépolluer le site du CMMP…si il suffisait de faire un chèque, je pense que tout serait déjà fini. Le maire prétend pouvoir le faire en 18 mois à partir de son élection… rendez vous en 2009

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Pour Monsieur Camparot,
Vos explications sur le dossier du Pru sont inexactes.
1- qui est à l’origine du Pru de la Rose des vents ?
2- qui a fait les démarches pour le financement ?
3- qui a dénigré le pru durant la campagne ?
4- qui gère + d’1/3 du parc social de la commune ?
5- qui s’est augmenté à peine arrivé et qui prétend chercher des financements pour les travaux du pru ?
6- d’où viennent les logements qui doivent êtres construits ? qui a siégé pendant des années à son conseil d’administration en tant qu’administrateur ?
7- quelles sont les difficultés rencontrées par le logement francilien qui expliquent le retard ?
8- pour le pru la loi prévoit elle impérativement la reconstruction de tous les logements sur Aulnay ?
9- qui augmente les dépenses de fonctionnement de la mairie en se faisant livrer des repas de la cuisine municipale ?
10- qui sera capable de baisser la base d’imposition qui touche les classes moyennes de la commune et dont le taux est plus important que d’autre communes de Seine St Denis ?
je garde d’autres questions, mais réfléchissez un peu avant de répondre…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

le projet a été signé fin 2003 et chiffré à 260 millions. celui-ci n’était pas définitif mais tenait compte des disponibilités foncières projetables à l’époque.
aujourd’hui, 4 ans plus tard, le cout estimé serait de 9 millions de plus soit 3.46%, rien de plus normal quand on connait l’envolée du pétrole, des matières premières et de la main d’oeuvre.
à part monsieur Segura qui adore noircir tous les tableaux pour montrer combien ce sera dur et que grâce à lui ce sera formidale, personne n’est étonné chez les spécialites !
d’ailleurs l’article du parisien démontre que cela est valable pour tous les projets de rénovation ! alors monsieur Gaudron s’occupait de tous les projets de rénovation urbaine ? ou peux t on sérieusement penser que quand on mène un tel projet, il y a toujorus des aléas et des retards ?
allez, super-Ségura est là ! alors tout va bien !

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown