A vous la parole, Bonnes adresses, Médias

Gastro toc à Aulnay ?

30 avril, 2008 à 11:28 | Posté par

Petit entrefilet concernant Aulnay-sous-Bois dans la dernière livraison du supplément "Télérama Sortir" du magazine Télérama. Chic, me dis-je, il y a du mieux.
Cependant le titre interroge : "Gastronomie toc, 93 Aulnay-sous-Bois". Aïe, rien de bien engageant… Lecture de l’article de Roland Zemour, le critique gastronomique maison, concernant le restaurant l’Auberge des Saints-Pères à Aulnay (212, av. de Nonneville), seul étoilé de Seine-Saint-Denis au guide Michelin (1 macaron) : impression confirmée, le critique est peu enthousiaste, bel euphémisme, et conclut sur un cinglant :

"Une étoile ? Non, un trou noir"…

Le jugement semble bien sévère mais serait-il pour autant mérité ? Le rédacteur de cette note n’ayant pas eu le privilège (?) de se rendre à cette fine adresse de la gastronomie aulnaysienne, nous nous en remettons à la sagacité des gastronomes aulnaysiens familiers (et occasionnels) du restaurant : prestige immérité ou simple baisse de forme au moment du passage du journaliste de Télérama ?…

A votre (vos) avis ?

Jean-Gauthier Quintard

11 Réponses à “Gastro toc à Aulnay ?”

J’ai eu la chance d’aller à l’Auberge des Saints-Pères il y a quatre ans. Je n’ai jamais essayé d’autres restaurants étoilés.
J’ai par contre passé un moment inoubliable où j’ai découvert d’innombrables choses. Je ne me suis pas ennuyé un instant pendant les trois heures qu’a duré le repas. De mon tout petit avis, je trouve le jugement de Télérama injuste.
Je vous conseille le menu confiance à 85€. C’est beaucoup d’argent mais c’est peu si l’on y va que tous les dix ans et je ne regrette absolument pas d’avoir payé cela pour cette occasion exceptionnelle.
Voir les menus sur: http://www.auberge-des-saints-peres.com

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

J’ai le privilège de pouvoir 1 fois par an offrir à ma femme un diner en amoureux dans un restaurant gastronomique étoilé et je peux vous assurer que l’Auberge des saints pères fait partie de mes préférés car la nourriture (et la boisson!) y est excellente mais surtout car l’accueil y est très convivial presque familial.
Le maître d’hôtel y est prévenant mais nous sommes loin des clichés très guindés que nous « servent » certains étoilés parisien… et c’est agréable car on profite encore plus des délicieux moments que l’on passe à table.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

je n’ai pas lu l’article en question dans le supplement parisien de télérama .Quoiqu’il en soit nous sommes un petit groupe d’habitués de l ‘Auberge des Saints Pères à Aulnay sous bois où nous déjeunons en moyenne deux fois par mois .Jamais nous n ‘avons mangé le meme plat , les cuissons des poissons sont irreprochables , le service efficace ,sans parler de l ‘accueil charmant de Mr Lièvre .De part nos professions , nous avons des propositions de diners sur Paris et compte-tenu du rapport qualité-prix ,nous ne desirons plus « sortir » sur paris où pour le meme budget nous ne retrouvons aucunement autant de recherche et de qualité dans la cuisine …

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Laurent Comparot | 30 mai, 2008 à 10 h 19 min

J’ai été aussi surpris par cet article lors de sa parution. Comme monsieur Hazebrouk, j’invite une fois par an mon épouse dans cet antre d’une gastronomie innovante et surprenante qu’est l’Auberge des Saints-Pères. Je n’ai jamais été déçu par le service et la qualité des mets. Contrairement à certains restaurants servant une cuisine moderne, on en sort rassasié et satisfait.
Alors pourquoi une telle charge contre les Saints-Pères ?
Je me suis posé cette question et ai relu les divers articles publiés par Roland Zemour, le critique gastronomique de « Sortir », le supplément parisien de Télérama.
Je n’ai d’explication que ce goût d’un « parisianisme » mal placé. Sans doute, il n’a pas apprécié ce détour dans cette prétendue zone de relégation qu’est la banlieue, à fortiori la Seine St Denis. Monsieur Zemour attaque les Saints-Pères (menu à 41 euros) et dans le même temps trouve bon marché des restaurants parisiens servant des cuisines de bistrot améliorées à des prix similaires.
Comme le dit si bien monsieur Blot, il est quasiment impossible de trouver le même rapport qualité/prix sur Paris.
Pour ma part, je garde ma confiance envers Jean-Claude Cahagnet et Christian Lièvre. Ils auraient pu choisir de s’installer dans les quartiers bobos de l’est parisien. Non, ils ont choisi contre toute logique un quartier pavillonnaire d’Aulnay-sous-Bois, démontrant que notre ville peut être aussi porteuse d’excellence.
Nous devons soutenir toutes ces initiatives qui contribuent à changer l’image de notre ville. Pas convaincus ? Cassez la tirelire et laissez-vous tenter par l’Auberge des Saints-Pères.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Bonjour,
Nous étions 10 à aller déjeuner à l’auberge au mois de mai. Certains convives économisent pour pouvoir y aller une fois par an. Nous avons pris le menu confiance. Les avis étaient bien partagés. Ceux qui ont apprécié, ont confirmé d’avoir apprécié le « passé » ce jour là, en vieux connaisseur des lieux. Nous, l’autre moitié, étions bien déçus : par le choix de saveurs du plat principal et du désert, par le bout de salade collé sur la chaise en arrivant, par l’explication de la provenance du vin du « sud de Marseille ». Ce n’était pas le bon jour.
Je suis désolée que ce genre de restaurant , peut se permettre d’avoir des bons et des mauvais jours. Je ne renouvèlerai pas l’expérience, car à ce prix là, je ne peux pas me permettre de tomber sur un mauvais jour.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

A qualité égale, je paye facilement le double du prix dans Paris… Alors ce n’est peut-être pas, sûrement pas, le meilleur « étoilé michelin » dans lequel je me suis rendu, mais certainement celui qui propose le meilleur rapport qualité/prix en région parisienne. Je dis dit donc : n’hésitez pas !

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
commenter
Laurent Comparot | 4 mars, 2009 à 10 h 38 min

Et garde son étoile au palmarès du guide Michelin 2009 !

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Et c’est largement mérité.
Accueil, ambiance décontracté, découverte de saveur.
Bref se faire plaisir à côté de chez soi.
Et surtout un conseil, ne pas être impressionné par cette fameuse étoile.
PS : au fait, j’ai relevé dans la discussion que la patronne semble avoir zapper l’existence de MonAulnay. Cela relativise la place de la toile internet dans notre ville …

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

Relativise la place de la toile dans notre bourg- chez les restaurateurs – David. c’est pas loin de chez moi et j’ai jamais essayé. je n’ai plus qu’a trouver un prétexte pour sortir ma moitié et je ne manquerai pas de dire que venant de la part de MonAulnay le café est offert ;.))

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

@ Petit Louis,
Prends le temps d’appeler pour réserver.
Entre la publicité (ici mais surtout dans le guide), les diners entre VIP, et le désir de prendre du bon temps de repos pour les patrons, il devrai leur rester un peu de place pour vous deux.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown

ça ne m’etonne pas de mr zemmour, et ce n’est pas la premiére fois qu’il fait preuve d’un pseudo humour qui n’a pour but que de flatter son ego, et qu’à contrario il enscence des restaurateurs qui n’en sont pas mais dont l’établissement est « tendance » et dont les propriétaires auto-bombardés chefs font appel à un attaché de presse pour avoir ses bonnes graces!
personnellement, j’ai trouvé que les « saints pères » méritaient amplement leur bénédiction n’en déplaise au prétentieux mr zemmour!

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 1.1.4322)