Démocratie, Justice, Municipales 2008, Politique

Elections, machines et recours

22 mars, 2008 à 15:17 | Posté par

Alors que la justice a déjà été saisie d’une première plainte, suite au premier tour des élections municipales à Aulnay, pour bris de scellés sur les machines à voter, Hervé Suaudeau, président d’AulnayCitoyen, a déposé hier, vendredi 21 mars, une nouvelle plainte au parquet de Bobigny. En effet , et cela malgré le renforcement des scellés, il semble bien que de nouveaux bris et modifications aient eu lieu lors du second tour de l’élection municipale.
De plus, AulnayCitoyen a également saisi le préfet pour un problème d’accès "hors la loi / hors agrément" aux modules "urnes électroniques", afin que celui-ci puisse dans les faits dénoncés trouver matière à déférer les opérations électorales au tribunal administratif.
Par la voix de son président, l’association explique ainsi :

« Dans notre démocratie, les faits graves que je dénonce constituent un défi inédit pour notre justice et notre administration. La complexité technique du sujet face aux réalités politiques du terrain nécessite une extrême prudence, mais j’ai une totale confiance, tant dans les services du Procureur que dans ceux du représentant de l’Etat. L’ensemble des candidats et moi-même nous apprêtons à suivre pas à pas les avancées du dossier. »

Concernant l’annulation des opérations électorales, l’association a ainsi proposé de fournir à tous les candidats qui le demanderaient les informations nécessaires à d’éventuels recours. Elle rappelle que d’importants moyens sont nécessaires à l’expertise des opérations de vote passées et des machines à voter utilisées à Aulnay.
Déjà, le MoDem d’Aulnay semble avoir entendu l’appel. Ainsi, Rezzak Bezzaouya, dans un communiqué de presse que vous pourrez lire sur le site de son parti, annonce avoir décidé de déposer un recours d’annulation des élections municipales.
En premier lieu, le candidat malheureux à l’élection municipale évoque des incidents graves qui auraient contrarié le bon déroulement du scrutin dans certains bureaux de vote :

« Blocage par des bandes organisées à l’entrée des bureaux de vote, incitation menaçante à voter pour la liste de gauche ; agression de l’un de nos délégués de liste ; ou encore distribution de tracts et collages d’affiches des tracts diffamatoires en dehors de la campagne légale. »      

Enfin, bien qu’avec une visée plus électoraliste sans doute, il rejoint AulnayCitoyen dans sa lutte contre les machines à voter :

« Aussi, nous avons également constaté des problèmes suffisamment graves sur les machines à voter : scellés brisés avant que les membres des bureaux de vote soient présents, numéros de scellés différents entre l’ouverture et la fermeture du scrutin ou entre le PV de configuration des machines et l’urne livrée, ou encore écart entre le nombre d’émargements et le nombre de votes enregistrés. »

Rappelons également que du côté de l’UMP, Frank Cannarozzo avait évoqué ici-même la possibilité d’un recours concernant l’élection municipale. Nous n’avons pas eu de confirmation officielle, ni reçu de communiqué de presse l’annonçant, mais gageons que l’ancienne majorité y pense sérieusement (bien qu’il leur soit sans doute difficile de fonder ce recours sur les seules machines à voter, les ayant par ailleurs tellement défendues…)

La bataille des urnes est peut-être achevée mais la guerre des recours ne fait sans doute que commencer…

Jean-Gauthier Quintard

Articles similaires:

Une Réponse à “Elections, machines et recours”

commenter
MONSIEUR BOUTET | 27 mars, 2008 à 8 h 38 min

monsieur BEZZAOUIA a un parcours politique singulier’membre de plusieurs partis politique son rapprochement avecl’UMP DE BRICE HORTEFEUX va cloroformé le modem de monsieur CHARRE….

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown